samedi 11 janvier 2014

Cooperstown rouvre ses portes

Après avoir refoulé tous les candidats en 2013, le Panthéon de la Gloire du baseball majeur américain a accueilli de nouveaux élus. Cette élection des champions au Hall of Fame est le résultat d'un vote de près de 600 journalistes, écrivains et chroniqueurs du baseball. Pour être élu, il faut avoir au moins 75% des suffrages (chaque votant peut écrire entre 2 et 10 noms de joueurs).






Le comité des vétérans, qui est indépendant du comité principal des chroniqueurs, a envoyé trois managers de légende à Cooperstown, qui exerçaient encore il y a peu : Bobby Cox, l'ancien manager des Braves d'Atlanta, Joe Torre, conseiller spécial de la MLB et multiple vainqueur des World Series avec les Yankees ; enfin Tony LaRussa, vainqueur des Séries mondiales avec Oakland et Saint-Louis.

Mais le résultat le plus important était le scrutin organisé par l'association des chroniqueurs. L'an passé, aucun joueur n'avait été élu, malgré la présence de Barry Bonds, Roger Clemen, Mike Piazza, trois des plus grands champions des années 1990-2000, mais aussi trois des plus grands noms incriminés dans les affaires de dopage. D'ailleurs, le scandale de la consommation des stéroïdes avait lourdement sanctionné les joueurs l'an passé.

Cette année, plusieurs joueurs étaient favoris pour l'élection et le moins qu'on puisse dite, c'est qu'ils ont été élus triomphalement. Trois seront admis à la fin du mois de juillet et ce dès leur première année d'admission. Une première depuis 15 ans.

Frank Thomas, premier but, les lanceurs partants de la grande époque des Braves, Tom Glavine et Greg Maddux, sont devenus le 8 janvier 2014 des Immortels de la MLB.


Greg Maddux : 555 votes sur 571 possibles (97.4%).

Le grand favori à l'élection obtient le 8è meilleur résultat pour un admissible au Hall of Fame. Dominateur dans les années 90 avec les Braves d'Atlanta, il a d'abord lancé pour les Cubs de Chicago, avant de partir pour la Géorgie, puis de revenir aux Cubs et de finir sa carrière en Californie (LA Dodgers puis les Padres de San Diego),Maddux est légitimement considéré comme un des plus grands, peut-être même le plus grand des lanceurs dans son style. 1 Série mondiale (1995 contre les Indians) avec les Braves, 23 saisons, 355 victoires (8è total et le 2è lanceur le plus victorieux depuis l'après-guerre) pour 227 défaites, 4 Cy Young, 18 gants dorés (meilleur défenseur à son poste). Maddux (1,85 pour 85 kg) n'a rien d'un athlète professionnel, ses balles n'étaient pas très rapides à ce niveau mais s'il était surnommé le professeur ce n'était pas pour rien : Maddux avait une précision incroyable dans ses lancers, visant juste et à la marge de la zone des prises, retirant très souvent les frappeurs sans donner des buts sur balles (999 en 23 ans de carrière,à peine plus d'un par match lancé). Bosseur extraordinaire, Maddux incarne l'intelligence du lanceur plus que la force.

Tom Glavine : 525 votes (91,9 %)

Il a été pendant une décennie le partenaire de Greg Maddux à Atlanta. Et lui non plus n'était pas un monstre physique comme peuvent l'être les lanceurs : 1,85 m pour 88 kg, Glavine est gaucher et a été un grand spécialiste de la balle à changement de vitesse, qui lui a valu d'avoir de nombreuses éliminations sur des groundouts (balles roulantes). Glavine compte 305 victoires (pour 203 défaites), 2 Cy Young et 1 Série mondiale avec les Braves (toujours contre les Indians). Comme Maddux, Glavine était un bourreau de travail, se remettant à l'exercice dès qu'il le pouvait, ce qui lui a évité les blessures comme son partenaire. Après avoir fait sa carrière aux Mets pendant 16 années, Glavine signe pour les Mets de New York en 2003 où il remporte sa 300ème victoire mais où il a eu aussi moins de réussite.

Frank Thomas : 478 votes (83,7%)

Mister "Big Hurt" a beau être un joueur impressionnant physiquement (1.90 m pour 120 kg) mais il n'a jamais connu de transformation physique douteuse, liée au dopage. Véritable menace en attaque, Frank Thomas a été un frappeur puissant (521 coups de circuits) mais aussi un frappeur très fiable (.301 de moyenne) doté d'une belle acuité (1667 buts sur balles contre 1397 retraits au bâton). MVP en 1992 et en 1993, Thomas a fait pratiquement toute sa carrière aux White Sox de Chicago : il remporte la Série mondiale en 2005 -bien qu'il ne l'ait pas jouée car il était blessé-. Il termine sa carrière entre Oakland et Toronto. Tout le monde s'accorde à dire que son élection est méritée.

Les recalés.

Un fera encore quelques cauchemars et maudira certains électeurs : premier des votes l'an passé, Craig Biggio n'avait pas été élu au Hall of Fame malgré ses 68%. Mais cette année, 2 votes lui manquent pour atteindre les 75% nécessaires. Dur dur pour l'ancien joueur des Astros de Houston, qui devrait faire son entrée en 2015.

Derrière, les prétendants sont nettement plus loin. Le meilleur receveur offensif de l'histoire, Mike Piazza, totalise 62,2 % des suffrages et un autre ancien Astros, Jeff Bagwell obtient 54,3 %. L'ancien lanceur des Tigers de Detroit, Jack Morris a obtenu 61,5% des votes mais il ne sera pas élu au Hall of Fame car c'était sa dernière année d'éligibilité.

Parlons enfin des stars soupçonnées de dopage. Elles ont perdu des voix par rapport aux résultats de l'an passé : Roger Clemens (7 Cy Young) n'obtient que 35,4 % des voix et Barry Bonds (recordman des circuits en carrière et sur une saison mais poursuivi pour parjure) 34,9%. C'était leur deuxième année d'admissibilité. Que dire de Sammy Sosa avec 7% des voix, lui qui est le seul joueur de l'histoire à avoir frappé plus de 60 circuits lors de 3 saisons ? Ou encore de Rafael Palmeiro, qui a été éliminé puisqu'il n'a pas atteint les 5% nécessaires pour être admissible l'année suivante. Mark McGwire, le seul de cette liste à avoir reconnu officiellement s'être dopé, perd aussi du terrain avec 11% des votes à sa 7è année. Une injustice ? Sans dénoncer l'hyprocrisie des journalistes qui savaient que ces joueurs se dopaient, ils ont toujours dénié à Roger Maris (recordman des HR dans la ligue américaine) l'entrée au Hall of Fame, alors qu'on attend toujours la réhabilitation de Joe Jackson.

Et pour tout ce monde, une progression des suffrages l'année prochaine risque d'être encore très difficile. En effet, quelques grands noms seront admissibles : Randy 'Big Unit' Johnson, dernier lanceur -avant longtemps- à avoir gagné 300 matchs en carrière, Pedro Martinez, fabuleux lanceur, John Smoltz, le troisième mousquetaire du trio des Braves formé avec Maddux et Glavine (seul lanceur avec plus de 250 victoires et 150 sauvetages en carrière), Gary Sheffield, plus de 500 HR en carrière, sont les favoris à l'élection parmi les nouveaux élus.

16 commentaires:

Aloïs 06 a dit…

Article intéressant, donc pas assez insipide !
Encore une promesse non tenue de notre despote à vie !

Gin Tonic a dit…

Ca aide de gagner une série mondiale contre Cleveland !

Tarswelder a dit…

Ca aide aussi de se faire taper par les Yankees car les Braves ont perdu en 1997 contre New York en série mondiale.

Aloïs, c'est le début d'année, j'ai pas fait trop long donc pas assez insipide. Faut pas oublier que je ne regarde pas tous les matchs du RCT et du Métro Racing !

Tarswelder a dit…

Pas 19997 ! Aargh ! Les Indians se sont faits battre cette année-là. Non c'était en 1999.

Gin Tonic a dit…

Du coup tu en bégayes les 9 !

Tarswelder a dit…

J'ai été choqué par deux choses :

1. Que mon article était intéressant (heureusement pas justifié, sinon j'y aurai encore cru davantage)

2. Que j'étais pas insipide.

Du coup, j'en bégaie et je perd la mémoire. J'en ai même mal au crâne !

Gin Tonic a dit…

Pour le mal au crâne, c'est peut-être aussi un abus de VUF !

Gin Tonic a dit…

Et si tu peux me dire pourquoi depuis quelques jours j'ai un con d'avertissement de sécurité me disant, avant d'afficher nos avatars, que mon ordi va être endommagé et si je veux continuer ???

Et si tu sais comment le virer ? Parce que moi, j'ai pas trouvé.

Tarswelder a dit…

T'as fait tourner ton antivirus ? Est-ce que tu as un (faux) truc qui vient de la gendarmerie nationale ?

Gin Tonic a dit…

Ben, mon antivirus est à jour et me dit que tout est ok.

La gendarmerie nationale est interdite de séjour !

Ca doit être parce que l'USAP est en train de perdre en Ecosse...

Aloïs 06 a dit…

Va dans le BIOS de ton ordi et vérifie que l'horloge interne est bien à l'heure. Il est possible que cela vienne de là

Tarswelder a dit…

Il est pas logique ce BIOS. Bon je sors.

Gin Tonic a dit…

Pffff !!!

Ca doit être un coup du rioplatense en pente inversée !

Tarswelder a dit…

A propos, Alex Rodriguez a été suspendu pour toute la saison 2014. Un de plus qui pourra faire une croix sur l'immortalité.

Gin Tonic a dit…

Il ne peut en rester qu'un !

Ce sera moi...

Tarswelder a dit…

Moi je suis la légende de l´ insipidité. Rodriguez veut aller au pénal. Il a dépensé 1 million depuis le début. Pour en récupérer 27 cette année aux Yankees, qui sont plutôt contents de la nouvelle.