Super rugby, super Woods, super Carlsen et super moins bien les Indians...

Voici le résumé de ce qu'il fallait savoir de l'actualité du week-end. Le 15 avril est un jour commémoratif pour plusieurs raisons : d'abord dans la MLB, c'est l'hommage à Jackie Robinson et son numéro 42 porté par tous les joueurs ; celui du premier joueur noir à intégrer les ligues majeures. Ensuite, on commémore le 30è anniversaire du drame d'Hillsborough, où près d'une centaine de personnes trouvent la mort dans un mouvement de foule, alors que l'affaire n'est -toujours- pas close sur le plan judiciaire.





Les résultats de la semaine 9 du Super rugby.

Crusaders (bo)-Highlanders 43-17

Rebels-Stormers 24-41

Chiefs-Blues 33-29

Brumbies-Lions 31-20

Sharks-Jaguares(bo) 17-51

Bulls (bo) -Reds 32-17


Que dire que cette édition 2018 est imprévisible pour les conférences australienne et sud-africaine ? Je le répète chaque semaine. Entre le coulage royal des Sharks, qui laissent les Bulls leur prendre la première place, l'échec flagrant des Rebels -vont-ils commencer à coincer comme l'an passé-, on frise l'inconstance, si ce n'est l'incohérence des résultats chaque week-end. Il reste que les Lions sont bel et bien sur le déclin (à moins que les joueurs ne se réservent pour le mondial) et c'est l'info de cette première partie de compétition.

Il n'y a qu'en Nouvelle-Zélande où les choses sont bien établies : même menés 0-10 au quart d'heure de jeu (et 7-10 à la mi-temps), les Crusaders restent les Crusaders. Et les Chiefs confirment leur retour en forme en revenant au pays avec une 3è victoire de rang (plus un match nul avant).

Le classement.


Le programme de la semaine 10

Pas de Bulls, ni de Crusaders, ni de Jaguares.

Chiefs-Lions

Sharks-Reds

Sunwolves-Hurricanes

Highlanders-Blues

Waratahs-Rebels

Stormers-Brumbies.

Le match des pronostiqueurs.

Match nul 13-13 entre les protagonistes. Je reste avec mes 5 points d'avance sur Gin Tonic par 113 à 108.


Ailleurs...

Toulouse-Clermont c'est du 47-44. Pas de défense qu'ils disaient. A moins que ce ne soit des attaques supérieures à des défenses du Patop 14 !

L'USAP perd et les Dragons ont trouvé le moyen pour se couler en règle contre Hull FC : manquer de plier le match en première mi-temps (8-0 et balle d'essai) et se retrouver menés 8-18 à la pause. Revenir à l'arrache et passer devant à la dernière minute 30-28. Concéder une pénalité de 50 mètres sur le coup d'envoi et elle passe, forçant la prolongation (30-30). Enfin perdre dans la prolongation sur un drop (30-31).


Eye of the Tiger.

11 ans après son dernier majeur, Tiger Woods a remporter le Masters à Augusta. Etant donné la période qu'il a connue -scandale conjugual, blessures à répétitions, arrestation,etc.-, il revient de loin, passant de la 630è place mondiale début 2018 à la 6ème après sa victoire dimanche.

Super Carlsen.

J'en avais parlé la semaine dernière mais Magnus Carlsen a achevé le Mémorial Gashimov de Shamkir par une troisième victoire de rang et une cinquième sur neuf rondes. Chose étonnante, mais qui fait la différence entre lui et ses adversaires, c'était le seul des 10 participants à véritablement jouer la gagne dans la dernière ronde, alors qu'il était déjà assuré de la victoire solitaire.

L'excuse de l'année.

C'est évidemment pour quoi Clémence Calvin a fui le contrôle anti-dopage. Elle croyait qu'on allait enlever son enfant. On raconte que pour le marathon de Paris -qu'elle a pu courir-, elle a secrètement fait appel à la bande à Benalla pour qu'elle fuit plus vite... euh qu'elle court plus vite. Bon, elle a encore du travail à faire pour rattraper les Kenyanes et Ethiopiennes. Comme disait Coluche :" Les Noirs courent vite, les Russes sautent haut, dans les deux cas c'est la police qui les entraîne".

La semaine des Indians.


Elle avait bien commencé avec deux victoires en trois matchs chez les Tigers de Detroit. Et puis le voyage à Kansas City, contre les Royals (quand même la plus faible équipe de la division) s'est transformé en cauchemar avec trois défaites. Un bilan de 2-4 qui laisse la tête aux Twins du Minnesota.

Les coups durs s'accumulent : quatrième lanceur de la rotation, Mike Clevinger s'était blessé dimanche de la semaine dernière, au dos. Résultat : entre 6 et 8 semaines d'arrêt. En plus, le trio de partants étoiles a coulé cette semaine : Kluber, Carrasco et Bauer ont subi la défaite, souvent large. Bauer s'est bien rattrapé à Seattle lundi et mérite la victoire, même si la relève a remis les Mariners dans la course.

Enfin quelques arrivées : Carlos Gonzalez a fini sa préparation et a intégré l'équipe dimanche ; Jason Kipnis a été activé et a joué lundi. Les deux ont d'ailleurs été efficaces à leur retour et ça ne fera pas de mal à une attaque plutôt amorphe.

Les playoffs NBA et NHL.

Ceux de la NBA ont commencé samedi. On a déjà des sensations puisque les Toronto Raptors ont lâché le premier match au Magic d'Orlando ; même chose pour les 76ers de Philadelphie contre les Brooklyn Nets mais Philly a brutalement réagi cette nuit en marquant 146 points dont 51 en deuxième quart-temps (un record).

Autre sensation, l'effondrement des Golden State Warriors dans le match 2 contre les Clippers. Après avoir gagné le premier, ils allaient facilement s'imposer puisqu'ils menaient de 31 points en deuxième mi-temps. Et puis les Clippers sont revenus pour gagner 135-131.

Sinon pas de véritable surprise : 1-0 pour San Antonio à Denver (oui mais vu l'état des Nuggets la série est difficile pour eux), pour Portland contre Oklahoma City (1ère victoire après 10 défaites consécutives en playoffs), pour Milwaukee face à Detroit et pour Boston contre Indiana.

En NHL, on est plus avancé :

Le Lightning de Tampa Bay, qui a écrasé la saison régulière, est dans les cordes face au Blue Jackets de Columbus : ces derniers ont gagné par 4-3, 5-1 et 3-1 dont les deux premiers à l'extérieur. Ces derniers mènent 3-0 alors qu'ils sont 8è de la conférence Est ! Même chose pour les Islanders de New York face aux Penguins de Pittsburgh, limités eux-aussi à 5 buts en trois matchs.

Autrement, les séries sont à 2-1.

Et je termine par un truc énorme. Marseille gagne l'équivalent de la ligue europa du handball de piscine (plus connu sous le nom de water-polo sans les chevaux).





Commentaires

Gin Tonic a dit…
Les conférences australienne et sud-africaine c'est du grand n'importe quoi.

Toute l'inconstance des Dragons que j'évoquais la semaine dernière résumée sur un match.
Je ne parlerais pas de l'USAP...

Marseille et les coupes d'Europe, une vraie histoire d'amour : l'OM Vitrolles premier club français à gagner une coupe d'Europe en handball (voir tous sports confondus, faudrait vérifier avec Limoges en basket), l'OM en foot et maintenant le water polo.
Tarswelder a dit…
C'est évidemment Limoges le premier : j'avais écrit un article bien insipide l'année dernière !
Gin Tonic a dit…
Mes pronos:

CHIEFS(bo)-Lions
SHARKS(bo)-Reds
Sunwolves-HURRICANES(bo)
HIGHLANDERS-Blues
WARATAHS-Rebels
STORMERS-Brumbies(bd)
Tarswelder a dit…
Les miens.

CHIEFS (bo)-Lions

SHARKS (bo)-Reds

Sunwolves-HURRICANES

HIGHLANDERS-Blues(bd)

Waratahs (bd)-REBELS

STORMERS-Brumbies.

Posts les plus consultés de ce blog