Le Super rugby c'est vraiment dans le sud, la semaine des Indians, les finales, etc.






La semaine 16 du Super rugby.

Avant la pause internationale, qui a commencé ce week-end avec, notamment, la victoire des Gallois contre les Sud-Africains à Washington (22-20), le Super rugby s'offre une petite journée qui sera décisive pour le classement final.

Highlanders-Hurricanes 30-14. Large domination des Highlanders sur des Hurricanes, qui perdent gros.

Blues-Rebels 10-20. Les Rebels, qui avaient rétrogradé, remportent une précieuse victoire sur le terrain des Blues, qui sont clairement décevants.

Chiefs-Crusaders 20-34. La victoire des Crusaders devrait certainement leur assurer la première place de la saison régulière, avec tout ce que ça implique.

Reds-Waratahs 41-52.. 15 essais et un match complètement fou, ce que le rugby australien nous offre de moins en moins souvent. Les Waratahs remportent une précieuse victoire.

Brumbies (bo)-Sunwolves 41-31

Le classement.

Le point.

- Avec 9 points d'avance sur les Hurricanes, les Crusaders sont pratiquement assurés de terminer premiers du Super rugby, ce qui leur donnera l'avantage du terrain pour tous les playoffs.

- La conférence australienne peut envoyer éventuellement deux équipes : entre les Waratahs et les Rebels rien n'est joué et surtout pas avant la prochaine journée qui va départager les deux équipes.

- En Afrique du Sud, les Lions sont en situation favorable pour remporter la conférence.

- Pour le moment, les affiches des quarts de finale opposent les Crusaders aux Rebels, les Lions aux Jaguares, les Waratahs aux Chiefs et les Hurricanes aux Highlanders.

Le programme de la semaine 17, qui aura lieu le week-end des 29 et 30 juin.

Blues-Reds

Rebels-Waratahs. L'affiche de la semaine car la conférence australienne est en jeu.

Highlanders-Chiefs. Pas mal aussi pour essayer de courir après les Hurricanes et leur 4è place

Brumbies-Hurricanes

Sunwolves-Bulls

Sharks-Lions. Dernière chance pour les Sharks d'espérer accrocher une place en playoffs

Jaguares-Stormers

Exemptés : Crusaders

Le match des pronostiqueurs.

Gin Tonic remporte la semaine par 13 à 11. Il pourra se servir une bonne rasade de VUF, à défaut de réduire considérablement l'écart, qui est en ma faveur (246 à 201).

Le Patop 14, ce sont des finales de merde.

Ah, c'est beau le jeu à une passe, dont deux en-avant. Les tatanes à répétition, le jeu où ne rien faire ça gagne puisque l'autre vous donne les points. C'est beau une finale de Patop 14. Et dire que la presse française érige en modèle les équipes qui ne font rien, Castres le fait très bien d'ailleurs, puisque les équipes qui jouent sont nulles. Le CO mérite la victoire dans une finale qui illustre la pauvreté affligeante de notre rugby de haut niveau.

Et ça veut rivaliser avec les All Blacks, surtout avec des coachs qui n'incarnent aucunement le jeu, tel qu'il réussit aujourd'hui. Samedi prochain, ça va dérouiller sévère et ce sera le match le moins difficile.


La semaine des Indians.

La galère avec les releveurs continue encore et encore. Terry Francona bricole comme pas possible pour stabiliser l'enclos, qui donne des points à chaque match, à l'image du match de dimanche perdu contre les Twins du Minnesota. Après avoir balayé les White Sox en début de semaine, puis gagné le premier match de la série contre les Twins, les Indians enchaînent avec 3 défaites.

Et pourtant, Edwin Encarnacion a été particulièrement performant. Le cogneur des Indians a claqué 5 HR, marqué 9 points et en a produit 13 pour être désigné joueur de la semaine dans la ligue américaine. Autre récompense pour les Indians : Francisco Lindor a remporté le trophée de joueur du mois de mai, une première pour lui.

Le programme de la semaine consiste en une double confrontation avec les Brewers de Milwaukee et 3 matchs à Detroit.

Les Indians rament avec leurs releveurs mais ils ont de la profondeur chez les partants, malgré les blessures. Ils ont envoyé jeudi dernier le jeune Shane Bieber faire son premier départ en MLB, le jour de son anniversaire. Et l'autre rookie, Adam Plutko, a 3 victoires en 3 matchs. Il a réussi au niveau inférieur en AAA, un match sans point ni coup sûr samedi dernier.

Norway Chess Classic.

Heureusement qu'il y a Magnus Carlsen. Le champion du monde a disputé 6 parties dont 3 décisives (2 victoires et un sabordage classique) dans ce tournoi où les joueurs se connaissent tellement qu'ils n'arrivent plus à créer des déséquilibres, d'où les nombreuses nulles. Autre victime du déséquilibre, le pauvre Chinois Liren Ding, qui est lourdement tombé en vélo le jour de repos. Résultat ? Fracture de la hanche, opération et abandon du tournoi. S'il avait été shooté à l'AICAR, faux asthmatique et tout le reste, il aurait réussi un improbable triplé-quadruplé des grands tours, sans que l'UCI ne l'en empêche pour le moins du monde, en étant incapable de tenir debout sur un vélo il y a 7 ans.

Finales.

La Coupe Stanley semble s'éloigner de Las Vegas. Les Golden Knights ont bien remporté la première manche contre les Capitals mais Washington a remporté les trois suivantes.

La finale NBA est menée 2-0 par les Warriors contre les Cavaliers, qui ont raté le coche dans le match 1.

Et la question quintus ?

Ne soyez pas pressé, elle arrive. Puisque la Coupe du monde de balle au pied se tient en Russie, on va en parler. En 1936, on voulut faire découvrir le football à Staline. On organisa un match entre deux équipes du Spartak mais où ça ?



Commentaires

Gin Tonic a dit…
Pour la question quintus, je penses que c'est sur la place rouge.

C'est sur que je vais me finir à la VUF ! Avoir gagné une journée...
Tarswelder a dit…
C'est sur la Place rouge en effet.
Tarswelder a dit…
Une bonne petite raclée comme on les aime. Une tournée pour rien ; normal puisque le jeu français c'est rien.
Gin Tonic a dit…
J'ai vu que la 1ère mi-temps pour cause de grillade (qui s'est prolongée jusqu'à tôt ce matin....)

Posts les plus consultés de ce blog

Super rugby semaine 9, la semaine des Indians, les playoffs en Amérique.