lundi 4 août 2014

La fleur s'est arrachée au Croisé. Finale du Super rugby 2014

Samedi peu à l'heure du déjeuner, la finale du Super rugby s'est déroulée à Sydney. Elle a opposé les Waratahs, premiers de la saison régulière, aux Crusaders, sept fois champions et vainqueurs de la conférence néo-zélandaise.

Malgré des statistiques très défavorables (deux finales perdues et aucune victoire contre les Crusaders depuis 2004), les Waratahs étaient décidés à briser la statistique.





Et le moins qu'on puisse dire c'est que les 'Tahs' ont commencé le match en force : 14-0 dont un essai d'Ashley-Cooper et trois pénalités de Foley. Les Australiens campent dans le camp des Crusaders, qui tiennent comme ils peuvent.

Mais la force des équipes néo-zélandaises, c'est cette capacité à renverser le match sur des relances. Après avoir subi, les Crusaders occupent un peu le terrain adverse. Sur un dégagement des Waratahs, ils sont formidablement disposés pour relancer une attaque : Read perce et sert son autre troisième ligne Matt Todd (non retenu pour le début du Championship), qui joue un deux contre un et marque. Carter transforme (7-14).

Le pauvre Dan Carter se blesse quelques minutes plus tard lorsqu'il glisse au moment de dégager son camp. Une cuisse droite en vrac et le voilà remplacé par Tom Taylor.

Les Crusaders subissent les attaques des Waratahs mais leur défense limite les dégâts. Certes, Mc Caw se fait une première fois sanctionné mais à la pause, l'efficacité de Slade maintient l'écart de 7 longueurs (13-20).


Au début de la deuxième période, les Crusaders renversent la vapeur. L'ailier Nadolo place une accélération terrible sur une relance et va marquer. Slade transforme et le score devient paritaire (20-20). La partie semble aller dans le sens des Crusaders mais l'essai d'Ashley-Cooper (qui marque un doublé) donne l'avantage aux Waratahs (30-26). Le duel de buteurs qui oppose Foley à Slade ne cache pas l'intensité et le volume de jeu donné par les deux équipes. Les fautes sont autant liés  l'indiscipline défensive qu'offensive. Mais ce sont les Crusaders qui prennent alors le dessus. A 5 minutes de la fin, Colin Slade réussit son 7è coup de pied sur 7 et il permet aux Crusaders de repasser devant (32-30).

Et puis voilà McCaw. Celui qu'on ne sanctionnait jamais se fait sanctionner pour la troisième fois par l'arbitre Craig Joubert. Maintenant, il se fait attraper, c'est le signe du déclin. Des 45m Foley réussit la pénalité à la 79è minute. Les Waratahs ont gagné leur premier Super rugby, mis fin à 11 années sans victoire contre les Rouges de Christchurch.


Cette victoire est la récompense d'un travail réalisé depuis deux ans par Michael Cheika. L'ancien coach de Leinster et du Stade Français a donné une dimension supérieure à une équipe qui stagnait derrière les Reds puis les Brumbies. Désormais, les Waratahs forment la structure des Wallabies et le redressement de l'équipe australienne est dû à celui des franchises australiennes.

Quant au match des pronostiqueurs, je l'emporte par 5 à 1 contre Gin Tonic, qui a eu l'élégance de privilégier le supportérisme au calcul style Patop 14. Je gagne donc d'une petite longueur par 226 à 225, au terme d'un concours de pronostics serré, où personne n'a jamais creusé d'écart important.

16 commentaires:

Gin Tonic a dit…

Une superbe finale devant laquelle je me suis régalé.

Elle fera office de cadeau d'anniversaire à défaut de victoire des Croisés.

On va voir les perfs de McCaw au Rugby Championship, mais objectivement, sa place n'est, en théorie, pas assurée pour 2015.

Bon boulot de Cheika. Mais l'Australie reste quand même loin de la Nouvelle-Zélande malgré son redressement.

Tarswelder a dit…

Les Blacks font la différence sur les relances et les turn-over. Le point fort des Australiens c'est la conservation du ballon et leur capacité à enchaîner des temps sans perdre le ballon.

Mais j'ai quand même vu de meilleures mêlées australiennes, des 3è ligne plus efficaces, à l'image d'Hooper.

La différence se fait quand même à ce poste où les Blacks ont un sacré réservoir : Read, Kaino, Cane, Todd et d'autres sont plus forts que McCaw. Mais ils sont partout, en attaque, en défense, et ils sont techniques aussi. Ils savent mieux jouer que nos super 3/4 !

Gin Tonic a dit…

Justement, je pense que les Blacks sauront casser la conservation du ballon des Australiens malgré les progrès de ces derniers.

La capacité des Blacks à sortir des 3èmes lignes de très haut niveau est juste impressionnante, et cela depuis presque toujours.

Tarswelder a dit…

Oui et c'est la clé de leurs succès contre n'importe qui. Les 3è lignes sont complets et complémentaires.

Mets Picamoles pour faire une course, Dusautoir pour faire une passe, ben déjà tu as tout faux.

Magne était pour moi la référence en France. Un des meilleurs 3è lignes qu'on ait jamais eu, peut-être même le meilleur.

Tarswelder a dit…

Cabannes aussi d'ailleurs. Pour les anciens je suis moins connaisseur avant Rives.

Gin Tonic a dit…

Barthe et Prat ont été de grands 3èmes lignes.

Tarswelder a dit…

J'ai oublié Prat mais je crois qu'il jouait aussi 2è ligne.

Carter absent au moins un mois. Il manquera la première moitié du Championship.

Gin Tonic a dit…

Sauf erreur de ma part, Prat n'a jamais joué 2ème ligne. Michel Celaya oui, autre bon 3ème ligne.

Fracture (ou au moins grosse fissure) du péroné pour Carter: un mois d'absence minimum.

Ca va être dur pour lui de gagner sa place pour 2015. C'est toute la magie des Blacks: un phénomène comme Carter est pas bien, ils ont 2 ou 3 autres ouvreurs au niveau pour lui piquer sa place !

Gin Tonic a dit…

La France éliminée en demie finale malgré un beau sursaut en fin de match.

Pendant ce temps, plein de médailles en athlétisme.

Tarswelder a dit…

Match frustrant.

Gin Tonic a dit…

Oui, très !

Gin Tonic a dit…

2 cartons jaunes privent les Blacks d'une 18ème victoire. 12-12, score final.

Tarswelder a dit…

Si on commence à siffler des fautes et à donner des cartons jaunes aux Blacks, le rugby va nulle part !

Gin Tonic a dit…

Tout fout le camps !!

Tarswelder a dit…

La dernière fois que les Blacks n'ont pas marqué d'essai, c'était contre les Wallabies en octobre 2012 et c'était aussi un match nul (18-18). Curiosité de l'histoire !

Gin Tonic a dit…

C'était le dernier nul des Blacks et aussi le dernier des Australiens, sauf erreur de ma part.