mardi 6 janvier 2015

NFL Wild Card

Et c’est reparti pour un tour ! Après une saison régulière pleine de surprises et de rebondissements, voici venu le temps des playoffs. Alors que les Boncos, les Packers, les Patriots et les Seahawks bénéficiaient d’une semaine de repos pour se remettre des libations de fin d’année, les autres élus remettaient le couvert dès ce week end.



Les matchs :
Samedi :

On s’attendait à un match insipide, ennuyeux à souhait et on a été servi ! Mais comment aurait il pu en être autrement quand l’une des équipes joue sans quarterback et sans jeu au sol et que l’autre sans receveur digne de ce nom. Si en plus la pluie s’y met…
On n’espérait pas grand chose de Ryan Lindley (16/28, 82 yards, 1 TD, 2 INTs) et heureusement. Mis en difficulté par la défensive des Panthers emmenée par un Luke Kuechly impérial ((10 plaquages, 1 INT et 2 passes défendues dont une pour interception), pas aidé par un jeu au sol inexistant, le 3ème QB des Cardinals a complètement sombré en seconde période entrainant avec lui toute son équipe. La défense qui avait fait le boulot jusque là à fini par céder. Bien que pas du tout aidé par ces receveurs (seul K.Benjamin a fait semblant de n’être pas trop mauvais), Cam Newton (18/32, 198 yards, 2 TDs et 1 INT) a la chance de pouvoir s’appuyer sur un jeu au sol consistant. Jonathan Stewart (24 courses, 123 yards et 1 TD) a maintenu son niveau de jeu aperçu en fin de saison régulière, Mike Tolbert, Fozzy Whittaker et le revenant DeAngelo Williams ont apporté leur écot. Mais le meilleur running back des Panthers est peut-être Cam Newton (7 courses, 35 yards). Le quarterback n’a jamais hésité à aller gagner les yards et des nouvelles tentatives au sol. A l’arrivée, victoire peu convaincante des Panthers qui ont gagné le droit d’aller se faire étriller par les Seahawks la semaine prochaine.


En saison régulière,  Joe Flacco (18/29, 259 yards, 2 TDs) n’est peut-être pas un quarterback d’élite, mais arrivé à la période des playoffs, il devient un véritable chien de guerre. Justin Forsett (16 courses, 36 yards) n’arrive pas à avancer ? Qu’à cela ne tienne ! Tout comme un autre illustre Joe avant lui, il prend les choses en mains étalant tout son calme et son énorme bras. Jamais paniqué, jamais terrifié sur les longues troisièmes tentatives, il a encore mené son attaque avec maitrise et sans perdre le moindre ballon. La défense des Ravens ayant également revêtu son treillis de combat, les Steelers se sont fait secouer tout le match. Orphelin de Le’Veon Bell (avec 14 courses et 44 yards à eux deux, Josh Harris et Ben Tate n’ont pas vraiment aidé leur équipe), Ben Roethlisberger (31/45, 334 yards, 1 TD, 2 int) n’a jamais réellement réussi à échapper à la pression adverse. Sans réelles solutions, il n’a trouvé les clés de la défense de Baltimore qu’en milieu de 4ème quart temps. Bien trop tard pour renverser la vapeur.  Sur le drive suivant, une interception de Terrell Suggs enfonce le dernier clou dans le cercueil de Pittsburgh. Les Ravens vont donc aller défier les Patriots avec pas mal de certitudes. Brady est prévenu.


Dimanche :

Une fois de plus les Bengals ont chuté au 1er tour des playoffs! Une fois de plus, les Bengals ont été anémiques en attaque (8 punt sur 12 séries offensives)! Et une fois de plus Andy Dalton (18/35, 155 yards) est montré du doigt comme le principal responsable de cette déroute. Pourtant il a quelques circonstances atténuantes dans le cas présent. Déjà privé d’une bonne partie de sa ligne de protection, il a du composé avec les forfaits de dernière minute de Jermaine Gresham et d’A.J. Green. Soit ses deux meilleures cibles. Mohammed Sanu, Brandon Tate, Greg Little et Cobi Hamilton ont été fantomatiques. Visés 14 fois, ils n’ont attrapé le cuir qu’à 3 minuscules reprises pour 31 maigres yards. Dans ces conditions, difficile de briller pour le rouquin de Cincinnati. Pour noircir le tableau, on peu également rajouté la sortie sur blessure de Rey Maualuga.  Andrew Luck (31/44, 376 yards et un touchdown) sans être génial a fait le travail en envoyant Donte Montcrief dans la end zone adverse. Daniel « Boom » Herron (12 courses, 56 yards et un touchdown ; 10 réceptions et 85 yards) s’est lui chargé du jeu au sol alors que la botte d’Adam Vinatieri a fait grimper le score. Les Colts n’ont donc pas eu à forcer leur talent au cour d’une rencontre insipide sans réel suspense disputée sur un faux rythme. Leur face à face  avec les Broncos à Denver la semaine prochaine risque d’être plus difficile. Quoique ces derniers ne se sont pas vraiment montrés à leur avantage ces dernières semaines.


Les Lions vont avoir toute l’intersaison pour ruminer cette défaite ! Alors qu’ils pensaient bien tenir leur 1ère victoire en playoffs depuis plus de 22 ans, ils se sont fait griller la politesse par les Cowboys à moins de 3 minutes de la fin du match. Ils avaient pourtant débuté la rencontre de la meilleure des manières possibles en inscrivant deux touchdowns sur leurs deux premiers drives. Matthew Stafford (28/42 pour 323y, 1 TD, 1 int et 2 fumble) se montre impeccable alors que la défense met sous pression (6 sacks au total) Tony Romo (19/31 pour 293y, 2 TD) et musèle parfaitement DeMarco Murray (19 courses, 75y et 1 TD). La ligne offensive de Dallas, aux multiples pro-bowlers, se fait littéralement manger par les Lions et malgré un TD au cour du 2ème quart temps, les Cowboys semble bien mal en point à la pause (17-7). Au retour des vestiaires, la meilleure ligne de protection de la NFL se réveille un peu et offre plus de temps à Romo. Les locaux en profitent pour revenir au score avec un field goal de Dan Bailey et le touchdown de DeMarco Murray. Mais les Lions semblent déterminer à obtenir cette victoire. Ils débutent le dernier quart avec la possession et remonte tranquillement le terrain. C’est alors que tout a basculé. Il reste approximativement 7 minutes dans le quatrième quart-temps. Matthew Stafford est à la baguette, il lance vers Brandon Pettigrew. La tentative est incomplète mais une interférence de passe défensive est sifflée…Avant que les arbitres ne se rétractent. S’en suis une 3ème tentative et 1 yard. Sans doute encore sous le coup du sort, Matthew Stafford oubli le chronomètre et se fait pénaliser. Le punt qui suis est complètement raté par S.Martin et les Cowboys récupèrent le ballon en excellente position. Sur le drive suivant, il ne peut rien arriver à Dallas : deux first downs offerts par des pénalités (dont une entâchée de deux énormes holding de la part de la ligne offensive), une quatrième tentative incroyable convertie par Jason Witten et une dernière passe laser de Tony Romo dans la end zone pour Terrance Williams. Dallas vient de sceller la victoire en passant devant pour la première fois du match (24-20) à 2mn32 du terme. Car sur le drive suivant, Demarcus Lawrence arrache arrache le ballon à Matt Stafford sur une quatrième tentative pour assurer le résultat. Les Cowboys n’ont pas volé leur victoire. Ils ont le mérite de ne jamais avoir paniqué et d’y avoir toujours cru, mais les Lions ne méritaient pas de perdre dans ces conditions. Fort de leurs 8 victoires à l’extérieur durant la saison régulière, les Cowboys vont maintenant se rendre au Lambeau Field la semaine prochaine. Dans le Wisconsin, c’est Aaron Rodgers et les Green Bay Packers qui les attendent qui eux se sont montrés intraitables à domicile.


Le championnat des pronostiqueurs :
Cette semaine, seule Sofy a osé prendre des risques cette semaine et ils auraient pu s’avérer payant. Mais à l’arrivée, tout le monde termine avec le même nombre de points. Du coup, au classement c’est le statu quo (avant les suspensions promises).
1/Tarswelder: 232 points
2/Gym Tonic: 226
3/Aloïs: 207
4/Sofy: 151

16 commentaires:

Sofy Chesneau a dit…

Moi je dis, il faut mettre des pénalités aux arbitres !! A cause de ces nuls, je rate la place majeure du we ;( c'est vraiment trop injuste ;(
Concernant les matches du we prochain, je vais attendre et lire pour pronostiquer.
Par contre, notre fils a fait ses prons, au choix de ses casques préférés. Pour lui ça sera : Ravens, Panthers, Broncos et Cowboys !!! Qui sait !!!

Gin Tonic a dit…

Gym (???) Tonic ??
Lol ! Même pas en rêve ! Trop fatiguant.... Sauf si le lever de coude compte...

Aloïs 06 a dit…

Va falloir soumettre (et tester)cette épreuve à la prochaine réunion du bureau.

Gin Tonic a dit…

Et il faudra beaucoup tester pour valider !

Tarswelder a dit…

Personnellement je ne teste pas des sports extrêmes ! Après, on finit par être agressif et lire "1924" un livre édité à compte d'auteur pour expliquer comment les étoiles sont nées dans le ciel !

Sofy Chesneau a dit…

Non, non, cher PN, tu as surtout peur que les plates-bandes témoignent de tes abus comme lors de la dernière reunion du bureau. Mais tu as raison. Ne t'inquiète pas, compte sur le trésorier, le secrétaire et moi même pour te trouver une épreuve à ta taille.

Tarswelder a dit…

J'ai été victime d'un empoisonnement, c'est pas la même chose ! On a mis du plastique de viande avariée dans ma VUF nature !

Maintenant si vous voulez que je salisse vos plates-bandes...

Sofy Chesneau a dit…

Si mes souvenirs sont bons, ce n'était pas de la VUF que tu buvais mais du rhum !!! Trouves toi une autre excuse moins bidon !!!!

Tarswelder a dit…

Je ne cherche pas d'excuse, je ne sais pas ! C'est différent !

Sofy Chesneau a dit…

Fais gaffe, Alzeimer ça commence comme ça ;)

Gin Tonic a dit…

Mes Pronos:

Patriots, Seahawks, Packers (mais j'ai un gros doute) et Broncos (la aussi, pas très sur).

Tarswelder a dit…

Je pourrai faire petite b(o)îte mais je ne joue pas le marquage à la culotte :

Ravens (la surprise), Seahawks, Packers (plus par supportérisme que par conviction profonde) et Broncos.

Sofy Chesneau a dit…

Mes pronos pour ce we : Ravens (car j'étais la seule à miser sur eux la semaine dernière et j'ai bien fait, et je leurs fait encore confiance ce we), Seahawks (apparemment y'a pas photo), Packers (en espérant que les arbitres ne faillottent pas comme le we passé), Broncos.

Aloïs 06 a dit…

Mes miens à moi:
Patriots (quoique mais bon), Packers, Seahawks (malheureusement) et Broncos (parce que P.Manning.

Aloïs 06 a dit…

Nom de Zeus !!! Le match de fous des Pats hier soir ! Elfe a du faire des bonds sur son siège et se bouffer tous les ongles des mains et des pieds ! Un peu déçu quand même pour les Ravens qui n'ont pas démérité. Par contre, je me suis endormi devant le 2ème match. Les Panthers vont vraiment devoir signer des bons receveurs, parce que Newton peut pas tout faire.

Tarswelder a dit…

Match énorme des Pats mais les Ravens peuvent se les manger avec un bel accompagnement. Ils ont donné au moins 2 TD par des pénalités et des lacunes défensives.

Sincèrement, je croyais qu'ils allaient gagner le SB.