mardi 21 juillet 2015

En France, en Angleterre, dans le Sud et quelque part...

Après quelques jours de repos, voici un petit point de vue sur l'actualité récente, en attendant de commencer l'historique des coupes du monde de rugby.



Je n'ai pas grand-chose à ajouter sur la mort de Jules Bianchi, par rapport à ce qui est écrit. Comme je en suis pas la F1, je ne connais pas son parcours. Par contre, on peut mettre son accident mais le terrible subit par Austin Dillon lors de l'épreuve de Daytona en NASCAR il y a deux semaines. Le jeune pilote a subi un terrible crash, vu abondamment dans les médias, dont il est sorti indemne. Le sort aurait pu s'acharner sur lui : en effet, Dillon pilotait la voiture numéro 3, le numéro de Dale Earnhardt Sr, la légende de la NASCAR, qui s'était tué à Daytona au dernier tour de la course en février 2001; L'histoire n'a pas repassé les plats et c'est tant mieux.

C'est tant mieux aussi qu'on parle de volley. Les Français ont gagné la Ligue mondiale : 17 victoires en 18 matchs, des victoires contre le Brésil, la Pologne championne du monde et une finale largement dominée. De quoi mettre en avant ce sport qui a fait sa mutation il y a un bon moment, et où l'équipe de France n'est pas si loin de ça. On peut envisager plusieurs médailles en sports co à Rio : le basket chez les garçons et les filles, même chose en handball, le foot féminin et le volley masculin. Mais les volleyeurs vont devoir se qualifier en janvier prochain.

Au baseball, le All-Star game s'est joué le 14 juillet à Cincinnati. La sélection de la ligue américaine a battu la ligue nationale 6-3. Comme les années précédentes, le champion de la ligue américaine aura l'avantage du terrain en Série mondiale. Les Indians ont gagné la série à Cincinnati. C'est tant mieux car ils sont bien meilleurs à l'extérieur qu'à domicile. Mais le titre de division peut être oublié car les Royals de Kansas City est largement devant ; et puis il faudrait revenir à 50% de victoires !

Mais c'est surtout le Royaume-Uni qui a été en vedette du week-end. Passons tout de suite sur la mascarade cycliste, qui fait rire et où le (nouveau) truand n'arrive même pas à convaincre. J'ai regardé jusqu'au 14 juillet et quand la mobylette a accéléré... j'ai changé de chaîne.

Continuons par le tennis où on continue de nous faire croire qu'on a une équipe capable de gagner la Coupe Leroy Merlin. Sauf qu'on a des tennismen avec une mentalité d'huître. Ils ne sont pas capables de faire des publicités plus élaborées que Kinder Bueno (regardez les vidéos des frères Manning pour se marrer).

Les Britanniques se passionnent aussi et encore plus pour le deuxième test des "Ashes", l'emblématique série qui oppose au cricket les Anglais et les Australiens. Dans l'antre du Lord's, le centre du monde du cricket, les Australiens ont infligé une belle correction aux Anglais et ils égalisent à une victoire partout. Les tests se déroulent sur cinq jours et le match était fini au quatrième. Le troisième test débutera jeudi.

Et ce n'est pas fini ! Le British Open de golf a fait des rallonges, à cause de la pluie samedi. Alors que Justin Spieth était en course pour gagner son troisième majeur de la saison, il échoue à la 4ème, à un point des trois premiers, qui se sont départagés en barrage. Relégué à 4 coups au début du 4ème jour, Zach Johnson sort une superbe remontée pour s'imposer dans le départage.

Mais n'oublions pas le rugby. Et oui ! Pendant que les Français font du physique et envisagent plus tard de découvrir le référentiel bondissant aléatoire, le Rugby championship allégé a commencé ce week-end. Les All Blacks ont tranquillement dominé les Pumas argentins 39-18, avec de bonnes prestations pour les anciens (bien que Carter ait été peu précis dans les buts), qui ne seront pas du voyage en Afrique du Sud. Les Sudafs, justement, peuvent se les manger crues : en dix minutes, autour de la mi-temps, ils ont créé l'écart sur les Australiens (20-7) grâce aux deux essais qu'ils ont inscrits. Mais les deux essais marqués dans les cinq dernières minutes du match ont permis aux Wallabies de renverser la vapeur et de s'imposer 24-20, sur un essai accordé par arbitrage vidéo difficile à juger. On appréciera l'état d'esprit des Australiens. A la 79è minute, alors qu'ils sont menés 17-20, ils bénéficient d'une pénalité que Mat Giteau (de retour après 4 années d'absence avec le changement de règlement sur la sélection des joueurs australiens). Non, ils tapent en touche et ils finissent par gagner. Chapeau pour ça.

6 commentaires:

Gin Tonic a dit…

Les sports collectifs en salle se portent bien en France et ça fait plaisir.

A la décharge de Carter, ses tentatives étaient souvent difficiles.
Et bravo aux Australiens pour avoir osé sur la dernière pénalité. Ils ont été récompensés et c'est très bien.

Le Tour ? Je continue à ne pas regarder....

Sur le même registre, on a en athlétisme un Justin Gatlin qui court beaucoup plus vite que quand il était jeune et dopé !
Et ça n'a pas l'air d'émouvoir grand monde...

Tarswelder a dit…

Il y a quand même un débat sur la question du dopage sur la longue durée. En profite-t-on encore même quand on a arrêté (enfin soi-disant).

Il y aura beaucoup d'absents chez les Néo-Z et les Sudafs pour le match de samedi.

Gin Tonic a dit…

Oui, enfin pour moi, Gatlin est à mettre dans le même sac que Froome.

Samedi, on verra l'état des réserves des deux équipes.

Tarswelder a dit…

Le même sac à pharmacie c'est certain. Plus personne n'y croit donc ça ne choque pas plus que ça.

Gin Tonic a dit…

On verra peut être un jour des coureurs avec des pattes de guépard greffées...

Tarswelder a dit…

Ouais ou alors des coureurs qui vont concurrencer les formules 1 ! D'ailleurs, on envisage de changer les unités : on va remplacer les Watts en Froome !