Super rugby semaine 14, la semaine des Indians, les finales s'annoncent aux Etats-Unis.

Encore une journée étonnante au Super rugby. La sélection n'arrive toujours pas à s'opérer même si une franchise a certainement perdu ses chances de qualification. Mais il reste toujours 13 équipes capables de se qualifier, avec une incertitude totale dans les conférences australienne et africaine.
Quant aux Indians, ils alternent le meilleur et le moins bon. Leur rythme offensif n'est toujours pas régulier mais les températures remontent et c'est surtout à partir de juin qu'on verra si cette équipe peut se qualifier (parce que là, il s'agit de gagner la division, pas de tauler les Twins qui sont excellents en attaque cette année).










Les matchs de la semaine.

Hurricanes-Jaguares 20--28


Rebels-Bulls (bo) 17-32

Blues (bo)-Chiefs 23-8


Reds-Waratahs 32-40


Lions-Highlanders 38-29


Stormers-Crusaders 19-19


Décidément, su Super rugby 2019 est celui des matchs nuls et les Crusaders en accordent un troisième. Cette fois, ce sont eux qui sont rejoints en fin de match sur une pénalité des Stormers. Les perfs viennent des Jaguares, qui battent des Hurricanes quasiment assurés du quatrième rang, et des Bulls, qui gagnent le duel des leaders de conférence. Les autres vainqueurs du jour renforcent ou conservent leurs chances de qualification pour les playoffs, bien que pour les Stormers et les Blues, les choses soient compliquées (les Stormers doivent faire fort à domicile pour se qualifier). Pour les Chiefs, cela semble râpé.

Le classement

Le programme de la semaine 15

Chiefs-Reds

Brumbies-Bulls

Sunwolves-Rebels

Crusaders-Blues

Waratahs-Jaguares

Stormers-Highlanders

Sharks-Lions.

Exempt. Hurricanes

Avec une compétition aussi serrée, tous les matchs ont un enjeu.


Au passage, un petit mot sur le licenciement de Folau. Si le motif est valable, je regrette juste le fait qu'on licencie quelqu'un seulement pour ses propos jugés homophobes (et ce n'est pas ce qu'il a dit de pire qui a valu sa radiation mais la récidive), alors qu'il s'en prend aussi aux autres : les athées, les "fornicateurs", les ivrognes n'ont pas le droit à la même indignation.


Le match des pronostiqueurs.

Coup de tonnerre cette semaine : alors qu'il s'envolait vers la victoire, Gin Tonic s'est crashé comme l'USAP face au Racing (Une seule victoire correctement pronostiquée contre trois pour moi). Sans que je fasse des étincelles, je l'emporte par 6 points contre ... -2 ! (Une première ?). Au classement je reviens à 5 points de Gin Tonic (181 à 176).


A ce propos, la mort a attendu 43 ans...

Pour emporter Nikki Lauda. Ça me rappelle le temps où je regardai la Formule 1, où c'était intéressant, moins ouvertement truqué, et aussi très très dangereux. On peut aussi rappeler qu'il a lutté contre l'avionneur Boeing, après l'accident de l'avion de sa compagnie, pour démontrer une défaillance de conception de l'appareil.


Barcelone-Liverpool, le chemin des Dragons.

31555 personnes au Camp Nou pour battre le record d'affluence de la Super League en saison régulière. Face au champion en titre, les Wigan Warriors, les Dragons Catalans ont livré une performance majeure, surtout en deuxième mi-temps, avec une victoire (33-16) supérieure dans les faits au score. Bon après le match à Barcelone, direction... Anfield Road pour le Magic Week-end. Certains catalans ont fait le même voyage et ils ont toujours mal ! Les Dragons sont quand même troisième du classement. Pas mal, surtout après avoir gagné contre Wigan sans joueurs de position à la charnière. Mais la caractéristique du XIII, c'est la polyvalence : un talonneur peut jouer demi de mêlée et c'est régulièrement le cas. Il peut même être buteur.

La semaine des Indians.

Une fois ça va, l'autre fois, ça foire. Les Indians font le yoyo et n'arrivent pas à rattraper les Twins du Minnesota. Après avoir partagé la série contre les White Sox de Chicago (1-1), ils ont battu les Orioles de Baltimore 3 à 1 -dont deux victoires à 14 et 10 points marqués-. Mais voilà que les A's d'Oakland ont raflé les deux premiers matchs de la série lundi et mardi. La bonne nouvelle ? Les lanceurs partants blessés ont des remplaçants qui prennent leurs responsabilités : c'est le cas de Shane Bieber (un shutout soit un match complet sans donner de point, avec 15 striekouts en prime, dimanche) et d'Adam Plutko, tous les deux lancés l'année dernière. L'attaque va un peu mieux : Oscar Mercado apporte quelque chose, Francisco Lindor va mieux et même Roberto Perez trouve un peu la faille, lui qui améliore sa moyenne offensive de moitié, par rapport aux deux dernières années.

Cette semaine, les Indians terminent leur série contre Oakland et reçoivent les Rays de Tampa Bay, qui ont perdu la série contre d'excellents Yankees (malgré les blessures en rafale).

Finales aux Etats-Unis.

En NHL, elle opposera les Boston Bruins (vainqueurs en 4 matchs des Carolina Hurricanes) aux Saint-Louis Blues (vainqueurs en 6 matchs des San José Sharks). Boston est nettement favori et les Bruins tenteront d'apporter à la ville un troisième titre d'une ligue majeure simultané avec les Red Sox et les Patriots. Boston est la ville sportive numéro une des Etats-Unis.

Au passage, on commentera peu la nullité affligeante de l'équipe de France de hockey, qui parvient à se faire battre par les Anglais 4-3 en prolongation, après avoir mené 3-0 contre une équipe qui prend 6 buts de moyenne par match et qui n'a pas disputé un mondial depuis 25 ans. Chapeau les gars !

En NBA, les Golden State Warriors disputeront une cinquième finale consécutive : ils ont balayé la série contre les Portland Trail Blazers (4-0). Ces derniers peuvent nourrir quelques regrets car ils ont mené trois fois par plus de 10 points d'avance avant de se faire remonter. Et dire que Kevin Durant n'était pas là chez Golden State ! Il aura le temps de se soigner puisque l'adversaire des Warriors n'est pas connu : les Milwaukee Bucks ont gagné leurs deux matchs à domicile et les Toronto Raptors en ont fait autant chez eux. Deux partout et le match cinq jeudi soir.

Commentaires

Gin Tonic a dit…
Je pense que j'ai battu un record aux pronos !!
Ca mérite des points de bonus....

Les Dragons ont réalisé une superbe opération de com avec le Camp Nou. En plus avec le résultat sportif.
J'espère qu'il y aura les retombées qu'ils méritent.
Tarswelder a dit…
On ne peut pas dire que la presse nationale (et la presse nationale sportive surtout) se soit emparé de l'événement.

Le XIII a du boulot et franchement, ça fait environ un an que je regarde, c'est mieux que dans mes souvenirs.
Gin Tonic a dit…
Si tu compares la League anglaise au championnat de France, y a pas photo. C'est un autre monde.

Mes pronos:

CHIEFS(bo)-Reds
BRUMBIES-Bulls(bd)
Sunwolves-REBELS
CRUSADERS(bo)-Blues
WARATAHS-Jaguares
Stormers(bd)-HIGHLANDERS
SHARKS-Lions
Tarswelder a dit…
C'est même pas ça, c'est la couverture du XIII en général.

Mes pronos :

CHIEFS-Reds
BRUMBIES-Bulls
Sunwolves-REBELS (bo)
CRUSADERS (bo)-Blues
Waratahs (bd)-JAGUARES
STORMERS-Highlanders (bd)
SHARKS-Lions (bd)

Posts les plus consultés de ce blog