Dernière semaine réveillonnée en NFL, la NHL se les gèle, la FIDE toujours aussi nulle et le reste...


Bonne année à tous ! De la part de la FIB et de son président à vie.

Il y a eu des surprises dans la dernière journée de la saison régulière de la NFL. Les playoffs s'amorcent et le ménage du début d'année a commencé. Voici un résumé de ce qu'il fallait retenir dans la Néfèle, plus quelques infos sur d'autres activités au cours du week-end du nouvel an.





NFL Semaine 17

Les matchs.

Giants-Redskins 18-10. Les dernières possibles et probables pour les deux QB pour leur équipe respective. Et Manning a été un peu meilleur qu'un Cousins trop esseulé.

Patriots-Jets 26-6. Pas très brillant mais toujours solide. Il faut dire que depuis des années, il n'y a pas d'équipe forte en attaque dans l'AFC Est.

Vikings-Bears 23-10. Les Vikings n'ont pas impressionné en attaque mais leur défense reste toujours la base de leur succès et d'une très possible participation au Super Bowl.

Lions-Packers 35-11. La fin du calvaire pour les Packers, qui font déjà le ménage chez les coordonnateurs (départ du chef de la défense). Il faudra aussi repenser l'attaque en favorisant un peu plus le jeu de course (Williams et Jones ont montré des capacités), renforcer la protection de Rodgers aussi.

Colts-Texans 22-13. Les Colts terminent sur une bonne note et Pagano en finira aussi de nous désespérer.

Steelers-Browns 28-24. Les Browns ont été bons uniquement contre les Steelers (en semaine 1 et 17) mais ils ont réussi à perdre un match qu'ils avaient presque retourné. Mais le coach restera en place, avec un énième QB à venir.

Eagles-Cowboys 0-6. Un seul TD inscrit dans le 4è quart-temps. Mais la question est : pourquoi avoir mis Nick Foles sur le banc, alors qu'il manque clairement d'automatisme ? Est-il gelé comme la semaine dernière ? C'est quand même inquiétant.

Rams-49ers 13-34  Les Rams ont mis leurs titulaires au repos et les 49ers en ont bien profité (6 victoires de rang). Attention aux Franciscains l'année prochaine si Garropolo reste (avec un gros contrat) ! Ce pourrait être l'équipe surprise de la saison 2018.

Chargers-Raiders 30-10. Les Chargers ont fait le boulot en dominant les Raiders. Leur début de saison à 0-4 leur coûte les playoffs.

Broncos-Chiefs 24-27. Les Chiefs ont envoyé leur QB rookie Patrick Mahomes au combat. Ils ont dominé la rencontre malgré un retour tardif des Broncos dans les dernières minutes du match.

Titans-Jaguars 15-10. Sans panache mais avec beaucoup de détermination, les Titans sont allés chercher cette victoire, qui les qualifie pour les playoffs (tant mieux pour moi je crois).

Buccaneers-Saints 31-24. Un match de division reste toujours particulier. Les Bucs se sont battus pour arracher une victoire in-extremis, avec un Winston en mode alternatif. Heureusement pour les Saints, les Panthers ont perdu mais ils perdent le 3è rang de la conférence. Quoique...

Dolphins-Bills 16-22. Victoire logique des Bills malgré un retour tardif des Dolphins mais une interception de la défense de Buffalo leur permet de gagner le match.

Seahawks-Cardinals 24-26. Même remarque que pour Bucs-Saints. Les Cardinals se sont réveillés pour l'honneur contre une équipe des Seahawks décimée et qui ne tenait plus que par le talent de Russell Wilson. Mais il ne pouvait pas tout faire,  y compris réussir le FG de la victoire, qui n'aurait pas suffi en raison du résultat suivant.

Falcons-Panthers 22-10. Les Falcons ont gagné par leur défense. Et ils auraient pu passer à la trappe.

Ravens-Bengals 27-31. Menés 3-17, les Ravens s'arrachent pour passer devant (27-24). Mais à quelques secondes de la fin, les Bengals réussissent un TD victorieux qui envoie Baltimore en enfer. On peut rendre hommage aux Bengals, qui ont éliminé les Lions et les Ravens, pour donner à la sortie de Marvin Lewis une connotation positive.

Le classement final de la saison régulière


Les playoffs et le programme.

AFC. Patriots et Steelers exempts de premier tour. Jaguars et Chiefs recevront respectivement les Bills et les Titans. On va se marrer pour ces matchs-là et ils sont les premiers à être diffusés samedi et dimanche. On garde les belles affiches pour les meilleures audiences.

NFC. Eagles et Vikings ont le laissez-passer de premier tour. Rams et Saints reçoivent respectivement les Falcons et les Panthers. Là, on a des affiches beaucoup plus sexy.



Pôle emploi NFL.

Ca n'a pas tardé, les licenciements des coachs ont commencé. Dans l'ordre, Marvin Lewis (Bengals) avait déjà annoncé son départ, Chuck Pagano a eu juste le temps de goûter une victoire pour être logiquement débarqué des Colts. Puis Jake Del Rio, le coach des Raiders, a été limogé ; il est remplacé par Jon Gruden, qui n'avait plus officié depuis des années. Ensuite, Jim Caldwell (Lions) et John Foxe (Bears) ont été démis de leurs fonctions. Bruce Arians des Cardinals quitte aussi ses fonctions et prend sa retraite. A Green Bay, les Packers font le ménage dans les coachs chargés de la défense et dans leur GM mais McCarthy devrait rester en place, au moins pour terminer son contrat, qui expire à la fin de la saison 2018.


Winter Classic.

Comme chaque premier janvier, la NHL a son événement extérieur, la Winter Classic. La ligue, qui vient de fêter son centenaire, a organisé le match au Citi Field de New York entre les Sabres de Buffalo et les Rangers de New York, par des températures avoisinant les -10° et devant plus de 40000  personnes (mais combien on vraiment pu voir le match dans de bonnes conditions ?). Il y a 10 ans, les Sabres avaient participé au premier événement (c'était contre les Penguins et ils avaient perdu sous la neige aux tirs de barrage). Cette fois, les Rangers l'ont emporté en prolongation par 3 à 2. Ils remportent une deuxième Winter Classic après celle de 2012, gagnée à Philadelphie sur le même score.

Championnats du monde d'échecs rapides en Arabie Saoudite.

Je ne reviens pas sur la polémique liée au lieu et aux conditions de ces deux tournois.

Dans le tournoi rapide, Vishy Anand a remporté le titre mondial, quelque jours après son anniversaire. A 48 ans, il devient à nouveau champion du monde mais dans une catégorie différente. Malgré une défaite à la première ronde, puis une autre contre Anand, Magnus Carlsen était seul leader à la dernière ronde mais il trébuche durement contre Alexander Grischuk et termine à la 5è place. Mais le scandale vient de la condition d'attribution du titre mondial d'Anand. L'Indien a partagé la première place avec les Russes Fedoseev et Nepomniatchi. La logique voudrait deux solutions possibles : ou bien on organise un tournoi à trois pour décider de l'ordre du classement, ou bien on fixe l'ordre du classement en appliquant des méthodes de départage (comme le Sonneborn-Berger fréquemment adopté aux Echecs). Or la FIDE n'a rien trouvé de mieux qu'appliquer une règle absurde mais déjà connue et appliquée : les deux premiers au départage disputeront un match en blitz et le troisième, qui a autant de points que les deux premiers rappelons-nous, en est exclu et restera troisième. Exit donc Nepo, vainqueur du London Chess Classic début décembre, et voilà comment Anand a fini par battre Fedoseev en match.


Dans le championnat du monde de blitz, Carlsen a fait un truc. Mal embarqué le premier jour (7/10), il réussit un énorme 9/11 le deuxième jour (dont une nulle rapide à la dernière ronde) pour l'emporter avec 1,5 point d'avance sur ses deux challengers malheureux en titre classique, Kariakin (qui avait remporté le titre l'an passé) et Anand. Pourtant un incident a eu lieu dès la première ronde : l'adversaire de Carlsen (Inarkiev) est mis en échec et joue un coup illégal et met en échec le roi de Carlsen. Celui-ci joue son roi mais Inarkiev revendique la victoire car Carlsen a joué un coup illégal mais après discussion, Carlsen a été déclaré gagnant et logiquement (il aurait dû revendiquer la victoire car le coup d'Inarkiev était illégal en premier puisqu'il n'a pas paré l'échec). Est-ce que cela l'a un peu déstabilisé le premier jour ? Possible mais dès le lendemain, le numéro un mondial a remis les choses en place.

Chez les Français, l'espoir reposait sur Maxime Vachier-Lagrave. Le numéro un français s'est retrouvé assez vite éloigné de la course au titre dans le tournoi rapide (il termine 41è) et il se contente de la 12è place en blitz, alors qu'il était deuxième à l'issue de la première journée.

Chez les femmes, en l'absence d'Anna Muzychuk, Ju Wenjun remporte le tournoi rapide. Comme Anand, elle termine troisième du tournoi de blitz remporté par la Géorgienne Nana Dragnidze.


Forte, celui qui avait du steal.

Frédéric Forte est décédé dimanche d'une crise cardiaque à l'âge de 47 ans. Je laisserai de côté le comique de l'article du quotidien sportif qui annonce le décès dimanche (Officialisée peu avant le changement d'année {...], victime d'une crise cardiaque lundi). Forte c'est évidemment l'action la plus importante de l'histoire du basket français, quand il intercepte Tony Kukoc en finale de la Coupe d'Europe des Clubs champions le 15 avril 1993. Kukoc dribble, il se prépare à tirer mais Forte l'attend et touche légèrement la balle qui quitte la main du Croate. Il récupère la balle, les Trévisans font faute et Limoges l'emporte 59-55. Si des joueurs n'aiment pas forcément être réduits à une action, alors qu'ils ont mené une belle carrière, Forte n'en a jamais pris ombrage au contraire. Il avait remis sur pied le CSP Limoges à la dérive, en lui permettant de revenir petit à petit et de décrocher deux titres de champions de France consécutifs (2014 et 2015).

Certains peuvent se poser la question dans ma rétro 2017 pourquoi je n'ai pas parlé du fait qu'on ait donné à Paris et à la France l'organisation des JO 2024 et de la Coupe du monde de rugby 2023 ? Cela devrait être une super nouvelle non ? Je répondrai que je parle que de ce qui a eu lieu. Cela peut montrer le retour d'une certaine influence françaises dans le monde du sport mais j'attends de voir comment les choses vont se passer dans les faits.

Commentaires

Elfe a dit…
Résultats de la semaine :

1- Tars 9 pts
2- Elfe, Ginto, Mini et Alois 8 pts


Primes :

Redskins - Giants (10-18) : Ginto gagne avec son 20-28.
Jets - Patriots (6-26) : Tars gagne avec son 10-31.
Bears - Vikings (10-23) : Tars gagne avec son 7-23.
Packers - Lions (11-35) : Tars gagne avec son 10-28.
Texans - Colts (13-22) : Tars gagne avec son 14-23.
Browns - Steelers (24-28) : Mini et Alois gagnent avec leur 20-30.
Cowboys - Eagles (6-0) : Personne ne marque.
49ers - Rams (34-13) : Alois gagne avec son 28-21.
Raiders - Chargers (10-30) : Ginto (10-20) et Mini (20-30) sont à égalité parfaite et marquent tous les deux.
Chiefs - Broncos (27-24) : Mini et Alois gagnent avec leur 30-20.
Jaguars - Titans (10-15) : Personne ne marque.
Saints - Buccaneers (24-31) : Personne ne marque.
Bills - Dolphins (22-16) : Alois gagne avec son 21-17.
Cardinals - Seahawks (26-24) : Personne ne marque.
Panthers - Falcons (10-22) : Tars gagne avec son 21-23.
Bengals - Ravens (31-27) : Personne ne marque.

Classement des primes (qui risque bien de me couter ce concours) :

1- Tars 5 pts
2- Alois 4 pts
3- Mini 3 pts
4- Ginto 2 pts
5- Elfe 0 pts


Classement de la semaine :

1- Tars 14 pts
2- Alois 12 pts
3- Mini 11 pts
4- Ginto 10 pts
5- Elfe 8 pts

Tars remporte cette dernière semaine régulière et marque 1 pt de plus. Son score passe à 15 pts.


Général :

1- Tars 186 pts
2- Elfe 185 pts
2- Mini 182 pts
4- Alois 165 pts
5- Ginto 161 pts
Elfe a dit…
Classement Général :

1- Tars 186 pts
2- Elfe 185 pts
2- Mini 182 pts
4- Alois 165 pts
5- Ginto 161 pts


Points en fonction de nos places durant les 17 semaines :
En reprenant le même système de comptage que l'an dernier (le 1è 5pts, le 2è 4pts... le dernier 1pt), on obtient le classement suivant :

1- Tars 68 pts
2- Elfe et Mini 63 pts
4- Ginto 48 pts
5- Alois 44 pts

Tars marque donc 5 pts de plus, Elfe et Mini 4pts, Ginto 2 pts et alois 1 pt.


Le général devient donc :

1- Tars 191 pts
2- Elfe 189 pts
2- Mini 186 pts
4- Alois 166 pts
5- Ginto 163 pts




Passons maintenant aux points concernant les pronos des qualifiés pour les PO.

Tars marque 30 pts (Patriots, Steelers, Titans, Chiefs, Falcons et Vikings).
Alois marque 30 pts (Patriots, Steelers, Titans, Chiefs, Panthers et Vikings).
Ginto marque 25 pts (Patriots, Steelers, Chiefs, Falcons et Saints).
Elfe marque 25 pts (Patriots, Steelers, Chiefs, Falcons et Panthers).
Mini marque 20 pts (Patriots, Jaguars, Steelers et Panthers).


Le classement général devient donc le suivant :

1- Tars 221 pts
2- Elfe 214 pts
2- Mini 206 pts
4- Alois 196 pts
5- Ginto 188 pts


Voilà on est prêts pour les PO mdr.
Gin Tonic a dit…
Bravo pour le boulot Elfe !
Un seul reproche: t'as pas réussi à me classer mieux que dernier...
Elfe a dit…
Merci Ginto ;)
Ben j'ai cherché à magouiller pour te faire gagner, mais il aurait fallut imposer une cure intensive de VUF aux autres participants pour que cela n'éveille pas les soupçons.

Sérieusement je vois mal le classement évoluer tant les écarts sont importants.
Il ne reste que 11 matchs et il y a au minimum 2 matchs d'écart entre chacun.
Ces satanés primes de la 17è journée ont bousillé mon concours.
Tarswelder a dit…
Me voilà en tête malgré une semaine très moyenne pour tout le monde. C'est un scoop tant j'avais la tête sous l'eau lors des derniers concours.
Bibbip78 Chess a dit…
Bonne année à la FIB !

Sur le règlement débile de la FIDE ça ne me pose aucun problème à partir du moment où il est connu et accepté à l'avance. Il rejoint la longue lignée des règlements "injustes" comme celui du but à l'extérieur qui compte double en cas d'égalité dans les rencontres aller-retour en football (ici je devrais préciser "soccer" en fait) qui aboutit à ce qu'une équipe soit qualifiée au détriment d'une autre avec un score de parité sur l'ensemble des deux matches.

Ce qui me chagrine un peu plus c'est que la FIDE modifie ses règles de départages très fréquemment ce qui ne laisse pas le temps aux joueurs et aux spectateurs (et même aux commentateurs officiels de l’événement !) le soin de s'y habituer.

Inarkiev est quand même le champion de la semaine. Essayer de tricher contre le champion du monde avec la TV norvégienne qui filme du début à la fin les moindres faits et gestes de Carlsen. Il revendique la victoire en raison d'un coup illégal de son adversaire alors quil sait pertinemment que c'est lui-même qui joue son cavalier échec alors que son propre roi est en échec puis appelle l'arbitre. Il m'a fait pensé à ces enfants de maternelles qui frappent leur camarades et pensent s’exonérer en rapportant à la maîtresse en premier. Le pire c'est que ça a failli marché car l'arbitre "de terrain" lui a donné raison dans un premier temps avant de se faire retoquer par l'arbitre en chef. Au passage on a pas revu l’arbitre de terrain par la suite (et c'est pas une mauvaise idée de le remettre à arbitrer des tournois scolaires où il peut arriver que la partie continue même sans les rois sur l'échiquier). D'ailleurs si Carlsen a été déclaré vainqueur c'est qu'Inarkiev a refusé de poursuivre la partie car le règlement est clair : si il y a eu des coups illégaux non constatés sur le champs et que la position est légale la partie doit se poursuivre. Il a refusé de reprendre la partie bien conscient que sa position était foutue (il y a une vidéo de la discussion entre Inarkiev et l'arbitre en chef sur Youtube).

Ce qui m'amuse le plus c'est que ce qu'Inarkiev a fait serait passé contre n'importe qui sauf Carlsen car il avait la vidéo de la partie à l'appui. La question de l'arbitrage vidéo se posera t-elle pour les échecs :D
Gin Tonic a dit…
Bonne année Bibbip.

Mes pronos (comme je ne me rappelle plus si on parie aussi sur les scores, je les met au cas ou):

Jaguars: 30-14
Chiefs: 28-10
Falcons: 20-14
Saints: 35-20
Tarswelder a dit…
Bonne année Bibbip

J'allais dire qu'il fallait indiquer les scores.

Chiefs 19-13
Falcons (je pense que l'expérience va jouer) 26-20
Jaguars 19-6
Saints 31-27

Gin Tonic a dit…
C'est pas possible de perdre un match comme ça !!!
Elfe a dit…
Bonne année à tous.
Mes pronos : Chiefs (30-17), Jaguars (26-16), Rams (30-24) et Saints (31-21).
Aloïs 06 a dit…
Pour mini
Chiefs 30-20
Rams 30-20
Jaguars 30-20
Panthers 30-20

Pour moi
Chiefs 28-17
Rams 31-24
Jaguars 17-10
Et là j'hésite vraiment
Je vais dire
Saints 31-24 juste parce qu'ils ont gagné 2 fois cette saison contre les Panthers. Mais franchement je vois bien les Panthers gagner ce match.

Posts les plus consultés de ce blog

Super rugby semaine 14, la semaine des Indians, les finales s'annoncent aux Etats-Unis.