mardi 10 janvier 2017

1er tour des playoffs de la NFL et un peu de reste.

Qui dit janvier dit froid. Allez à Green Bay. Sinon, vous pouvez regarder tranquillement les playoffs de la NFL.






Les matchs.

Texans-Raiders 27-14. On pouvait s'y attendre et on s'y est attendu : le match a été assez laid, en raison de la médiocrité du jeu de passes. Entre un Osweiler redevenu titulaire par défaut, qui a fait un match juste correct mais qui a quand même raté certaines passes, et un QB rookie qui est le premier débutant à démarrer son premier match en carrière en playoffs, c'était pas évident d'avoir quelque chose d'emballant. On va dire qu'à ce jeu c'est l'équipe qui était la meilleure à la course, sur la réception et en défense qui l'a emporté. A l'image de l'ancien premier choix, Clowney, qui fait une interception qui place Houston hors de portée des Raiders.

Seahawks-Lions 26-6. Et si les Seahawks ont retrouvé leurs vertus qui font d'eux un des prétendants au Super Bowl ? Un jeu de course tranchant, une défense retrouvée contre la passe et agressive contre Stafford. Wilson a été solide et Seattle a survolé le match sans histoire.

Steelers-Dolphins 30-12. Match plié en trois drives et à peine plus d'un quart-temps. Antonio Brown reçoit deux passes de Big Ben et parcourt 50 et 62 yards pour des TD. Le Ve'on Bell enfonce une défense assez faible sur ses lignes arrières et voilà comment Pittsburgh s'est assuré d'un succès bien peinard.

Packers-Giants 38-13. Si on m'avait dit ça après un quart-temps et demi ! La défense des Giants saute littéralement sur Rodgers, qui n'arrive pas à avancer d'un yard ou presque. Mais l'attaque new-yorkaise ne concrétise pas (2 FG). Jusqu'au moment où la ligne offensive donne un peu d'air à Rodgers qui propose un récital (concerto en passes majeures pour tight-ends et receveurs éloignés) dont un magistral TD de 50 yards avant la pause. La suite a donné quelques espoirs aux Giants mais Rodgers rappelle à tout le monde que c'est lui le meilleur QB de la ligue -quoiqu'on en pense-. La défense des Giants craque complètement.



Le programme du divisional round

Samedi

Falcons-Seahawks. En fait, les duels de la NFC sont 10 fois plus sexy que l'AFC car la hiérarchie est moins évidente qu'il n'y paraît. Les Seahawks sont en mode playoffs mais voilà, l'attaque des Falcons a de quoi faire mal à la tertiaire de Seattle.

Patriots-Texans. L'affiche la plus beurk entre la meilleure et la plus faible des équipes qualifiées. Ce n'est pas avec Osweiler que les Texans créeront la sensation à Foxboro.

Dimanche

Chiefs-Steelers. Les Chiefs sont au sommet cette année. Les Steelers ont les atouts pour les battre mais comme ils ne sont pas capables d'aligner des performances constantes en attaque, on peut s'interroger.

Cowboys-Packers. Deux rookies contre Rodgers. Franchement quand on voit comment Green Bay a réussi à déjouer le piège des Giants, on se demande si Dallas a les moyens de soutenir un duel offensif. J'ai un peu de mal à le croire. Il va falloir bien courir et laisser Rodgers le plus possible sur la touche pour gagner le match.



Ailleurs.

C'est officiel, les Indians de Cleveland ont fait signer Edwin Encarnacion. Le dominicain a signé le plus gros contrat de l'histoire de la franchise. Et dans ses multiples primes, il y a celles à l'assistance, famélique à Cleveland. L'arrivée d'un type capable d'envoyer 35-40 balles dans le public, qui va aider une formation qui est favorite dans une division affaiblie, pourrait bien refaire revenir la foule au Progressive Field. Et dire que dans les années 1990, les Indians ont fait sold out pendant plus de 400 matchs.

Le Vendée Globe s'approche de son dénouement. Alors qu'on approche du Cap Vert, Armel Le Cléac'h et Alex Thompson sont au coude-à-coude ; ils bataillent entre les anticyclones. Jérémy Beyou a fait un beau retour mais il se heurte à son tour au Pot au Noir. La bataille pour la quatrième place entre Dick, Le Cam et Eliès tourne à l'avantage du premier cité, qui a pris une option plus à l'ouest au large du Brésil, pendant que les deux autres sont l'un à côté de l'autre.

En biathlon, c'est moins la Fourcadisation habituelle (une victoire, une troisième place et une 8è place quand même !) mais la Fourcadisation a été féminine avec Marie Dorin-Habert : 2 victoires et une troisième place. En biathlon sans tir, Maurice Magnificat a brillé et mérite sa latinisation.

Le ski en pente se réveille un peu plus avec les succès de Pinturault et Worley en géant.

6 commentaires:

Elfe a dit…

Salut à tous,

4 matchs c'est super simple pour faire les classements.

Elfe et Tars ont fait un "perfect" cette semaine, les autres ont chacun un prono de mauvais.

1- Elfe et Tars 20 pts
3- Ginto, Aloi, sofy et Mini 15 pts

Résultats des primes.

Texans - Raiders (27-14) : c'est Elfe qui gagne avec son 27-13 (encore une fois je suis à la limite du jackpot).
Seahawks - Lions (26-6) : le point va à Ginto qui avait parié sur un 24-10.
Steelers - Dolphins (30-12) : là c'est Sofy qui marque grâce à son 27-13.
Packers - Giants (38-13) : c'est Alois qui est le plus proche avec son 28-17.

Le classement de la semaine est donc le suivant :
1- Elfe 21 pts
2- Tars 20 pts
3- Ginto, Alois et Sofy 16 pts
6- Mini 15 pts

Elfe gagne cette semaine et marque le pt supplémentaire, son score passe à 22.

Elfe fait un petit break au général sur Ginto.

1- Elfe 234 pts
2- Ginto 225 pts
3- Alois 220 pts
4- Tars 219 pts
5- sofy 211 pts
6- Mini 210 pts

Gin Tonic a dit…

C'est un petit break un peu gros.

Gin Tonic a dit…

Mes pronos:

Seahawks: 27-17
Patriots: 34-14
Steelers: 20-10
Packers: 17-14 (suis pas rancunier)

Tarswelder a dit…

3 des 4 matchs sont difficiles à pronostiquer car tout est possible.

Les miens.

Falcons 30-23 parce qu'Atlanta joue à domicile, que les Falcons ont un jeu de course et qu'ils peuvent attaquer le fond de la défense des Seahawks.

Patriots 34-7 parce que c'est normal.

Chiefs 24-21 Je verrai bien les Steelers gagner mais leur attaque marche une fois sur deux et je ne suis pas sûr que Big Ben ne fera pas d'erreurs.

Packers 34-27. On va avoir un match de fous mais Rodgers va dominer les rookies Prescott et Elliott alors que la défense des Packers va faire 1 ou 2 actions défensives qui vont renverser le match.

Elfe a dit…

Vindiou j'ai failli complètement zapper mes pronos.

Falcons (34-21), Patriots (31-10), Steelers (28-21) et Cowboys (28-24).

Aloïs 06 a dit…

Bon mieux vaut tard que jamais
Mini:
Falcons 30-20
Texans 30-20
Cowboys 30-20
Chiefs 30-20

Sofy:
Falcons 21-17
Patriots 17-9
Cowboys 28-21
Steelers 35-17

Moi:
Falcons 35-28
Patriots 28-6
Packers 38-31
Steelers ou Chiefs JOKER !!!! Bon puisqu’il faut choisir,
Steelers 31-27