mardi 1 août 2017

Demi-finales du Super rugby, révolution dans le rugby mondiale, la semaine des Indians et deux ou trois choses de géopolitique...

La conclusion du Super Rugby 2017 aura lieu samedi prochain. Reste à savoir si le trophée se disputera entre équipes néo-zélandaises seulement. Pendant ce temps, les Indians ont poussé bien en avant dans leur saison.






Le Super rugby

Crusaders (bo)-Chiefs 27-13. Comme face aux Highlanders, les Crusaders ont rapidement pris l'avantage et ont contrôlé les intentions des Chiefs. On pourra regretter l'essai refusé à Nanai-Williams en première mi-temps (qui aurait ramené les Chiefs à 5 ou 7-10). En tout cas, chez les Chiefs, il y a un joueur qui me plaît particulièrement depuis 2-3 saisons, c'est Damian McKenzie qui pourrait bien se retrouver à jouer contre la France cet automne.

Lions-Hurricanes 44-29. La remontitude improbable : les Hurricanes mènent 22-3 à la demi-heure de jeu, en marquant deux essais sur des interceptions. Puis les Lions, qui s'étaient déjà ratés en début de match la semaine dernière, font une deuxième mi-temps de feu : ils recollent au score et profitent de l'exclusion temporaire de Beauden Barrett pour imposer leur puissance et leur détermination.


La finale.

Lions-Crusaders. Les deux meilleures équipes de la saison régulière s'affrontent. Finalistes l'an passé (battus à Wellington par les Hurricanes), les Lions ont une occasion unique de remporter leur premier Super rugby car recevoir en finale les Crusaders n'est pas un mince atout. Les Croisés sont très solides en playoffs (la pluie les aidant un peu) et les Lions sont brillants mais aussi inconstants. Le début de match risque d'être crucial. Tout comme le facteur distance et l'altitude peut pénaliser les Crusaders. J'allais dire que pour la beauté de la chose, j'aimerai que les Lions gagnent car ils incarnent le beau rugby et le renouvellement du rugby sud-africain. Les Néo-zélandais sont les plus forts -et ils le démontreront lors du Rugby championship- mais valider le travail fait par la franchise de Johannesburg serait aussi la preuve que c'est le jeu qui gagne.


Le championnat des pronostiqueurs.

Gin Tonic est déjà champion : il marque 3 points. Elfe perd du terrain pour la deuxième place car il ne marque que deux points. Et moi, ayant été le seul à croire dans les Lions, j'inscris 6 points. Du coup le classement est le suivant : Gin Tonic 373, Tarswelder 347 et Elfe 341. Elfe aura l'occasion de se rattraper dans un mois et demi.

La révolution.

L'IRB veut mondialiser le rugby et abolir les distances. C'est pourquoi elle a autorisé une compétition unique au monde : la PRO 12, ligue italo-celtique, devient la PRO 14 en intégrant les deux franchises sud-africaines qui vont quitter le Super rugby : les Cheetahs et les Kings. Cela pourra limiter l'exode des joueurs sud-africains de ces franchises, et évitera éventuellement leur concentration dans les quatre autres franchises.

La PRO 14 s'organisera de la façon suivante : les 14 équipes sont divisées en deux groupes de 7 équipes comprenant chacun 2 franchises irlandaises, galloises,  1 écossais, sud-africaine et italienne. Il y aura 22 journées : chaque équipe affrontera ses 6 adversaires en matchs aller et retour, plus une fois les équipes de l'autre groupe et enfin une fois une équipe du même pays de l'autre groupe. Chaque année, semble-t-il, la composition des groupes sera modifiée en fonction des résultats (mais pas la répartition par nation).

Les playoffs s'organiseront un peu sur le modèle du Patop 14 sauf qu'au lieu des deux premiers qualifiés pour les demi-finales, on aura les premiers de chaque groupe. Les 2ème et 3ème disputeront un match de barrage.

Personnellement, je pense que ce format devrait s'appliquer au Patop 14. Cela permettrait d'économiser 5 journées, d'éliminer les doublons, de finir plus tôt la saison (et de réussir ces tournées de juin).

La semaine des Indians.

9 victoires de rang pour les Indians (57-47), qui ont battu les Reds, les Angels 3 fois et les White Sox 2 fois. La série s'est terminée dimanche par une défaite 1-3. Du coup, ils continuent de repousser l'assaut des Royals de Kansas City, qui sont à 2 matchs et qui sont sur une même dynamique.

La semaine est particulièrement chargée pour les Indians avec deux séries contre les frères ennemis : un déplacement à Boston (et une défaite lundi 2-6) puis la réception des Yankees.

Hier, les Indians ont fait l'acquisition du releveur Joe Smith : ce spécialiste du lancer latéral revient à Cleveland, quatre ans après avoir quitté la franchise. Natif de l'Ohio, Smith est un excellent droitier, redoutable contre les frappeurs droitiers. Les Indians n'ont pas réussi à mettre la main sur le releveur gaucher qu'ils espéraient (ils étaient trop chers) mais Terry Francona n'en finira pas d'imaginer des trucs nouveaux avec ses lanceurs : après la rotation à 6 partants, il pourrait utiliser contre les gauchers Brian Shaw, pourtant un lanceur droitier, mais bien meilleur cette année contre les gauchers que les droitiers. Smith pourrait prendre le rôle de "spécialiste droitier" (qui n'existe pas dans la MLB étant donné que les droitiers sont bien plus nombreux).

Les Dodgers de Los Angeles veulent prendre leur revanche sur les Cubs de Chicago : ils ont fait l'acquisition du lanceur japonais Yu Darvish des Rangers du Texas, même s'ils ont sacrifié un des meilleurs espoirs de la franchise. Ils ont aussi fait leur marché en relève. Les Cubs aussi ont recruté au poste de receveur et de releveur à Detroit (après avoir fait leur marché chez les lanceurs partants chez les voisins des White Sox).

Les Yankees n'ont pas été en reste avec l'acquisition de deux lanceurs partants : Sonny Gray, venu d'Oakland, et Jaime Garcia, venu du Minnesota alors qu'il avait été échangé 10 jours plus tôt.

A propos des Cubs, leur propriétaire a fait un geste extraordinaire, qui est l'objet de la GROSSE QUESTION QUINTUS. Il a offert à un homme nommé Steve Bartman la bague de champion. Question : pourquoi ? Attention, il faut raconter l'histoire !

Géopolitique.

Los Angeles laisse Paris organiser les JO 2024. Si on pouvait avoir un slogan en français -langue olympique- ce serait pas mal. Entre un Estanguet bien gentil mais pas charismatique (le boulot de Lapasset ayant été  plus efficace), une Laura Flessel dont on apprend toujours pas qu'elle est au ministère des sports, il va falloir montrer un peu plus d'enthousiasme. C'est pas le tout de dire en marche avec une maire de Paris visiblement aussi égocentrique que le mec qui se prend pour Jupiter.

J'ai lu, je ne sais plus où, un article sur le transfert de Pleinleq... au PSG. Visiblement, ça se fera car ce transfert entre dans la lutte géopolitique qui se passe actuellement dans le Golfe Persique. Le Qatar chercherait à desserrer l'étau en déplaçant la lutte sur le terrain sportif, en s'appuyant sur la France, partenaire stratégique de l'émirat (il suffit de voir où se trouve l'ambassade du Qatar, qui est au pied de l'Arc de triomphe à Paris). Et la lutte se ferait avec les Emirats qui sont présents dans le championnat anglais.

Enfin, sur le fair-play financier, n'oublions pas qu'il a été instauré pour garantir aux "anciens" riches, leur prééminence sur les nouveaux. Si on peut reprocher au Qatar de financer le PSG, personne ne trouve à redire sur la même chose pour le Royal Madrilène par la monarchie bourbonne (ou bourbonnaise) ou le renflouement de l'abyssale dette catalane par un gouvernement régional autonomiste.






12 commentaires:

Gin Tonic a dit…

Putain d'internet qui me coupe au moment de publier mon com !!
Pour la question quintus, j'ai la flemme de tout retaper: 2003, match 6, Cubs à 1 victoire de gagner la série, spectateurs dont Steve Bartman, empêchent un potentiel retrait en essayant d'attraper la balle. Marlins gagnent le match, puis la série et enfin la série mondiale. Grosse polémique sur ce fait de jeu. Suite victoire des Cubs de 2016, bague gravée à son nom remise à Bartman.
Plus de détail sur Wiki (je connaissais pas cette anecdote).

Gin Tonic a dit…

Malgré l'excellent match des Lions, pour la finale ce sera Lions-CRUSADERS bien sur.

Gin Tonic a dit…

Belle semaine des Indians.

Gin Tonic a dit…

Le fair-play financier est une vaste fumisterie.

Tarswelder a dit…

Je m'en souviens un peu car c'était la première année où je me suis vraiment intéressé aux Indians.

Le pire dans cette histoire, c'est qu'il a été lynché en direct à la télé par les médias et le public. On le montrait à chaque fois que les Marlins marquaient, il a été évacué sous la protection de la police.

Les Marlins étaient menés 0-3 e, 8è manche avec un retrait. Et là, ils en marquent 8 avec l'aide des erreurs des Cubs.

Tarswelder a dit…

Mon prono pour la finale :

LIONS-Crusaders (BD).

Elfe a dit…

Les Lions sont favoris mais je vais quand même jouer les Crusaders vu que c'est une de mes deux équipes préférées.

Lions (bd) - CRUSADERS

Tarswelder a dit…

Les Crusaders sont légèrement favoris aux paris.

Gin Tonic a dit…

Et ils sont favoris selon ma cote personnelle....

Gin Tonic a dit…

Le titre pour les Crusaders !

Gin Tonic a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Gin Tonic a dit…

Enorme PA Bosse !!