mercredi 2 mars 2016

Championnat du monde féminin. Mariya Muzichuk contre Hou Yifan (3-6). Toutes les parties du match.

Du 1er au 16 mars se dispute le championnat du monde féminin à Lviv en Ukraine. Il oppose la championne du monde sortante, l'Ukrainienne Mariya Muzichuk à la Chinoise Hou Yifan, n°1 mondiale, vainqueur du Grand Prix féminin qui l'a qualifiée et accessoirement ancienne championne du monde.

Le match se joue au meilleur des 10 parties. En cas d'égalité des départages sont prévus.






Les protagonistes.

Mariya Muzichuk. 23 ans, Ukraine. Elle remporte en 2015 le championnat du monde version KO (succession de petits matchs sur un tournoi d'environ 2-3 semaines). C'est un des piliers de l'équipe féminine d'Ukraine qui occupe régulièrement le podium des grandes compétitions internationales. Avec un classement Elo de 2563, elle occupe le 4è rang mondial féminin juste devant sa soeur aînée Anna.

Hou Yifan, 22 ans depuis quelques jours, Chine. Numéro une mondiale avec un Elo de 2667 points, loin devant les autres. Elle est la plus jeune tenante du titre senior aux Echecs en gagnant le championnat du monde (là aussi version KO) en 2010, à l'âge de 16 ans. Elle a remporté deux autres titres mondiaux en 2011 contre Humpy Koneru et 2013 contre Anna Ushenina, une autre Ukrainienne. Dans les deux cas, les matchs ont été à sens unique (5,5-2,5 et 5,5-1,5 sans la moindre défaite pour 7 victoires et 8 nulles). Par sa victoire dans la série de tournois du grand prix FIDE, elle s'est qualifiée pour ce match. Mais sans dénigrer la performance de Mariya Muzichuk, je considère que gagner un match est plus crédible que ce format KO instauré par la FIDE. D'ailleurs Hou Yifan n'a pas participé au tournoi gagné par Muzichuk.

Hou Yifan est largement favorite du match.  En trois parties longues jouées, elle en a gagné deux (dont l'une l'an passé avec les Noirs) pour une partie nulle. L'expérience de ce genre de compétition alors que Muzichuk n'a jamais disputé de match de ce niveau et de cette importance, le niveau de jeu sur à peu près tous les domaines (même si Mariya bénéficie du soutien de toute l'Ukraine des 64 cases. D'ailleurs elle a disputé le championnat d'Ukraine mixte et ses parties n'ont jamais été publiées, ce qui est un scandale). Enfin et même surtout, la Chinoise dispose d'un avantage qui est vraiment crucial chez les femmes : les nerfs. On sait que les joueuses sont plus fragiles mais Hou sait véritablement faire la différence dans ce domaine.

Enfin une dernière chose : Hou a réussi à faire oublier Judit Polgar, désormais retraitée, qui n'a jamais tenté sa chance pour le titre mondial, même si elle n'a pas encore battu le record du classement Elo de la Hongroise.

Une des clés du match sera, comme on l'a dit, dans la capacité de Mariya Muzichuk a tenir le choc nerveusement. En 2013, sa compatriote Ushenina avait totalement explosé dès le début du match et celui-ci avait été une boucherie rapidement expédiée (4 victoires et 3 nulles pour Hou Yifan). A Lviv, Muzichuk pourra compter sur le (rare) soutien de ses compatriotes (au moins les grands-maîtres et sa soeur) mais jouer à domicile n'est pas toujours un avantage.

Hou Yifan et Mariya Muzichuk lors de la cérémonie d'ouverture du match (source. Site officiel du championnat du monde : http://lviv2016.fide.com/


Les parties.

Partie 1 (2 mars).

Muzichuk a tiré les pièces blanches. Elle ne prend pas de risque dans l'ouverture contre la Chinoise. Elle veut éviter une catastrophe d'emblée, qui risque de plomber son match.

La partie 1 rapidement commentée

Muzichuk : 0.5    Hou : 0.5

Partie 2 (3 mars). Une Espagnole ouverte est jouée par les deux championnes. Elles récitent leur préparation et Mariya Muzichuk réussit à égaliser avec les pièces noires. Mais brusquement, elle évalue mal la situation et la partie bascule rapidement en faveur de Hou Yifan, qui profite de l'effondrement de la championne du monde pour remporter une victoire rapide.


Commentaires de la deuxième partie.

Hou : 1.5  Muzichuk : 0.5


Partie 3 (5 mars).

Changement d'ouverture pour Muzichuk et une solide partie catalane. Mais dans ce genre de position, elle n'obtient qu'un infime avantage. A un moment donné, elle aurait pu jouer plus agressivement mais j'ai l'impression que la championne du monde est inhibée. Finalement, Hou Yifan obtient une nulle assez tranquille.

La partie 3 commentée

Muzichuk : 1 Hou : 2


Partie 4 (6 mars)

Les parties 4 et 5 sont un moment important dans ce match. En effet, Hou Yifan jouera les Blancs dans les deux parties, puisqu'on alterne les couleurs à partir de la partie 5. Si la challenger parvient à marquer, elle sera quasiment impossible à rattraper. Si Mariya Muzichuk réussit à repousser son adversaire, elle aura encore ses chances pour revenir dans le match.

La partie 4 reprend le thème de la partie 2 : la variante ouverte de l'Espagnole. Muzichuk va-t-elle définitivement réhabiliter cette variante écartée du haut niveau depuis des années ? C'est fort possible. En tout cas, elle démontre, dans une partie courte et spectaculaire, qu'elle maîtrise bien l'ouverture. Elle contraint Hou Yifan, qui n'a jamais pu espérer autre chose que la nulle, à répéter les coups au 21è coup de la partie.

Commentaire de la partie 4

Hou : 2,5 Muzichuk : 1.5

Partie 5 (8 mars)

C'est la journée de la femme et le match reprend. Hou Yifan double avec les Blancs et elle change d'ouverture. Elle n'obtient rien et Muzichuk égalise tranquillement. La partie s'achève par une nulle sans passion et sans histoire. La championne du monde devait survivre à ces deux parties avec les Noirs. Elle y est parfaitement parvenue mais elle est toujours menée.

Commentaire de la partie 5

Hou : 3 Muzichuk : 2

Partie 6 (9 mars)

C'est la partie décisive du match. En rejouant l'Italienne, Mariya Muzichuk obtient un petit quelque chose qui parvient à destabiliser Hou Yifan. Mais comme dans la 2è partie, l'Ukrainienne ne sait pas quoi faire et elle joue d'une manière trop passive. La meilleure joueuse du monde revient dans la partie et Muzichuk s'effondre totalement, pour concéder une petite combinaison sympathique, qui la contraint à l'abandon.

Commentaire de la partie 6

Muzichuk : 2 Hou : 4

Autant dire qu'avec 2 points de retard et 4 parties à jouer, la tâche de la championne du monde paraît impossible, sans compter l'impact désastreux de la défaite dans cette 6è partie où elle avait enfin une chance de marquer un point.

Partie 7 (11 mars)

Le match semble définitivement plié. Avec deux points d'avance, Hou Yifan n'a plus qu'à gérer tranquillement. Reste à savoir si Mariya Muzichuk va tenter sa chance ou bien se contentera d'éviter une déroute.
Encore et toujours le débat sur la partie Espagnole ouverte. Hou Yifan essaie autre chose et n'obtient rien. La partie glisse doucement vers la nulle mais la Chinoise commet quelques imprécisions qui la mettent en difficulté. Loin cependant d'amener une position perdante. Cette partie est la plus longue du match et dépasse enfin le 40è coup.

Commentaire de la partie 7.

Hou : 4,5 Muzichuk : 2.5

Partie 8 (12 mars)

Hou Yifan a décidé de gérer tranquillement la fin du match. Elle accepte une position légèrement inférieure mais dans laquelle les Blancs ont peu de chances de déséquilibrer le jeu. La partie continue avec quelques échanges, jusqu'au moment où il n'y a plus rien à faire.

Commentaire de la partie 8


Muzichuk : 3 Hou : 5

Partie 9 (14 mars)

Contrainte de jouer pour le gain pour survivre, Muzichuk utilise sa défense Sicilienne favorite. Hou Yifan joue une variante solide où les Noirs n'ont pas beaucoup de chances de compliquer le jeu. Muzichuk tente une expansion de pions à l'aile-roi mais elle se fait contrer et c'est la majorité de la Chinoise à l'aile-dame qui triomphe.

Commentaire de la partie 9


Score final. Hou Yifan : 6 Mariya Muzichuk : 3 (3 victoires à 0 et 6 nulles).

Finalement, le score est assez large pour la Chinoise, qui reprend le titre mondial. A première vue, on pourrait trouver le score sévère pour l'Ukrainienne qui s'est bien battue. Elle a eu de bonnes préparations pour gêner son adversaire mais en analysant de plus près, elle n'a jamais eu de positions favorables pour l'emporter, à part la 6è partie et ce n'est pas si évident que cela.

Ceux qui pensent que Muzichuk a fait un bon match et que Hou Yifan n'a pas été convaincante, doivent tenir compte du fait que la numéro une mondiale n'a jamais eu à sortir le grand jeu et qu'elle a géré son avance sans que son adversaire ne la mette en danger. L'écart au classement était là tout simplement. A 22 ans, Hou Yifan reprend la couronne mondiale. Il reste à savoir comment Muzichuk va digérer cette expérience.

4 commentaires:

Gin Tonic a dit…

Un début tranquille.

Gin Tonic a dit…

C'est fait pour le titre.

Tarswelder a dit…

La Chinoise a trop de marge bien qu'elle n'impressionne pas particulièrement.

Gin Tonic a dit…

Une victoire sans suspense.