dimanche 4 septembre 2016

Présentation de la saison NFL 2016-2017

Jeudi ça commence. Oui la saison NFL est repartie. Qui pour succéder aux Broncos de Denver ? Une petite dizaine d'équipes a, selon moi sa chance. Mais il va falloir être bon, tout le temps, car les places et leur ordre seront déterminants pour qualifier les deux finalistes du Super Bowl, qui aura lieu à Houston.


Un début qui ressemble à une fin. L'affiche du Super Bowl de février lance la saison en septembre.

Présentation rapide.

Vous connaissez le truc si vous suivez ce blog : 32 équipes sont réparties en 2 conférences (AFC ou Américaine et NFC ou Nationale). Chaque conférence est divisée en 4 divisions géographiques (Nord, Sud, Est, Ouest). Les quatre vainqueurs des divisions plus les deux meilleurs bilan (wild-card) sont qualifiées pour les playoffs, à l'issue d'une saison régulière de 17 semaines et 16 matchs, jusqu'à la fin de l'année civile. Puis les qualifiés de chaque conférence s'affrontent par élimination sur un match jusqu'au Super Bowl, qui oppose les champions des deux conférences. Jusque-là, aucune équipe n'a jamais disputé le Super Bowl à la maison. Serait-ce le cas pour les Houston Texans ? Pas impossible.

Que faut-il retenir de l'intersaison ? D'abord le départ des Rams de Saint-Louis à Los Angeles, puis les retraites de Peyton Manning (complètement cramé), de Calvin "Megatron" Johnson (complètement usé psychologiquement), la draft de deux QB (Goff et Wentz même si Bradford vient d'être transféré à Minnesota) qui ne seront pas titulaires au début de la saison et enfin la suspension de Tom Brady, après les épisodes rocambolesques juridiques de l'affaire des ballons dégonflés. Rapide mais bon, il y a tellement de choses (je passerai sur les gestes de protestation de Kaerpernick).

Conférence Américaine.

Division Ouest.

Les Broncos de Denver ont gagné le titre sans un QB dominateur : Manning était usé jusqu'à la corde et Osweiler faisait ses débuts. Leur équipe n'a pas changé et la défense restera le point d'appui principal. Trevor Siemian sera le QB titulaire. Donc il ne devait pas y avoir trop de changements. Les Broncos restent favoris de leur division. Derrière, les Chiefs sortent d'une belle saison (demi-finale de conférence) et ils sont bien partis pour confirmer mais encore faut-il que l'attaque aérienne progresse. Les Raiders d'Oakland sont considérés comme une des équipes à suivre et ils pourraient créer la surprise. J'ai du mal à les voir en playoffs car il manque encore de la constance un peu partout. Enfin les Chargers de San Diego passent à autre chose même s'ils pourraient gagner quelques matchs.


Division Est.

Tom Brady ratera les 4 premiers matchs de la saison à cause de sa suspension. Cela ne remet pas en cause la supériorité manifeste des Patriots de New England. Mais les Pats visent le Super Bowl et cela dépendra aussi de leur bilan. C'est en quoi cette suspension pourrait coûter cher. Les autres rivaux sont encore loin : les Jets de New York sortent d'une belle saison mais Fitzpatrick va-t-il confirmer ? Pas sûr. Les Bills de Buffalo ne me paraissent pas si impressionnants, surtout avec un coach (Rex Ryan) qui est plus un fake maintenant. Les Dolphins de Miami cherchent une nouvelle dynamique mais ils sont encore loin de rivaliser.

Division Nord.

La plus acharnée dans la rivalité. Les Bengals de Cincinnati accumulent les titres de division et les éliminations lamentables en playoffs. Cela pourrait se poursuivre en 2016. Les Steelers de Pittsburgh ont une attaque terrible mais leur défense reste suspecte mais à Pittsburgh on est capable de tout. Les Ravens de Baltimore pourraient bien gagner la division : en profitant d'une opposition plus faible, ils risquent de s'en sortir d'autant plus qu'ils éviteront les blessés qui les ont décimés l'an passé. Et puis les Browns de Cleveland repartent de rien mais ils sont loin des Cavs ou des Indians dans la compétitivité.

Division Sud.

Les Texans de Houston cherchent un QB, ils ont payé cher Brock Osweiler, qui avait remplacé Manning à Denver l'an passé de manière honnête. Le prix est un peu cher mais peu se révéler payant car le poste était occupé par ... avant et un QB correct peut envoyer Houston au Super Bowl. Les Texans ont la défense (avec J.J. Watt notamment), le receveur (DeAndre Hopkins), un jeu de course intéressant. Reste le passeur et Osweiler peut suffire. Ils devront se défaire des Colts d'Indianapolis, qui ont plein de faiblesses mais qui vont retrouver Andrew Luck. Si sa ligne offensive le protège mieux, il peut faire beaucoup de dégâts et Indianapolis lutter pour la division. Les Jaguars de Jacksonville sont clairement sur la montante et peuvent inquiéter tout ce monde (pour pourrir leurs espoirs). Les Titans du Tennessee devraient faire mieux mais ils sont encore loin;

Conférence Nationale.

Division Sud.

Les Panthers de la Caroline se sont crashés au Super Bowl après une saison à 15-1. Dans la division Sud, ils sont archi-favoris, tant l'opposition semble trop faible pour même gagner 10 matchs. Le retour de Kelvin Benjamin (qui a certainement manqué au match final) donnera de la qualité à un groupe de receveurs qui a surperformé mais qui ne pourra pas faire pareil cette année, sans lui. Josh Norman est parti après avoir été taggé. La marge des Panthers est important. Les Falcons d'Atlanta sont trop justes dans la course et dans l'agressivité défensive pour gagner la division. Les Saints de la Nouvelle-Orléans sont toujours suspects en défense et Brees va devoir valoriser ses receveurs sans expérience. Les Buccaneers de Tampa Bay vont aller mieux mais ils sont encore un peu justes.

Division Nord.

Coup de théâtre ! Les Vikings du Minnesota perdent Teddy Bridgewater lundi pour la saison. Samedi, ils récupèrent Sam Bradford des Eagles dans un échange. Vainqueurs de la division, les Vikings avaient besoin d'un QB pour rester capables de gagner la division. Bradford fera-t-il l'affaire, surtout en devant assimiler les systèmes avec une semaine à jouer ? Sinon, Adrian Peterson et la défense tiendront la baraque. Mais je pense tout de même que les Packers de Green Bay sont nettement favoris : avec le meilleur QB de la ligue Aaron Rodgers, une attaque qui retrouve Jordy Nelson et qui semble plus forte, une défense plus stable, c'est même le Super Bowl qui est en vue pour les Packers (d'ailleurs je les y vois). Les deux autres formations vont prendre des miettes : les Lions de Detroit pleurent Calvin Johnson et voilà Matthew Stafford qui doit se débrouiller sans jeu au sol. Les Bears de Chicago sont encore plus loin.

Division Ouest.

Ca se jouera entre les Cardinals de l'Arizona et les Seahawks de Seattle. Sur le papier, les Cardinals ont un léger avantage car leur équipe est plus complète mais si l'attaque et la défense des Seahawks veulent s'y mettre, il peut y avoir des dégâts. Les deux autres franchises peuvent juste rêver de prendre un match ou deux. Les Rams, revenus à Los Angeles, peuvent-ils attirer du monde avec un jeu plus intéressant et quelques victoires ? Quant aux 49ers, ils se sont enfoncés dans une mouise pas possible : tout est à refaire sauf le stade.

Division Est.

C'est traditionnellement la division la plus rock n'roll où le n'importe quoi côtoie le nul. Les Redskins de Washington avaient réussi à s'en sortir l'an passé : avec une grosse ligne offensive pour le protéger, Kirk Cousins avait emmené l'équipe en playoffs mais le départ d'Alfred Morris le coureur ne va-t-il pas jouer contre les Redskins ? La défense, même avec Josh Normal derrière, reste quand même un point d'interrogation. Les Giants de New York ont un nouveau coach, ont renforcé un peu leur équipe, mais on ne peut toujours pas espérer de certitudes avec eux. Leur défense est catastrophique même si elle aura du mal à être aussi perméable que l'an passé. Les Cowboys de Dallas feront sans Tony Romo -une habitude- mais pour toute la saison cette fois. Pourtant, ils ont une super ligne offensive avec le jeu de course qu'il faut. Enfin Philadelphie a décidé de ne pas miser sur la saison après avoir échangé Bradford.

Mes pronostics.

Conférence Américaine. Broncos, Patriots, Texans, Ravens, Bengals, Colts.

Conférence Nationale. Panthers, Packers, Cardinals, Redskins, Seahawks, Vikings (soit les 6 mêmes que l'an passé).

Le programme de la semaine 1.

Jeudi.

Broncos-Panthers. Ben tiens, comme on se retrouve ! Le hasard des appariements (l'AFC Ouest contre la NFC Sud) associée à l'affiche de la finale du Super Bowl nous offre un beau début de saison régulière. Merci la NFL !

Dimanche

Falcons-Buccaneers. Pour se mettre en jambes derrière les Panthers.

Titans-Vikings. La tâche n'est pas facile pour les Vikings, surtout avec un QB arrivé depuis une semaine.

Eagles-Browns. Duel de fond de cave.

Jets-Bengals. Une des affiches de la semaine. Les Jets ne doivent pas se rater.

Saints-Raiders. Une saison potable passe par une victoire.

Chiefs-Chargers. Pas de gros souci pour les Chiefs.

Ravens-Bills. Les Ravens font faire manger la poussière au fake Rex Ryan.

Texans-Bears. Début en douceur pour un des favoris de la saison.

Jaguars-Packers. Match délicat pour Green Bay mais il faut surtout le gagner.

Seahawks-Dolphins. On risque de manger du dauphin à Seattle.

Lions-Colts. Une victoire donne de l'espoir pour la saison.

Cowboys-Giants. Ah... une belle affiche dont on ne peut rien prévoir. Mais c'est intéressant de voir comment l'attaque de Dallas va s'en sortir.

Cardinals-Patriots. Sans Brady, la vie risque d'être encore plus difficile à Glendale.

Lundi.

Redskins-Steelers. Pourquoi pas ?

49ers-Rams. Le derby californien est de retour après 20 années d'absence. Mais en prime time, on va assister à une purge !



RAPPEL IMPORTANT A L'USAGE DES AMNESIQUES.

Le système de comptage des points a été modifié cette année. Les termes sont les suivants :

- 1 point par bon pronostic (ça ne change pas). 5 points par équipe pronostiquée en playoffs.

- Celui ou ceux qui auront remporté le concours de la semaine marquent 1 point supplémentaire.

- Les matchs en prime time sont l'objet d'un pronostic particulier, celui du score. Pour marquer, il faut d'abord pronostiquer le bon vainqueur et indiquer le score le plus proche du score final : 1 point dans ce cas. Si le score est exact, l'auteur marque 5 points.

Comme il y a 4 matchs en prime time cette semaine, j'ai choisi les 3 affiches suivantes :Broncos-Panthers, Cardinals-Patriots et 49ers-Rams.


25 commentaires:

Gin Tonic a dit…

Mes pronos pour les PO:

Broncos, Patriots, Steelers, Texans, Colts et Bengals.
Panthers, Packers, Cardinals, Giants (ben oui, on ne se refait pas...), Seahawks et Vikings.

Tarswelder a dit…

Cette division est tellement improbable que tu en as le droit. J'ai hésité entre les Redskins et les Cowboys.

Gin Tonic a dit…

Ça peut être la chance pour les Giants.

Elfe a dit…

Salut Tars, Ginto, Alois, Sofy et Mini.

Bon pas facile de désigner les qualifiés pour les PO vu que cette année encore je n'ai trop suivi l'intersaison.
A la lecture de ton article Tars je vais jouer les qualifiés suivants :

Conférence Américaine. Broncos, Patriots, Texans, Ravens, Bengals et Chiefs.

Conférence Nationale. Panthers, Packers, Cardinals, Redskins, Seahawks et Vikings.

Elfe a dit…

Mes pronos pour cette première semaine :

Panthers, Falcons, Vikings, Eagles, Bengals, Saints, Chiefs, Ravens, Texans, Packers, Seahawks, Cowboys, Cardinals, Steelers et Rams.

Pour les scores des 3 affiches :

Broncos-Panthers 14-28
Cardinals-Patriots 27-10
49ers-Rams 10-17

Elfe a dit…

Je viens de remarquer que tu as oublier dans la liste des matchs la rencontre Lions - Colts. Je mise sur les Colts pour ce 16è match.

Tarswelder a dit…

Salut Elfe.

J'ai corrigé. Tu t'occuperas de la comptabilité ? Parce que le trésorier risque de négliger le travail des chiffres.

Je commence par le prono de demain soir et je continuerai dans le week-end.

Broncos-Panthers : 23-17. Mais sur les deux autres scores, j'ai prévu des types de résultats similaires (gros écart pour Cards-Pats et match tout pourri dans le derby).

Gin Tonic a dit…

Mes pronos:

Broncos, Falcons, Vikings, Eagles, Bengals, Saints, Chiefs, Ravens, Texans, Packers, Seahawks, Colts, Giants, Cardinals, Steelers et 49ers.

Pour les scores:

Broncos-Panthers: 21-14
Cardinals-Patriots: 23-10
49ers-Rams: 14-10

Tarswelder a dit…

Les miens.

Outre celui de demain,

Cardinals-Patriots 34-10
49ers-Rams 17-13

Les matchs.

Falcons, Vikings, Eagles, Jets, Saints, Chiefs, Ravens, Texans, Packers, Seahawks, Cowboys, Colts, Cardinals, Redskins, 49ers.

Aloïs 06 a dit…

Enfin! Après un Euro de foot qui a fait passer les articles du président pour des prix Pulitzer, un tour de France dont les coureurs ont fait passé les Teletubbies pour des héros de film d'action et des JO à rendre palpitant un film de Godard, la NFL reprend ses droits !!!!! ENFIN DU SPORT !!!!!

Alors pour Mini Moi (mais en mieux):
Panthers (20-10), Raiders, Eagles, Titans, Chargers, Bengals, Falcons, Ravens, Texans, Jaguars, Dolphins, Lions, Cowboys, Cardinals (30-20), Steelers et 49ers (10-6)

Pour les PO:
NFC: Panthers, Packers, Cardinals, Redskins, Seahawks et Falcons
AFC: Broncos, Bengals, Patriots, Colts, Texans et steelers.

Pour Sofy:
Panthers (27-13), Saints, Eagles, Vikings, Chiefs, Bengals, Falcons, Ravens, Texans, Packers, Seahawks, Colts, Giants, Cardinals (24-10), Steelers et Rams (18-15).

Elle fera ses prono pour les PO plus tard.

Pour Grand Moi (mais en moins bien):
Panthers (24-10), Raiders, Browns, Vikings, Chiefs, Jets, Falcons, Ravens, Texans, Packers, Seahawks, Colts, Giants, Cardinals (34-10), Redskins et 49ers (13-6).

Pour les PO:
NFC: Redskins, Packers, Panthers, Cardinals, Seahawks et Falcons
AFC: Patriots, Bengals, Colts, Raiders, Chiefs et Browns (si si j'ose !)

Tarswelder a dit…

On vient de perdre le secrétaire : il pronostique les Browns en playoffs. Déjà les Raiders, ça me paraît encore un peu juste mais là, c'est grave.

Il est devenu amoureux de Cleveland : les Cavs sont champions, les Indians sont à 90% en playoffs mais les Browns quand même !

Gin Tonic a dit…

le secrétaire a probablement fait une overdose de VUF !!

Gin Tonic a dit…

Et le trésorier travaille uniquement les chiffres qui lui sont favorables !

Aloïs 06 a dit…

Je sais que je prends un très très gros risque en pariant sur la présence des Browns en PO. Mais y en regardant de plus près, leur calendrier n'est pas plus dur que celui de la saison dernière. D'accord, ils n'avaient gagné que 3 matchs, mais ils en avaient perdu 5 par un TD ou moins d'écart.Sans QB, sans receveurs et sans head coach c'est pas si mal. Maintenant, tout dépendra de la qualité de jeu de Gordon et RGIII. J'y crois pas trop, mais je me suis dit que ça pouvait se tenter.

Elfe a dit…

Ok je m'occupe des classements.
Par contre pour ce qui concerne les matchs en prime time, comment on défini "le score le plus proche du score final" ?

Exemple qui marque le point pour un match gagné 17-10 ?

Celui qui a parié sur un 24-17, un 34-27 (bon écart trouvé mais mauvais score des deux équipes).
Celui qui a misé 30-10 (mauvais écart mais bon score pour une équipe).

Doit-on privilégier l'écart au score ou alors le fait d'avoir trouvé le bon score pour une équipe ?

Gin Tonic a dit…

Je dirais que le bon écart pondéré par les scores les plus proches est la bonne formule....

Bon mal de tête Elfe !

Elfe a dit…

Salut ginto,

Oui l'écart peut être privilégié mais, pour l'exemple que j'ai pris de 17-10, quelqu'un qui trouve le 30-10 est plus "valeureux" que quelqu'un qui dit un 44-37, car il a le score d'une des deux équipes alors que l'autre est très loin pour les deux équipes.

Reste juste à se mettre bien d'accord sinon le président risque de transformer le bureau en monarchie mdr.

Tarswelder a dit…

Salut à tous.

Ce n'est pas l'écart entre les équipes qui compte mais la proximité du score cumulé par les deux équipes.

Ainsi dans le cas que tu cites, Elfe, le 30-10 l'emporte sur le 24-17 (40 points cumulés contre 41 alors que le total est de 27). S'il y a égalité dans écart des scores cumulés entre les mieux placés (ex l'un dit 30-10 et l'autre 27-13), chacun marque un point. Et on donne un point à celui qui aura au moins pronostiqué un de deux scores (celui qui a pronostiqué 10 points est plus proche du score que celui qui a donné 13 ou 27).

C'est clair ?

Tarswelder a dit…

Je précise ma pensée. On donne un point, en cas d'égalité d'écart des scores cumulés, à celui qui a pronostiqué correctement un des scores ou celui qui est le plus proche d'un des scores.

Exemple : celui qui a pronostiqué le 30-10 marquera un point contre celui qui a pronostiqué le 27-13 parce qu'il a donné le bon score du perdant (De même un 31-9 par rapport à un 27-13). Mais s'il y a un cas du genre 21-19 contre 34-6 celui qui aura pronostiqué l'écart le plus proche de la réalité marque un point (ici le 21-19 soit 2 points d'écart contre les 28 de l'autre, par rapport aux 7 points du résultat.

Elfe a dit…

Pour les matchs en prime time il reste un cas de figure que l'on a pas évoqué.
Tout le monde a joué les Cardinals vainqueurs et au final les Patriots se sont imposés.
La base pour marquer le point étant de d'abord trouver le bon vainqueur, on est bien d'accord pour dire que personne ne marque de point sur ce match ?

Tarswelder a dit…

C'est ça Elfe mais c'est marqué dans le règlement : il faut déjà pronostiquer le bon vainqueur pour avoir la chance de marquer un point. Tout le monde a 0 sur le match des Pays et moi je marque un point sur le match des Broncos (je suis le seul à les avoir donné gagnants je crois)

Elfe a dit…

Ginto aussi a misé sur les Broncos, mais c'est bien toi qui marque le point car ton 23-17(40) l'emporte sur son 21-14(35) vu que le score final du match a été de 21-20(41).

Gin Tonic a dit…

J'ai le bon score du vainqueur et je marque aucun point... Je boude ! Na !!

Tarswelder a dit…

Oui mais tu as le mauvais score du perdant. Moi j'ai le score le plus proche. Et tu marques un point (en plus de la victoire des Giants).

Gin Tonic a dit…

Oui, la victoire des Giants est la bonne surprise de la journée.