mardi 24 mars 2015

Quand le Pascinations rime avec Super rugby (dont c'est la 6è journée)

Il y a des jours où on se dit que le rugby d'épicier si cher à l'hémisphère nord perd son latin. Dans le même temps, l'hémisphère sud ne perd pas le sien. C'est un peu la leçon du week-end de rugby, en attendant l'affiche de l'année : USAPau !




Pascinations en folie.

Une fois n'est pas coutume, tirons un coup de chapeau au Pascinations qui nous a offert trois matchs de folie : 221 points marqués en trois matchs, un record absolu pour une journée du Tournoi. Lorsque les équipes veulent jouer, elles produisent du jeu spectaculaire. Alors je sais, les frustrés, les rabougris diront qu'on ne défend pas, qu'on fait des fautes, etc. Mais le jeu demande erreur et quand on prend des risques, on commet des erreurs et on risque de perdre. Mais quand on ne prend pas de risque, on perd toujours. Nos épiciers auraient aimé que la France perde sans avoir eu l'espoir de gagner. Alors qu'avec un ailier intéressant (Naikataci pas Huget non plus), un troisième ligne centre prometteur (Goujon qui ne doit jouer ni à Toulouse, ni à Clermont, ni à Toulon mais dans un club où il sera régulièrement titulaire), avec une paire de centres qui n'est pas formée aux Steelers de Pittsburgh, ça peut se faire, surtout avec une équipe capable de jouer et qui a envie de jouer.

Italie-Pays de Galles (bo) 20-61. Les Italiens sont vraiment poissards avec leur demi d'ouverture : ils n'en trouvent pas un de haut niveau et en plus ils se blessent. Pour le reste, c'était juste une dérouillée en règle.

Ecosse-Irlande (bo) 10-40. Les Irlandais auraient pu mieux faire mais ils ont gagné avec la manière. Les Ecossais sont tristes avec leur cuillère de bois.

Angleterre (bo) - France (bo) 55-35. On pourra regretter les points perdus, le replacement défensif incertain -mais quand on court comme un fou on ne peut pas forcément se replacer- ou l'absence de soutien dans le jeu au sol, qui a provoqué des pertes de ballon décisives. Mais la France a tenté, elle aurait pu mieux réussir.

Classement général final.

L'Angleterre conserve son titre et devient championne du Pascinations 2014-2015.

1.Angleterre 19 / 37 points

2.Irlande 18 / 36 points

3.Pays de Galles 18 / 31 points

4.France 11/ 24 points

5. Italie 4 / 5 points

6.Ecosse 3/ 8 points.


La journée 6 du Super rugby.

Highlanders-Hurricanes 13-20.

Tout va bien pour les Hurricanes, qui ont gagné un match ouvert et agréable. Les Highlanders ont subi mais ils ont fini par lâcher prise en deuxième mi-temps, bien qu'ils décrochent le bonus défensif par un essai en fin de rencontre. Wellington se porte bien et c'est normal pour le bicentenaire de Waterloo.

Rebels-Lions 16-20.

Les Lions ont refait le coup d'Auckland : dominés par les Rebels, ils crucifient leur adversaire sur un essai, marqué à la 77è minute. De quoi récompenser cette équipe courageuse, limitée, qui gagne deux matchs hors de son pays, pour la première fois depuis 2011, et qui a comblé un déficit de 0-13.

Crusaders (bo)-Cheetahs 57-14.

14-10 à la pause pour les Cheetahs ! Si si ! Et puis Willie Le Roux, l'arrière international, est exclu 10 minutes. Les Crusaders plantent 4 essais durant son absence, dont un de pénalisation (encore !) ; ils en ajoutent trois autres ensuite pendant que Daniel Carter (27 points) ajuste ses tirs. Bref les Crusaders ont marqué le maximum de points contre les franchises sud-africaines qui venaient chez eux.

Bulls-Force 25-24.

Match hyper serré à la fin dramatique. La Force a résisté à 13 contre 15 en ne donnant qu'un essai. Puis le centre Godwin trouve le point d'impact à la 70è pour ramener les Australiens à 21-22. Le Sudaf de Perth, Ebersohn, réussit une pénalité pour donner l'avantage à la Force avec 2 minutes à jouer. Mais c'est le jeune Pollard qui donne la victoire sur une autre pénalité. Les Bulls ont eu chaud. La Force était tenace.

Sharks-Chiefs 12-11.

Match pourri que les Chiefs ont laissé échapper. Il y a eu 3 cartons rouges, un pour chaque talonneur et un pour François Steyn, qui avait oublié qu'on n'était plus au Racing. A 13 contre 14 pendant près d'une heure, les Sharks se sont battus avec courage, en tirant profit des éléments (pluie, vent). Lambie inscrit 4 pénalités et les Chiefs paient aussi leur inefficacité. Une défaite qui était évitable, surtout dans les circonstances du match.

Waratahs-Brumbies 28-13

Les Waratahs ont remis les pendules à l'heure dans le choc australien. Ils ont largement dominé la rencontre et ils remportent une victoire logique et méritée.

Classement.


Meneurs de conférence

 
Equipe
Nation
J
G
D
N
PP
PC
Diff
Bonus
Points
1. ()55001317061222
2. ()64201538073420
3. ()54101269333016

Qualifiées par les wild-card.

4. ()642013810236319
5. ()63301451405315
6. ()532099954315
            
7. ()532014310043214
8Waratahs()53201219724214
9. ()532013712512214
10 ()5230100105-5311
11. ()624078133-5519
12. ()5230104176-7219
13. ()6150100146-4637
14. ()514039125-8615
15. ()505091118-2744


Match des pronostiqueurs.

Je gagne la semaine par 15 à 9. Du coup, je rattrape Gin Tonic et nous sommes à égalité avec 68 points chacun.

Le programme de la semaine 7.

Les Brumbies sont exempts cette semaine. Mais ils conserveront la tête de la conférence australienne.

Hurricanes-Rebels. Oui les Rebels ne gagnent qu'à l'extérieur mais là ils affrontent la seule équipe invaincue

Reds-Lions. Les Lions pour une troisième victoire hors d'Afrique du Sud ? Les Reds sont tellement mauvais que c'est possible et ce serait historique.

Chiefs-Cheetahs. Une bonne petite claque pour les Cheetahs ? Les Chiefs auront quand même la fatigue du voyage océanien.

Highlanders-Stormers. Au tour des Stormers d'entamer leur périple australasien. L'adversaire est assez coriace.

Waratahs-Blues. Normalement, pas de souci pour les Waratahs, qui sont impitoyables à domicile. Ils vont sortir le martinet, le traiteur intraitable !

Sharks-Force. Il y a deux absents de marque aux Sharks (Du Plessis pour 4 matchs et Steyn) et la Force peut poser problème. Pas si simple !

Bulls-Crusaders. Un gros match mais une affaire tout à fait jouable pour les Crusaders, qui expédient les équipes sud-africaines en 4 rencontres consécutives.


8 commentaires:

Gin Tonic a dit…

Une journée de tournoi de folie, et je n'ai pu voir aucun match pour cause de fiesta ! La poisse...
Et en plus, je me vautre sur les pronos.
Les Crusaders ont gagné, c'est déjà ça !

Tarswelder a dit…

Heureusement que tu as le pluzz. En coupant le son ça devrait se faire !

Gin Tonic a dit…

Oui, mais c'est toujours moins drôle quand tu connais le résultat.

Tarswelder a dit…

Se passer de Lartot et Galthié, ça n'a pas de prix non plus !

Gin Tonic a dit…

C'est vrai aussi !

Gin Tonic a dit…

Mes pronos:

HURRICANES(bo)-Rebels
REDS-Lions(bd)
CHIEFS(bo)-Cheetahs
HIGHLANDERS-Stormers
WARATAHS(bo)-Blues
SHARKS-Force
Bulls-CRUSADERS

Je serais pas trop la. Je pars demain à Paris et serais de retour pour l'affiche de l'année.

Tarswelder a dit…

Les miens, pas bien différents :

HURRICANES (bo)-Rebels

REDS-Lions

CHIEFS (bo)-Cheetahs

HIGHLANDERS-Stormers (bd)

SHARKS - Force

BULLS-Crusaders (bd)

Gin Tonic a dit…

Retour d'Aimé Giral avec une victoire de l'USAP !