lundi 20 juin 2016

A propos de Lautner, d'Audiard, des Indians et du rugby...

Quelle est la brillante référence auquel cette photo fait allusion ? La réponse à la fin de l'article insipide.




-Oh mais mon ptit gars ! On va se faire une pesée de cacahuètes au pays de l'or en barre ! J'vais bâcher le poulet au Curry puis après l'Iguodala ! Ca va être dantesque ! Que dis-je raphaélien !
- Moi je préfère plutôt le trait de Binet ! Du genre le tir à 3 points à 53 secondes de la fin du match alors qu'on est à égalité.





Vous l'avez compris. Un des plus grands exploits du sport américain a été accompli. En remportant le match 7 de la finale NBA chez les tenants du titre, les Golden State Warriors, les Cavaliers de Cleveland ont fracassé l'histoire : première équipe à gagner un titre NBA en étant menée 1-3, première formation depuis 1978 à gagner un 7è match à l'extérieur, premier titre pour une franchise de Cleveland depuis 1964. Le retour de LeBron James à la maison était un pari aussi audacieux que risqué, l'homme est définitivement un dieu dans l'Ohio.

Pendant ce temps les Indians s'accrochent à la tête de la division centrale de l'Américaine. Leur long voyage s'est mal terminé à Kansas City : les Royals les ont balayés lors de la série de début de semaine et les ont rattrapés en tête mais dès le lendemain, les champions du monde perdent et laissent la tête aux Indians. Ces derniers balaient à leur tour les White Sox de Chicago à domicile -trois victoires dont deux à leur dernière présence au bâton et un carton-. En plus, les gens reviennent au stade (29000 personnes de moyenne contre 16000 sur l'ensemble de la saison alors que c'est la plus faible affluence de la MLB), c'est dire. Les Indians de Cleveland  (38-30) conservent donc la première place avec un demi-match d'avance sur les Royals de Kansas City  (38-31).

Et dans l'hémisphère sud ? La tournée des équipes du nord se poursuit :

- Les Anglais ont remporté le deuxième test en Australie (23-7) grâce à une énorme défense. Ils remportent la série et c'est une première en Australie.
- Les All Blacks ont battu les Gallois 36-22 : alors que le score était de parité à la pause (10-10), les champions du monde plantent 3 essais en dix minutes pour faire la différence.
- L'Afrique du Sud s'en sort de justesse contre l'Irlande grâce à une victoire 32-26. En effet, les Irlandais ont mené 19-3 après 50 minutes de jeu et 26-10 à 20 minutes de la fin.
- L'Ecosse s'en sort au Japon par une victoire 26-13. L'Italie remporte enfin un match cette année, aux Etats-Unis (24-20)
- Enfin dimanche, l'équipe de France remaniée a livré une bagarre honorable en Argentine, s'inclinant 30-19. Il manquait un peu de jus, alors que la France était revenue de 3-17 à 19-17, ainsi que d'un vécu collectif qui explique des erreurs coûteuses. Notons la prestation intéressante de la troisième ligne (Gourdon, Goujon, Lakafia puis Picamoles), qui a des prétentions offensives autres que les précédentes. Il faudrait en finir avec les troisièmes ligne qui ne font que plaquer et qui ne servent à rien en attaque. Par contre, la ligne de trois quarts reste un chantier. Le jeu au large est ambitieux mais manque encore de lucidité, d'où des pertes de ballon contre une défense agressive.

Dans la rubrique nécrologique, j'ai oublié de citer le décès de Mr Hockey, Gordie Howe, le 10 juin, à l'âge de 88 ans. Joueur des Red Wings de Detroit entre 1946 et 1971, il a remporté 4 coupes Stanley, été élu 6 fois meilleur joueur et 6 fois meilleur marqueur de la NHL. Il a prolongé sa carrière dans la ligue américaine de hockey dans les années 1970. En 1979-80, il dispute une saison en NHL avec les Whalers d'Hartford à l'âge de 51 ans. Howe a marqué 801 buts et compte 1049 assistances en 1767 matchs de la NHL. Lors de cette saison à Hartford, il a marqué 15 buts et 41 points en 80 matchs.

Et terminons toujours par les Echecs. La deuxième étape du Chess Tour s'est déroulé à Louvain ce week-end. Et Magnus Carlsen a remporté l'épreuve haut la main. Malgré un premier jour manqué (4/10), Carlsen a enchaîné 5 victoires en rapides puis a accéléré en blitz, surtout aujourd'hui. Le champion du monde norvégien s'impose nettement avec 23 points, devant l'Américain Wesley So (20.5), l'Arménien Levon Aronian (20). Troisième à Paris, Maxime Vachier-Lagrave termine 6è et Nakamura, qui y avait gagné, finit 7è. Au classement du Grand Chess Tour, Carlsen prend la tête avec 23 points, devant Nakamura et So (17). Mais Carlsen, qui est retenu pour le championnat du monde en novembre, ne disputera pas les deux derniers tournois à Saint-Louis et à Londres.



La solution au quiz !

13 commentaires:

Gin Tonic a dit…

Forcément, "le Cav(e) se rebiffe" !

Gin Tonic a dit…

Sinon, c'est un énorme exploit des Cavaliers.
Je voyais la série pliée: erreur.

J'ai pas pu voir le rugby pour cause de déplacement à Paris.
J'ai juste regardé Argentine-France hier soir. Il y a quelques promesses.

Tarswelder a dit…

Personne ne croyait aux Cavs, à part eux-mêmes. Et à voir les réactions des joueurs (comme LBJ ou J.R. Smith qui pleurent comme des gamins), c'est un truc énorme qu'ils ont accompli. Et quand tu vois les photos où des milliers de personnes sont dans les rues de Cleveland à minuit, tu as l'impression qu'une révolution est en train de se produire.

Concernant le jeu des Bleus, il manque quand même une charnière pour lire le jeu. Il manque de la clairvoyance, sur la façon de voir le positionnement défensif de l'adversaire. J'espère que Novès ne se limitera pas à des expérimentations par défaut mais qu'il fera vraiment quelque chose des joueurs qu'il a convoqués en Argentine. Il faut absolument changer la 3è ligne : Picamoles avance mais se retrouve toujours au sol, Le Roux est nul en attaque, Chouly manque de puissance. Pourquoi ne pas tester deux 8 (Picamoles et Gourdon qui a été bon hier je trouve) ?

Derrière, on prend des risques dans la passe mais ça manque de percussion dans l'axe : Danty fait 2-3 trucs intéressants mais niveau plaquage, c'est bof. Et les ailiers ne font (peuvent faire) pas grand-chose.

Gin Tonic a dit…

C'est la fin de la malédiction pour Cleveland.

La 3ème ligne a été intéressante, l'état d'esprit général aussi.
Picamoles/Gourdon/Goujon, ça pourrait s'essayer.
Serin mérite d'être revu. Il a le mérite d'éjecter le ballon assez vite, même si ça n'a pas toujours été dans le bon sens. Plisson, j'ai jamais été fan. Mais, on n'a pas non plus 36 solutions.
La touche a été pas mal avec notamment une bonne relation Bonfils/Le Dévedec (ce dernier manque quand même de puissance dans le jeu).
Dommage que Poirot fasse cette faute stupide à 19-17 (ou 19-20, je ne suis pas très sur).
La mêlée a été plutôt correcte.
Derrière, ça reste un vrai chantier.

Tarswelder a dit…

C'était 19-17 je crois.

On a retrouvé une certaine qualité devant. Mais ce qu'il faut, c'est que ces joueurs jouent et qu'ils soient réellement mis en concurrence avec les absents.

Derrière, c'est la misère ou presque.

Gin Tonic a dit…

A force de pas jouer pour pas perdre, on a en effet la misère.

Bon, je les ai pas vues, mais apparemment, les demies étaient pas trop mal.

Tarswelder a dit…

Oui un peu. Bon, on passera les interprétations arbitrales de la passe au cordeau. Mais le plus spectaculaire, c'est Nonu qui se prend un KO en se faisant percuter plein face. Il pourrait jouer vendredi.

Gin Tonic a dit…

J'ai vu l'image de Nonu.
C'est le même, Tuitavaké je crois, qui avait éteint Capo-Ortéga au tour précédent.

Tarswelder a dit…

Tout à fait.

La Hongrie passe le tour sans jouer. Il y en a un qui aurait bien aimé ça.

Gin Tonic a dit…

Dans un groupe bien faible.

Bon, suis allé voir sur le site de l'Epique car je connaissais même pas son groupe... Comme les autres d'ailleurs...

Gin Tonic a dit…

Novès m'a écouté: on aura une 3ème ligne Picamoles/Gourdon/Goujon pour le 2ème test !

Tarswelder a dit…

En même temps, elle a pas mal joué sauf qu'il faudrait arrêter que Picamoles joue à l'aile parce qu'il n'élimine personne.

Gin Tonic a dit…

D'ou ma "proposition"...