mardi 13 juin 2017

Les tournées australes et le reste...

Le Super rugby est en pause car la fenêtre des matchs internationaux est ouverte. C'est l'occasion également de parler d'autre chose, notamment de la victoire des Pittsburgh Penguins en Coupe Stanley







Super rugby.

Hurricanes-Chiefs 14-17. La défaite du champion en titre les condamne définitivement à laisser les Crusaders remporter la conférence néo-zélandaise. Leur point de bonus leur permet de rester devant les Chiefs (54 contre 53 points) mais loin des Crusaders (63 points).

Le championnat des pronostiqueurs.

Tout le monde s'est trompé dans le pronostic mais j'ai été le seul à prévoir un bonus défensif. Du coup, je gagne la (petite) semaine avec 1 point. Elfe et Gin Tonic, eux, ont -1.

Le classement reste inchangé : 1.Gin Tonic 337 2.Elfe 311 3.Tarswelder 309.

Les prochains matchs auront lieu le week-end du 30 juin-1er juillet.

Les tournées australes.

Afrique du Sud-France 37-14. Dure dure la défaite, surtout lorsqu'on sait que les Bleus étaient revenus à 14-16. Mais voilà, Dulin balance la balle dehors alors qu'il est dans son en-but : essai de pénalité et carton jaune. Les Sudafs marquent 21 points pendant l'exclusion de l'arrière français, décidément bien surcoté.

Sinon, les Boks ont été meilleurs physiquement ; les Français ont raté beaucoup de plaquages. Le plan de jeu n'était peut-être pas bon mais entre l'altitude, la fin de saison (alors que les Boks sont en plein Super rugby) et des joueurs qui n'ont pas montré grand-chose, la défaite est logique mais sévère quand même.

En Nouvelle-Zélande, les Lions ne s'amusent pas. Battus en milieu de semaine par les Blues (16-22), ils s'arrachent contre les Crusaders (dont c'est la première défaite de la saison) dans un match plus que médiocre (12-3). S'ils jouent comme ça, ils pourraient prendre des pions contre les Blacks.

En Argentine, les Anglais privés de leurs Lions se sont imposés à la dernière minute (38-34). L'Irlande a atomisé les Etats-Unis (55-19), l'Australie a facilement disposé des Fidji (37-14 contre pour la France). L'Ecosse s'est largement imposé contre l'Italie à Singapour (34-13) et le Japon a battu la Roumanie (33-21). La Géorgie s'est imposée au Canada (13-0).

Coupe Stanley.

Les Pingouins de Pittsburgh ont remporté la Coupe Stanley en 6 matchs contre les Prédateurs de Nashville. Alors que la série était à 2-2, avec deux grosses victoires des Pred chez eux, les Pingouins ont blanchi Nashville dans les matchs 5 et 6 (6-0 et 2-0). C'est à 100 secondes de la fin du match 6 que Pittsburgh ouvre le score et double la mise dans un filet désert. Les Pingouins sont la première équipe à remporter deux coupes Stanley consécutives depuis les Red Wings de Detroit en 1997-1998. Et pour le capitaine Sidney Crosby c'est un deuxième Conn Smythe (trophée du meilleur joueur sur l'ensemble des playoffs) d'affilée qui le récompense.

Les Pingouins remportent leur 5è coupe Stanley, comme les Steelers ont gagné 6 Super Bowls et les Pirates 5 Séries mondiales. Pittsbugh est une des deux villes à avoir gagné 5 fois au moins le Super Bowl, la Coupe Stanley et la Série mondiale. Quelle est l'autre ville dans ce cas ? C'est la QUESTION QUINTUS !


En NBA

Comme on pouvait s'y attendre, ces Warriors étaient injouables même pour les Cavaliers de Cleveland. Ils ont remporté le titre NBA par 4 victoires à 1. Arrivé l'été dernier, Kevin Durant a rendu cette équipe, déjà bien difficile à battre, injouable. Avec 16 victoires en 17 matchs, les Warriors égalent les Lakers de 2001 dans les records de victoires (mais 15 victoires de rang). Les Cavs n'ont rien pu faire. Ces playoffs ont été insipides, tout simplement parce qu'il n'y avait pas d'opposition : les deux équipes règnent sur leur conférence et les Warriors étaient plus forts en finale que l'an passé (Durant arrivé, une équipe moins fatiguée, pas de suspension de Draymond Green pour le match 5). La NBA va devoir réfléchir à cette situation car les audiences pourraient bien plonger si les adversaires ne peuvent pas se mettre au niveau.

Au tennis, le cogneur brutal Nadal a remporté son 10è Roland Garros. C'était un massacre. La Lettone, dont j'ai oublié le nom, tape comme une sourde avec grande agressivité. Ca passe souvent et elle gagne l'épreuve féminine. Quant aux Français, c'est le naufrage habituel, moins pire chez les femmes que chez les hommes. Il est vrai qu'on a l'habitude de voir nos guignols de mousquetaires ne rien valoir.

Norway Chess Classic.

Le grand tournoi norvégien se déroule actuellement. Magnus Carlsen, champion du monde et local de l'étape, a beau dominé le tournoi en blitz : il n'y arrive plus en parties classiques. 5 nulles et une défaite pour le numéro un mondial, dont le jeu s'est déréglé depuis le championnat du monde : il n'arrive plus à prendre l'avantage et lorsqu'il l'a, il n'arrive pas à conclure. Petite forme aussi pour Maxime Vachier-Lagrave, qui a le même bilan que Carlsen. Les deux partagent la dernière place avec 2,5/6 avec Vishy Anand et Fabiano Caruana. Le tournoi est mené par le tandem américano-arménien : Nakamura et Aronian (4/6) qui devance un groupe de 4 joueurs à 3/6.


Et les Indians ?

Je vais leur lâcher la grappe. Le court séjour au Colorado (2 matchs) a été un désastre (deux taules) contre la meilleure équipe de la ligue nationale. De retour à la maison, les Indians ont été meilleurs contre les White Sox de Chicago (2 victoires, 1 défaite). Cleveland est à 1.5 match des Twins du Minnesota. Cette semaine, les Dodgers sont en ville mais il faudra surtout bien faire à Minneapolis, histoire de reprendre du terrain sur les Twins. Ces derniers avaient le premier choix de la draft 2017, qui a commencé cette nuit. Ils ont sélectionné l'arrêt court Royce Lewis. Les Reds de Cincinnati se sont tournés vers le lanceurs Hunter Greene, qui a la particularité de ne pas être mauvais du tout au bâton. Enfin les Padres de San Diego ont choisi en 3è position le lanceur MacKenzie Gore.

Les Indians n'avaient pas de choix de premier tour : en effet, ayant débauché un free agent à qui son ancien club avait fait une offre qualificative (Edwin Encarnacion), et leur choix n'étant pas protégé, le règlement stipule que, dans ce cas, l'équipe qui le fait signer perd son premier tour. Les Indians ont repêché aux 64è et 71è rang le voltigeur Quentin Holmes et l'arrêt-court Tyler Freeman.

Pour bien comprendre l'importance de la draft dans la MLB, par rapport aux autres sports US, les joueurs draftés n'atteignent quasiment jamais le niveau MLB avant d'avoir passé au moins 3-4 saisons dans les mineures : seuls les prodiges comme Bryce Harper, Stephen Strasburg (tous les deux des Nationals) ou Carlos Correa (Astros) ont atteint la MLB après deux saisons dans les mineures. C'étaient, certes des premiers choix de draft, mais cela reste une exception. Le cas le plus récent est Darby Swanson des Braves d'Atlanta : 1er choix de la draft 2015, il a atteint le niveau MLB à la fin de la saison dernière en sautant le niveau AAA. Mais en terme d'âge (il a 23 ans alors que les draftés ont souvent 18-19 ans), sa situation reste plus logique (Il avait déjà été drafté en 2012 mais il avait continué ses études avant d'être repêché 3 ans plus tard).

Et lorsqu'on parle de rookie, on parle d'Aaron Judge. Le voltigeur recrue des Yankees mène largement la MLB avec 22 coups de circuit frappés depuis le début de la saison, soit 4 de plus que ses 3 poursuivants. En plus, il mène la ligue américaine pour la moyenne au bâton (34,9% deuxième dans les majeures) et est deuxième de cette même ligue pour les points produits (49 contre 50 à Nelson Cruz des Mariners).

21 commentaires:

Gin Tonic a dit…

New-York pour la question quintus.

La défaite des Français est logique mais sans grande signification entre une équipe au bout du rouleau et l'autre qui est en pleine compétition. Et je la trouve aussi un peu sévère: merci Dullin
On commence à voir l'influence des Lions sur le jeu Sud-Af.

Tarswelder a dit…

Ce n'est pas New York mais ça aurait pu. Les Giants ont 4 Super Bowl, les Jets 1 mais quand les Jets ont gagné, on n'avait pas encore appelé la finale Super Bowl (c'était l'année d'après même si la finale qu'ils ont gagnée est dénommée Super Bowl II).

Gin Tonic a dit…

Tatata, donc, ça fait 3 villes !
Quoi, moi, de mauvaise foi ?? Meuh non....

Tarswelder a dit…

D'ailleurs, je corrige : les Jets ont gagné le Super Bowl III, les deux premiers sont aux Packers. C'est à partir du V que la finale est appelée Super Bowl lorsque les deux ligues AFL et NFL ont fusionné.

Gin Tonic a dit…

A priori, l'autre ville est forcément Dallas ou San Francisco par rapport au nombre de SB.

Tarswelder a dit…

Non. Il faut conjuguer 5 Séries mondiales, 5 Super Bowl et 5 coupes Stanley.

Dallas n'a pas de série mondiale et a 1 coupe Stanley. Pour SF c'est encore plus simple : il n'y a pas de franchise NHL.

Gin Tonic a dit…

C'est bien mon problème....

Il ne reste que les Patriots et donc Boston si on considère que c'est leur ville d'attache.

Tarswelder a dit…

Boston est bien la ville de rattachement des Patriots. Donc c'est gagné : 5 Super Bowls, 5 coupes Stanley, 8 séries mondiales.

Gin Tonic a dit…

C'est parce qu'ils ne jouent pas à Boston même que je ne les avais pas retenus dans un premier temps.

Tarswelder a dit…

A Dallas, les Cowboys ne jouent pas à Dallas mais à Arlington comme les Rangers au baseball. C'est dans la banlieue, comme Foxboro l'est pour Boston (30 km environ). Et pour les 49ers, leur stade est vraiment éloigné (60 km) de SF.

Gin Tonic a dit…

C'est vrai.

Et pour Boston, on peut rajouter la NBA avec les Celtics (une quinzaine de titres je crois). Ca en fait la seule ville à au moins 5 titres dans les 4 ligues majeures.

Gin Tonic a dit…

Quasiment le même score que le 1er test.

Des Français trop inefficaces: inefficaces dans les périodes de domination qui sont restées stériles, inefficaces dans les rucks avec beaucoup de turn-over pour les Boks.

Tarswelder a dit…

Les gueulantes de Laporte aussi sont inefficaces.

Gin Tonic a dit…

C'est sur qu'au lieu de gueuler bêtement, il ferait mieux de s'interroger sur les raisons de cette situation.
Qui sont pas bien difficiles à trouver...

Tarswelder a dit…

Ben on se répète à chaque fois.

Gin Tonic a dit…

Oui, malheureusement...

Tarswelder a dit…

Pendant ce temps, les Ecossais gagnent en Australie, les Irlandais sans leur Lions gagnent largement au Japon, les Blacks font un match d'entrainement contre les Samoa.

Y'a que les Italiens qui sont en-dessous.

Gin Tonic a dit…

Oui, mais on a le meilleur championnat du monde de l'univers !!

Gin Tonic a dit…

Ayé, je radote!

Tarswelder a dit…

Je dirai même qu'on a les meilleurs dirigeants du rugby de l'univers !

Gin Tonic a dit…

L'univers a intérêt à faire gaffe dans ses 22 !!