mardi 14 février 2017

C'est le rugby du Nord qui se joue et celui du Sud qui s'annonce

A moins de deux semaines de la reprise du Super rugby, l'actualité se fait un peu creuse. Mais non, il y a le Pascinations ! Et puis les camps d'entrainement de la MLB s'ouvrent, en attendant la Classique mondiale de baseball qui débutera dans un mois.





Le Pascinations


Italie-Irlande (bo) 10-63. Le premier bonus offensif de l'histoire des Six Nations est pour l'Irlande. C'était un véritable massacre et de plus en plus de voix s'interrogent sur la pertinence de la présence de l'Italie dans le tournoi, aux dépens de la Géorgie. Mais je suis loin d'être convaincu que la Géorgie fera beaucoup mieux que la Squadra. Il faut juste rappeler que la France n'a gagné son premier tournoi qu'en 1954, à sa 25ème participation. Mais le fait est que le rugby italien n'avance absolument pas : les résultats des franchises italiennes restent minables, on n'arrive pas à sortir de jeunes joueurs, le jeu italien reste désespérément prévisible.

Pays de Galles-Angleterre 16-21. Quelle intensité dans ce match ! Les deux équipes se sont envoyées à fond et c'est une gaffe galloise qui donne la victoire aux Anglais : un coup de pied de dégagement en plein champ, une relance à toute allure et un essai pour donner la victoire aux Anglais. Dommage pour les Gallois.

France-Ecosse 22-16. Comme je l'ai écrit dans un commentaire de l'article précédent, on prend la victoire. Après, il faut s'interroger sur ce qui se passe dans les zones de rucks où les Français manquent d'impact : est-ce que l'adversaire triche ? Et puis ces fautes, ces erreurs, ces approximations, avec Maestri en tête de liste et un Atonio qui n'avance pas. La fin de match a été meilleure, avec une équipe qui a joué plus dans l'axe. Mais la France ne marque pas beaucoup d'essais.

Classement

1.Angleterre 29 (8)
2.Pays de Galles 20 (5)
3.Irlande 18 (6)
4.Ecosse 15 (5)
5.France 13 (5)
6.Italie 1 (0)

L'Angleterre est assurée de presque assurée gagner le Pascinations 2016-2017. Cela pourrait d'ailleurs se conclure dès la prochaine journée avec le match contre l'Italie. L'Irlande affronte la France et l'Ecosse défie le Pays de Galles.

Detroit en deuil.

Mike Ilitch est mort à l'âge de 87 ans. Le fondateur de la chaîne de pizzas Caesar's Pizza était aussi le propriétaire des Red Wings et des Tigers de Detroit. Si avec les Red Wings, il a remporté 4 Coupes Stanley, il n'a pas pu gagner la Série mondiale avec les Tigers, malgré deux participations dans la série ultime en 2006 et 2012. Au-delà d'un propriétaire classique, Ilitch a beaucoup fait pour redonner de la vie à Detroit. Il a fait construire le Comerica Park (l'enceinte des Tigers) et la future salle -la Caesar's Pizza Arena- en centre ville, là où tout était à l'abandon. Il a convaincu les propriétaires des Lions et des Pistons d'y revenir puisque les Pistons quitteront Auburn Hills pour partager la nouvelle enceinte avec les Red Wings. Ilitch était un homme indéfectiblement lié à Detroit.

Dans la MLB, les camps d'entrainement ont débuté ce week-end. Les lanceurs et les receveurs sont convoqués en premier, avant que le reste de l'équipe ne les rejoigne. A Cleveland, on est toujours en Arizona.

On nous bassine...

...avec le PSG-Barcelone au soccer. Mais je crois qu'il y a un autre club engagé dans la Chigue des Lampions... Lui on s'en fout princièrement, même s'il est en tête du championnat de 1ère division française et qu'il met des taules à chaque adversaire.

Sinon, il y en a un qui doit être dans un état érectif assez dur. Imaginez un duel entre un attaquant uruguayen qui marque des buts et un autre attaquant uruguayen qui marque des buts.

Et pendant ce temps...

Les championnats du monde de biathlon se déroulent. Martin Fourcade a déjà sa collection de breloques en couleurs (or et bronze en individuel et argent en équipe). On penserait presque à un résultat décevant si on n'oubliait pas que son niveau de performance habituel est hallucinant. Pour l'instant, les filles n'ont qu'une médaille en bronze, associé à l'argent du relais mixte.

Il y a même les championnats de ski en pente. Bon là, ça se passe moyennement pour les Français (rien à signaler).

Et les amateurs de cyclisme ont pu exprimer une joie intense la semaine dernière. Dans le cadre de la réorganisation (rajeunissement) du service des sports, l'ineffable Thierry Adam dégage des commentaires des courses cyclistes. Bon, il ne manque plus qu'à envoyer Montel, Monfort, Chamoulmou à la retraite d'office, virer Lartot (je mets Sud radio pour les commentaires des matchs) pour que France Télévisions liquide ses boulets sportifs.

Continuons par le coup de gueule que je n'ai pas fait la semaine dernière. Le slogan du Comité d'Organisation des JO de Paris est en ... anglais. Pas mal pour un comité qui ne défend même pas la langue olympique. Qu'on le traduise en anglais c'est une chose mais qu'on ne le promeuve pas en français en France en est une autre.

Et voilà la question quintus qui est de retour. Regardez cette photographie. Elle a été prise le 8 septembre 1946. Une course sur 100 yards opposa George Case des Indians, qui était considéré comme le joueur le plus rapide de la MLB, à un autre sportif, qui porte le maillot de Cincinnati. Quel est ce sportif qui remporta la course ?







15 commentaires:

Bibbip78 Chess a dit…

J'en rajouterai une couche sur l'utilisation de l'anglais dans le slogan en rappelant les dispositions de la loi Toubon de 1994 (notamment ses articles 1 et 2) et bien sûr l'article 2 de la Constitution du 4 octobre 1958.

Ce ne pourrait être qu'un détail, voir du chipotage, mais c'est toujours désagréable de constater que des personnes, qui ne sont légitimes dans leur fonction que par l'effet de la Loi, pensent pouvoir s'affranchir du respecter de cette même Loi.

Elfe a dit…

Jesse Owens ..... mais c'était quoi le but de cette course ?

Tarswelder a dit…

Le propriétaire des Indians, Bill Veeck, voulait attirer du monde en organisant des exhibitions. Ainsi il a pu le faire avec cette course. Mais il était aussi un partisan de l'intégration des Noirs dans la MLB et il était fan des Negro Leagues (les ligues de baseball composées de joueurs noirs). D'ailleurs, il a recruté Larry Doby puis Satchel Paige, en 1947-1948 : deux joueurs noirs qui ont suivi Jackie Robinson et qui ont été les premiers dans la Ligue Américaine. Ils ont contribué au titre des Indians de 1948.

Gin Tonic a dit…

Bon, Elfe m'a devancé. Après les pronos, ça devient une habitude...

La France a un gros problème d'efficacité. On l'avait déjà vu face à l'Angleterre.

C'est tout le service des sports de F2 qu'il faudrait dégager.

Gin Tonic a dit…

Et d'accord aussi pour le coup de gueule.

Tarswelder a dit…

Je pense que dans les pronos du Super rugby tu t'en tireras mieux. Elfe va déclarer forfait.

En réfléchissant un peu, je pense au banc de l'équipe de France. Et quand on a Doussain et Huget derrière, ça fait peur. On n'a vraiment pas mieux ?

Gin Tonic a dit…

Oui, je pense que sur ceux-là, je vais le battre. Au moins par forfait...

C'est le problème du Patop 14. Comme je l'avais dit il y a maintenant un bon bout de temps, le rugby français ressemble au foot anglais.

Tarswelder a dit…

Hélas. Mais on nous fait croire que... et le pire ? C'est dans les divisions inférieures que les étrangers sont encore plus nombreux. Ils ne sont pas soumis aux quotas !

Gin Tonic a dit…

Il serait temps de se pencher sur ce problème des divisions inférieures.

Elfe a dit…

Ok ok je vais relever le défi du SR.
Je risque d'être assez vite distancé mais je vais jouer le jeu.

Par contre faudrait de nouveau me faire une explication du système de comptage.

Tarswelder a dit…

Le prochain article sera consacré à la présentation du Super rugby. En gros, il faut pronostiquer les résultats des matchs, bonus inclus. Et on marque des points en fonction de ce qu'on a pronostiqué (ou pas car on peut en perdre) et des résultats des matchs.

Aloïs 06 a dit…

Elfe, le défis du SR (Stade Rochelais) C'est de rester à l'une des 2 premières place du top14 ;-)

Bon blague mise à part, je suis à 200% d'accord qu'il y a beaucoup trop d'étrangers dans le rugby français, mais ce qu'il faut savoir, c'est qu'il ne sont pas là parce qu'ils sont meilleurs, mais tout simplement parce qu'ils sont moins cher. Par contre, contrairement au foot Anglais, quand un Français est titulaire dans son club c'est parce qu'il est bon alors que dans la 1ère ligue si un Anglais est titulaire c'est pour vendre des maillots.

Pour en revenir au France - Écosse de la semaine dernière, je rajouterai que pour faire un beau match, il faut être 2 et quand une équipe vient pour pourrir le jeu, difficile d'en produire même si certaines fautes de mains étaient absolument ignobles à ce niveau. Sur ce match, j'ai quand même appris qu'on pouvait contester le ballon au sol même quand on est plus sur ses appuis, sauf si on est français. Quand tous les rucks ou presque sont entachés de fautes ça fait chier.
Et sur le match entre le Pays de Galles et l'Angleterre, j'ai juste l'impression que les britons ne sont pas arbitré de la même manière que les autres. Il y a passage à vide ET passage à vide ...

Tarswelder a dit…

C'est globalement le problème du rugby, sport aux règles tellement complexes, qu'il laisse la part subjective à l'arbitre. Il peut siffler ou pas n'importe quoi en mêlée, en touche ou dans les regroupements. Et en plus, l'interprétation de l'esprit du jeu est assez libre.

D'ailleurs, je me suis également posé la question de la validité de l'essai gallois, parce que je pense qu'il y a un gros passage à vide qui permet à l'ailier de marquer dans l'intervalle.

Aloïs 06 a dit…

Je viens de regarder un résumé De Galles-Angleterre. Comme je l'ai dit, il y a passage à vide et passage à vide. Sur l'essai Gallois, il y a certes un passage à vide mais en aucun cas il empêche la défense de monter sur le porteur du ballon. Donc pour moi l'essai est valide.
Par contre sur le 1er essai Anglais, il y a deux passages à vide qui empêchent un défenseur d'intervenir sur le porteur du ballon et là, pour moi, il y a hors jeu et pénalité. Là où ça deviens frustrant, c'est qu'ils ont fait la même chose sur l'essai qui leur donne la victoire face à la France.

Gin Tonic a dit…

C'est l'avantage des règles complexes du rugby et de l'appréciation qui est laissée à l'arbitre.
On peut discuter d'une action jusqu'au bout de la nuit. Si possible en buvant des godets.... Et pas que de la VUF !