lundi 30 décembre 2013

Moi aussi j'ai fait mon classement

des faits marquants en bien et en mal (ce qu'on appelle dans le langage basique limité le Top et le Flop). Et ça n'a pas de rapport avec ces pseudos-classements centrés sur 3 sports.




Les faits les plus marquants.

1. L'invincibilité des All Blacks. Une seule défaite et un match nul depuis leur victoire méritée en finale de la Coupe du Monde. Les Blacks ont été invaincus et impressionnants. Certes, ils ont joué 4 fois la France mais ils donnent cette impression désagréable de pouvoir être prenables et à la fin de gagner quand même. Pourquoi ? Parce qu'il faut pouvoir les prendre 80 minutes et pas 20 ou 40. En plus, la relève de McCaw et Carter est assurée : Kieran Read est le maître du rugby black en 3è ligne et les ouvreurs Cruden et Barrett sont vraiment talentueux.

2.La résurrection des Indians. Oui en deuxième position parce que je n'y croyais pas. Je croyais à un mieux parce qu'un manager comme Terry Francona (2 World Series avec Boston), qui débarque dans une franchise au fond du trou, ça donne de l'espoir mais de là à gagner 92 matchs et finir par 21-5 en septembre qui donne une place en playoffs. Alors la défaite contre Tampa Bay fait mal mais franchement bravo aux Indians.

3.L'équipe de France de basket. J'aurai certainement dû leur attribuer la première ou la deuxième place mais j'ai fait un choix. Comment une équipe privée de pivots plus ou moins motivés, plus ou moins blessés, arrive à gagner le championnat d'Europe en Slovénie. Parce qu'il y a un sauveur qui a porté son équipe en quart et en demi-finale : Tony Parker. Ensuite, les autres tauliers ont pris le relais en finale (Batum, Diaw). J'associerai les filles, malheureuses finalistes de l'Euro organisé en France, mais qui confirment leur cote de popularité.

4.Magnus Carlsen. Que c'est dur d'être l'hyper-favori et d'assumer jusqu'au bout. Le Norvégien est devenu champion du monde d'échecs avec la manière (3 victoires et 7 nulles) contre le tenant Vishy Anand, qui jouait pourtant à domicile. Vainqueur du Tata Steel en janvier, du tournoi des candidats en mars (malgré une fin de tournoi dramatique), le numéro un mondial a décompressé dans la foulée de la victoire dans ce tournoi avant de se préparer et d'écraser un Anand, qui a donné l'impression qu'il partait vaincu d'avance.

5.Marion Bartoli. Un pied de nez pour celle qui s'est faite railler pour son physique (c'est pas Sharapova mais j'aime pas les grandes saucisses blondes), pour son jeu insipide (et je sais de quoi je parle en la matière) et sa carrière menée en marge des institutions officielles. Qu'elle gagne un Wimbledon bizarre où les favorites disparaissent avant le dernier huit reste une victoire. On nous bassine avec les Français qui n'ont pas gagné depuis 1983 mais on oublie que Pierce, Mauresmo et Bartoli totalisent 5 grands chelems en individuel (je crois) depuis trente ans.

6. L'essai de Fofana contre l'Angleterre. On n'a pas vu de tel exploit d'un Français depuis des lustres. Mais c'est le seul éclair d'une équipe de France assez pénible à voir.

7. Teddy Riner. Blessé, il écrase tout le monde, rien à dire !

8.Le Bayern Munichois. Faut quand même le reconnaître, ils ont tout gagné et pas à cause du neuneu qui aurait appris le Français dans sa jeunesse.

9. Wladimir Balentien, qui explose le record de home runs dans le baseball japonais, pourtant peu prolifique dans la longue balle et peu enclin à laisser des étrangers battre les records. 60 circuits en 132 matchs seulement, soit 5 de plus que la légende Sadaharu Oh (855 HR en carrière soit 93 de plus que Bonds), Tuffy Rhodes et Alex Cabrera. Toujours au Japon, Masahiro Tanaka affiche des stats hallucinantes qui devraient lui valoir le jackpot en MLB (les Yankees ont déjà contacté son agent pour un contrat de plus de 100 millions de $).

10. Les Français qui continuent de mettre la main sur les courses de rallye. Que ce soit Sébastien Ogier qui assume la succession de Sébastien Loeb en WRC ou ce dernier qui bat le record du Pyke Peaks.

J'aurai pu citer : la course de fou dans le Vendée Globe gagnée par Gabart contre Le Cleac'h, le titre des Red Sox, la lutte contre le dopage qui progresse, les fins de matchs de fou dans la NFL, la finale NBA de cette année où les Spurs auraient gagné le titre s'ils avaient joué un des deux derniers matchs à domicile, le titre de Marion Rolland (qui a pris le soin de se péter sans se ridiculiser comme aux JO de Vancouver)...


Les 10 pires.

1.L'Ukraine qui me prive d'une grande période de poilade dans le soccer français.

2.L'équipe de France de rugby, qui pourrait mériter le trophée de l'insipidité et de la pénibilité.

3.L'anglais malade qui monte le Ventoux assis sur sa selle. Un grand moment d'humour.

4.Labit et Travers. Je pensais naïvement que Castres, c'était l'insipidité dans sa splendeur mais quand on voit que le CO joue mieux et que le Racing est dans les choux, c'est bien ce tandem d’entraîneurs qui est vraiment insipide.

5.Le tennis chaque fois un peu plus insipide. Quand un type blessé 8 mois tape tout le monde en terre battue, et qu'il se dit blessé, je me pose des questions. Mais il n'y a pas de dopage dans le tennis (bon on en a chopé un mais c'est pour le donner en pâture à la foule).

6.Aaron Hernandez qui se prend pour un tueur à gages. Le pire, c'est qu'il serait impliqué dans un autre double meurtre. Dommage pour les Patriots. Ray Lewis a bien fait de prendre sa retraite, il a un successeur, comme il avait pris la place d'O.J. Simpson. Et d'une manière générale les joueurs NFL sont de vrais cas sociaux.

7.Le neuneu qui pleurniche sur son Ballon d'or et il est vraiment incapable de le mériter. Et comme il ne peut plus aller voir des putes mineures pour se consoler (il a sa femme mais y'a encore le ravalement à finir).

8.L'affaire Biogenesis qui plombe le baseball majeur. Ce n'est pas mal en soi que de trouver les tricheurs mais qu'ils soient 15 à écoper d'une lourde suspension. Avec en prime les têtes de Ryan Braun et surtout d'Alex Rodriguez (toujours pas suspendu officiellement alors qu'il risque 211 matchs de suspension.

9.Pistorius, celui qui tire à tout va. Il connaît pas Raoul ni sa copine.

10.Les stars qui se pètent et se repètent : Derrick Rose (Bulls), Lindsay Vonn, Teddy Tamgho. Sans compter celui qui trichait et envoyait les autres dans le fossé, qui a fini par se prendre une pierre !

5 commentaires:

Gin Tonic a dit…

Et pour illustrer la saison des Blacks, le dernier match chez les Boks.

Pas grand chose à rajouter: suis assez d'accord.

Sinon, la ligue 1 a droit à un flop d'honneur, comme tous les ans.

Et Clermont, éternel looser (sauf une fois, je ne me rappelle plus contre qui...).

Je suis pas trop la F1, mais il y a le 4ème titre consécutif de Vettel. Même s'il a la meilleure voiture, il doit bien y être pour quelque chose.

Et puis le retour de l'USAP en H-Cup ! D'accord, par la petite porte...

Tarswelder a dit…

On peut aussi ajouter le Patop 14, les dirigeants du rugby français toujours aussi nuls. Ou encore cette tendance lourde au déséquilibre des championnats de football entre 2-3 clubs qui écrasent tout.

J'ai pas cité JJ et son 6è titre en NASCAR.

Gin Tonic a dit…

Pour la ligue 1, je pensais un peu à ça.

Tarswelder a dit…

Le retour de l'USAP en H-Cup, c'est malheureusement aussi la sortie par la même porte. En plus les ouvreurs ne la ferment pas ! Ils se blessent.

Gin Tonic a dit…

Pour les ouvreurs, c'est comme en 2009 quand on a gagné le titre !

Bon, la, c'est mal barré...