vendredi 22 novembre 2013

Anand contre Carlsen. Le compte-rendu des parties (1 à 10 )

Jeudi 7 novembre a été ouvert officiellement le championnat du monde entre Vishy Anand et Magnus Carlsen. Le tirage au sort est le moment important de cette cérémonie d'ouverture. Le challenger, favori sur le papier, Magnus Carlsen a tiré les pièces blanches pour les parties 1,3,5,8,10 et 12. C'est donc lui qui ouvre le feu pour ce match.

Magnus Carlsen a un nouveau surnom : Sauron, parce qu'il veut tout avaler. Contre Anand, lors de la 10è et dernière partie du match (source. FIDE).




Partie 1. Samedi 9 novembre.

Grosse déception mais grosse victoire morale pour Vishy Anand. Le champion du monde a totalement neutralisé Carlsen dans l'ouverture ; le Norvégien doit forcer la répétition des coups dans une position où il ne peut pas vraiment espérer grand-chose. Une entame décevante mais qui illustre la supériorité de l'Indien dans l'ouverture.


Partie 2. Dimanche 10 novembre.  Anand a marqué un point psychologique en annulant facilement avec les Noirs. Il tente de l'exploiter en jouant e2-e4 mais c'est Carlsen qui le surprend avec une ouverture qu'il joue rarement. Le champion du monde ne cherche pas à défier la préparation adverse sans être lui-même prêt à défier Carlsen sur l'ouverture. Le numéro un mondial égalise facilement et la nulle est conclue alors qu'on a joué à peine une heure.

 Partie 3. Mardi 12 novembre. Carlsen a les Blancs, il reprend l'ouverture de la partie 1 même s'il change assez tôt. La partie est équilibrée et Anand a un jeu relativement facile. Le challenger semble éprouver des problèmes et il finit par se précipiter. Anand n'en tire pas partie et Carlsen a raison de s'estimer heureux d'arracher la nulle relativement facilement car la partie et le match auraient pu basculer autour du 30è coup.

Partie 4. Mercredi 13 novembre. On est vraiment rentré dans le sujet. Dans une ouverture préparée par les deux joueurs, Anand sacrifie un pion pour avoir de l'activité. Mais son investissement n'est pas rentabilisé et Carlsen conserve son bien et l'avantage qui l'accompagne. Le Norvégien a raté quelque chose dans cette partie. En tout cas, après un tiers du match, on s'aperçoit que les Blancs n'ont jamais eu l'occasion de prendre l'avantage et que les Noirs ont parfaitement neutralisé l'avantage initial et ce sont même eux qui ont eu les meilleures chances.

Partie 5. Vendredi 15 novembre. Enfin une victoire. Une victoire dans le style de Magnus Carlsen, qui n'est pas sans rappeler le Tigran Petrossian de la grande époque. On se demande quand Anand a commis l'erreur. Le Norvégien a obtenu le genre de positions où il excelle après l'ouverture, même s'il n'y a qu'un très léger avantage blanc. Ensuite, il a mis la pression et le champion du monde a fini par trébucher sans se rendre compte qu'il était en train de se faire très mal. Une victoire impressionnante qui ouvre le compteur pour Magnus Carlsen.

 Partie 6. Samedi 16 novembre. Le week-end a été cauchemardesque pour Anand et tous les Indiens, bien plus que pour les 11 pousseurs de ballon en Ukraine. Le champion du monde perd avec les Blancs dans une finale égale, épuisé et poussé à bout par Magnus Carlsen, qui ne cesse de mettre la pression dans des positions qui ne présentent pas de risque pour lui. Ce coup de boutoir à mi-parcours donne 2 points d'avance au numéro un mondial (4-2). Comment Anand va-t-il digérer ces deux défaites consécutives ?

Partie 7. Lundi 18 novembre. On inverse l'ordre des couleurs pour cette deuxième moitié de match. Anand a les Blancs dans les parties impaires et Carlsen dans les parties paires. Anand joue pratiquement sa dernière carte : s'il veut avoir un espoir de conserver son titre de champion du monde, il doit gagner deux parties de plus que Carlsen et impérativement la 7è, l'antépénultième comme joueur en premier. Mais voilà, Anand rejoue une variante qu'il a employée plusieurs fois en 2013 et Carlsen n'est pas surpris. La position n'amène pas grand-chose et Anand se retrouve contraint d'accepter des échanges qui aplanissent la partie. Il a semblé que l'Indien se résigne au sort de la défaite : il est mené 2.5-4.5 par le numéro un mondial qui ne montre aucun signe de faiblesse.

Partie 8. Mardi 19 novembre. Rien à dire sur cette partie. Anand n'a pas cherché à gagner avec les noirs et Carlsen, même s'il a joué e2-e4, se contente de gérer son avance. Il mène 5-3 et se rapproche du titre après une partie qui a duré une heure et quart.

Partie 9. Jeudi 21 novembre. C'est l'avant-dernière fois qu'Anand a les pièces blanches et il joue son va-tout pour tenter de déstabiliser Carlsen. La position est tranchante avec des attaques sur des ailes réciproques. On a le sentiment qu'Anand a des chances de gain mais le challenger joue lui aussi pour la victoire et il impose une tension extrême que le champion indien ne supporte pas. Il gaffe et c'est la défaite qui signifie la fin. Carlsen mène 6-3 et il n'a besoin que d'une partie nulle pour être champion du monde.

Partie 10. Vendredi 22 novembre. La partie qui couronne Magnus Carlsen. On pourrait s'attendre à une rapide nulle pour plier l'affaire mais le Norvégien veut montrer qu'il est l'incontestable champion et qu'il veut encore et encore gagner. Anand est passé tout près d'une quatrième défaite mais il a sauvé la partie et il évite l'humiliation d'un 0-4 qui serait trop dur pour un champion de son calibre. Carlsen s'impose par 6,5 à 3,5 points, avec 3 victoires et 7 parties nulles. Un score sévère mais qui reflète l'écart de niveau entre les deux joueurs (au classement au moins) et la domination de Carlsen, qui a totalement imposé son style à Vishy Anand.

33 commentaires:

Gin Tonic a dit…

Mauvais début pour Carlsen.
D'autant que tu disais que Anand est fort quand il mène

Tarswelder a dit…

La partie est nulle donc les deux joueurs sont à égalité.

Il était fréquent dans les matchs à 24 parties que les premières parties se terminent par des nulles rapides. Mais ici, dans un format plus court (12), c'est rare car on a moins de chances de profiter de l'avantage des Blancs.

Eden Steven a dit…

C'est la première partie de Carlsen dans un match de championnat du monde alors qu'Anand possède une solide expérience. Je pense qu'en raison de l'environnement et d'une certaine pression les 2 joueurs n'avaient qu'un seul objectif pour cette première partie: ne pas perdre! afin ne pas compromettre leur chance.

Tarswelder a dit…

A ce titre, le choix de l'ouverture d'Anand est particulièrement judicieux. Ce n'est pas facile de prendre l'avantage dans cette ouverture.

Il marque un point sur le plan psychologique car Carlsen n'a vraiment pas cherché à prendre l'avantage, même de manière microscopique.

Le match sera beaucoup plus équilibré que l'écart de classement ne l'indique mais tout le monde le sait.

Tarswelder a dit…

3 parties, 3 nulles. On est dans la guerre de tranchées et l'expérience d'Anand lui donne un avantage symbolique.

Gin Tonic a dit…

Et encore une nulle.

Tarswelder a dit…

Et une victoire de Carlsen, dans son plus pur style !

Le Mozart des Echecs serait-il encore plus fort que le musicien ?

Gin Tonic a dit…

Une belle victoire. Avec 2 ou 3 coups étonnants.

Didier a dit…

Bravo et merci beaucoup pour vos commentaires.
je les attends avec impatience,
par ailleurs j'ai beaucoup apprécier votre histoire des échecs c'est un magnifique travail.

Tarswelder a dit…

Carlsen est vraiment impressionnant par la façon dont il a battu Anand. Celui-ci était nerveux et pas très content après la partie, dégoûté par la manière.

Tarswelder a dit…

Encore une victoire pour Carlsen qui a poussé Anand à la faute en finale.
Le match semble plié à mi-parcours.

Daniel Tourille a dit…

2-0 à la mi-temps, c'est pire que France-Ukraine ?

Tarswelder a dit…

Pas vu le match et je m'en fous. Ce sera très très dur pour Anand.

Gin Tonic a dit…

Pas vu le match non plus. Et m'en fous aussi.

Mais, vu France-Tonga avec les Catalans en vedette: Guitoune homme du match et rouge pour Taumalolo.

Tarswelder a dit…

Il a l'air bon ce Guitoune. On risque d'avoir enfin notre arrière (Dulin), peut-être la paire de centres (Fickou-Fofana) et éventuellement un des deux ailiers.
Talès pas mauvais je trouve.

Taumalalo roi de la baffe !

Gin Tonic a dit…

Oui, il fait de bons matchs avec l'USAP.

Il faut maintenant espérer un peu de continuité derrière de la part de PSA.

Tarswelder a dit…

Là, tu en demandes trop !

Gin Tonic a dit…

Je sais, je suis parfois un peu utopiste...

Gin Tonic a dit…

Tranquille pour Carlsen.

Tarswelder a dit…

Comme tu le dis. Le match est plié.

Sinon, la France est vice-championne d'Europe. Elle aurait gagné le titre si elle n'avait pas perdu contre la Russie. Mais la Russie c'est la Russie et c'est l'Azerbaïdjan qui gagne.

Gin Tonic a dit…

L'éclatement de l'URSS, ça aide pas.

Gin Tonic a dit…

Pour faire bien insipide, ça merde même dans la feuille de match: P pour les cavaliers, C pour les fous et F pour les tours !

Tarswelder a dit…

C'est moi qui ai merdé dans la transcription anglais-français. Faut savoir que je passe par un site qui transforme le texte en image et il faut traduire aussi les termes anglais.

Gin Tonic a dit…

De l'insipide à l'insu de ton plein gré !

Gin Tonic a dit…

Le match est plié.

Je me rappelle d'une discussion et des doutes sur la volonté de Carlsen pour vouloir ce titre.

Il prouve qu'il en a bien les capacités et la volonté.

Tarswelder a dit…

Oui. Il avait été absent du précédent cycle car il n'était pas d'accord avec les conditions.

Ce n'était qu'une question de temps pour qu'il soit champion du monde. Restait à savoir quand il le voulait. On saura aussi s'il veut rester longtemps champion du monde ou faire comme un Bobby Fischer, disparaître.

Mais respect quand même à Anand qui a été un champion du monde tout à fait dans la lignée des grands mais qui n'a pas pu résoudre des problèmes difficiles qui se posaient à lui.

Gin Tonic a dit…

Il est jeune. Il peut essayer de viser des records de longévité. Mais, comme tu le dis, en aura-t-il envie ?

Sur ce match, il a été brillant. Ca peut lui donner des idées.

Tarswelder a dit…

Brillant je ne sais pas mais très très fort oui.

Quant au record de longévité, il lui faudra rester champion pendant 27 ans !

Gin Tonic a dit…

C'est le record absolu. Mais il peut durer pas mal d'années.

Tarswelder a dit…

Personne n'est à son niveau pour le moment et on ne voit personne capable de le rattraper.

Tarswelder a dit…

Dernière partie nulle mais Carlsen a essayé de gagner et il a été un peu imprécis. Il est champion du monde.

Gin Tonic a dit…

Finalement assez facilement.

Tarswelder a dit…

Anand décevant dans le sens où il n'a pas réussi à gagner une partie.

Sinon, l'écart de 3 points est conforme à l'écart de classement qui prévoyait une nette victoire de Carlsen.