lundi 13 juin 2016

Les bonnes infos du week-end.

Qu'est-ce qu'il faut retenir de l'actualité sportive de ce week-end ? Les tournées des équipes du Nord dans l'hémisphère sud en rugby, le grand tournoi d'échecs tenu à Paris, la folle chevauchée des Indians et la coupe Stanley aux Pingouins.








Ah bon ? Il y a autre chose ? Ben je m'en moque. J'aurai pu écrire un article insipide sur les raisons de mon abandon du foot mais quand on voit comment ce championnat d'Europe démarre, on a peut-être bien raison de ne pas trop s'en occuper plus que ça. Quant à l'engouement populaire, je demande à voir car il reste, à mon avis, circonscrit.

64 cases chimiques et rapides.

Commençons donc par le Paris Grand Chess Tour. Ce tournoi d'échecs en parties rapides et blitz réunissait de jeudi à dimanche, l'élite mondiale des 64 cases. On avait enfin l'occasion de voir Magnus Carlsen (qui est passé sur C+ mercredi mais c'est normal car Vivendi est un des principaux sponsors du tournoi) à Paris, à la Maison de la chimie exactement.

Le tournoi s'est divisé en deux phases : jeudi et vendredi, les 10 participants s'affrontent en parties rapides sur 9 rondes : chaque victoire vaut 2 points, une nulle un point et la défaite zéro. Samedi et dimanche, tout le monde s'affronte en parties aller-retour en blitz (18 parties) avec le système de points habituel 1/0.5/0.

Le tournoi s'est résumé en une lutte entre Magnus Carlsen, le champion du monde, et Hikaru Nakamura, l'ancien champion des Etats-Unis. Ce dernier avait un point d'avance sur Carlsen après les parties rapides (14 contre 13). Le samedi, Nakamura creuse un peu l'écart avec 1,5 point d'avance, jusqu'à sa défaite à la dernière ronde de la journée contre Carlsen, qui réduit l'avance à un demiè-point. Carlsen rattrape même Nakamura dès la première ronde du dimanche et les deux hommes sont au coude-à-coude pendant deux rondes. Puis Carlsen s'écroule : il perd deux parties et en sauve une troisième. Nakamura en profite et gagne le tournoi deux rondes avant la fin. La deuxième victoire de Carlsen en blitz contre Nakamura n'est pas suffisante. L'Américain s'impose avec 25,5 points contre 24,5 au Norvégien. Maxime Vachier-Lagrave, dont le sponsor était un de ceux du tournoi, termine troisième avec 22 points, malgré de grosses difficultés avec les Blancs. L'autre Français, Laurent Fressinet, termine dernier avec 10 points : il était le plus mal classé des participants.

La deuxième étape du Grand Chess Tour se tiendra dans quelques jours à Louvain, selon le même format qu'à Paris. Les deux autres étapes se disputent en parties classiques : à Saint-Louis en août et à Londres en décembre.

Tournée dans le sud.

Les tournées des équipes de l'hémisphère nord ont commencé ce week-end. A part la France, qui continue de se ridiculiser avec son calendrier absurde, tout le monde est sur le pont. Et le moins qu'on puisse dire, c'est que les Nordistes ont fait mieux que de figurer :

- Les Gallois ont tenu une heure face aux Blacks. Les champions du monde renouvelés n'ont pas été hyper convaincants, surtout en première mi-temps mais ils l'emportent 39-21, ce qui est très sévère.
- La tournée majeure est celle des Anglais en Australie. Eddie Jones revient au pays en vainqueur. Les Anglais s'imposent 39-28, malgré un bon début de match des Australiens. C'est dans le domaine physique que les Anglais ont fait la différence, tout comme dans la discipline. Même s'ils ont marqué 4 essais (contre 3 aux Anglais), les Wallabies ont payé les fautes (les essais plus 6 pénalités de Farrell).
- En Afrique du Sud, les Irlandais ont réussi un exploit historique : ils ont battu les Boks (qui jouaient en blanc) pour la première fois chez eux par 26 à 20. La performance est d'autant plus belle que les Irlandais ont joué plus d'une mi-temps à 14 (et même à 13) après l'exclusion de C.J. Stander.
- En Argentine, les Pumas ont difficilement battu les Italiens 30-24. Mais ils se sont bien échauffés en attendant l'arrivée d'une énième sélection française expérimentale, privée des demi-finalistes du Patop 14. Evidemment, on peut toujours s'interroger sur le sens de ces tournées lorsqu'on met l'équipe de France dans d'aussi mauvaises conditions. Mais ça ne dérange personne en France.
- Les autres résultats ont vu la victoire du Japon au Canada (29-22) et le match nul entre les Samoa et la Géorgie (19-19).

Coupe Stanley.

Les Pingouins de Pittsburgh ont finalement remporté la Coupe Stanley. Ils se sont imposés à San Jose, dans le match 6, par 3-1 contre les Sharks. C'est un nouveau trophée pour la bande à Sidney Crosby qui avait déjà gagné en 2009.

Et les Indians ?

Ils continuent leur parcours. Les Indians étaient sur la côte pacifique cette semaine avec 7 matchs au programme. Tout d'abord à Seattle contre les Mariners : ils font match nul dans cette série (2 victoires partout). Puis ensuite à Los Angeles, ils rendaient visite aux Angels, à la dérive. Les Indians ont gagné deux des trois matchs, grâce aux meilleurs partants. Du coup, Cleveland reste en tête de la division centrale de l'Américaine (35-27) avec 3 victoires d'avance sur les Tigers de Detroit et les Royals de Kansas City (32-30 pour les deux). Autant dire que la semaine à venir est importante : les Indians terminent leur tournée à Kansas City contre les Royals (3 matchs), puis ils recevront les White Sox de Chicago en fin de semaine.

La série de la semaine en MLB opposait ce week-end les Giants de San Francisco aux Dodgers de Los Angeles. On a assisté à trois matchs très serrés, décidés par un point dont un en prolongation. Le plus attendu était le duel entre les lanceurs vedettes Clayton Kershaw (Dodgers) et Johnny Cueto (Giants) vendredi. Les Dodgers l'emportent 3-2 : Kershaw remporte sa 9è victoire pour 1 défaite et le circuit en 9è manche a donné le gain aux Dodgers même si Cueto n'a pas été crédité de la défaite (il a quitté après la 8è manche).

Pour Gin Tonic, je vais donner des nouvelles des Yankees. Leur bilan n'est pas terrible (31-32 à 5,5 matchs de la tête) mais ils ont deux problèmes : l'attaque, avec des joueurs qui n'arrivent plus à rien, et le poste de premier but qui est décimé. En effet, Mark Teixeira, le titulaire, s'est blessé au genou, son suppléant attitré Greg Bird manque toute la saison. Puis c'est au tour d'un rappelé, Chris Parmelee, de se blesser alors qu'il venait de claquer deux HR dans un match. On a bien essayé le remplaçant Refsnyder mais seulement contre les lanceurs gauchers. Finalement, les Yankees viennent de signer Ike Davis, qui vient tout juste d'être débarqué des Rangers du Texas.

7 commentaires:

Gin Tonic a dit…

Bon match des Gallois, très grosse perf des Anglais et énorme exploit des Irlandais.
Par contre, je pense que le réveil des Sudistes le week-end prochain va être terrible.

J'ai l'impression que les Yankees sont dans une traversée du désert qui risque de durer. Les Indians font eux un bon début de saison.

MVL a fait un bon tournoi.

Sinon, me suis bien emmerdé en regardant les barrages du Patop 14 ! Heureusement qu'il y avait les tournées dans l'hémisphère sud pour rehausser le niveau.

Quand au foot, ben... J'ai vu les 3 dernières minutes du match de la France et le but de Payet vendredi en rentrant d'une AG. Et c'est tout.
Ca continue à ne plus vraiment me passionner.
Et ce qui s'est passé à Marseille....

Tarswelder a dit…

A Marseille, la fan zone est sur la plage du Prado. Tu te baignes les jours de match, tu te prends une amende de 18 euros. Ensuite, il n'y a pas grand-monde qui s'y rend. Il faut dire qu'il n'y a aucun transport pour emmener tout ce monde à la plage.

Quant aux hooligans, je me demande si certains russes ne sont pas téléguidés par Poutine, histoire de foutre la merde en France. Et les Anglais sont loin d'avoir réglé ces problèmes : ils les ont juste évacués hors des stades (une pratique habituelle comme les pauvres à Londres).

Gin Tonic a dit…

Ce qui m'a surpris, c'est qu'à priori aucun russe n'a été arrêté suite aux bagarres. Que des anglais, 2 ou 3 français et 1 autrichien (on se demande ce qu'il venait faire la...).

Tarswelder a dit…

Les groupes de hooligans russes sont bien organisés : dans la mouvance d'extrême-droite, bien structurés et sans doute avec pas mal d'argent pour préparer leurs coups.

Gin Tonic a dit…

Ca en a l'air en effet.

Tarswelder a dit…

Ceci dit, les Russes pourraient faire les andouilles moins longtemps que prévu.

Gin Tonic a dit…

Sont en sursis...