dimanche 1 septembre 2013

Présentation de la saison NFL 2013.

Jeudi soir, la saison NFL sera officiellement lancée avec le match d'ouverture entre les Ravens de Baltimore et les Broncos de Denver. Avant cette rencontre, je vous propose de survoler les forces en présence.







Petit rappel...

...pour ceux qui ne connaissent pas la NFL. Il y a 32 équipes, réparties équitablement en 2 conférences (AFC et NFC, Américaine et Nationale), divisées en quatre divisions cardinales de 4 équipes. Chaque équipe joue 16 matchs en saison régulière, sur un calendrier de 17 semaines (chaque équipe a une semaine de repos).

Les vainqueurs de chaque division sont qualifiés pour les play-offs ainsi que les deux meilleurs bilans de chaque conférence (hors champions de division). Après trois tours de playoffs, les champions des deux conférences s'affronteront dans une finale, le Super Bowl (48ème du nom), qui se disputera le dimanche 2 février au Metlife Stadium dans la banlieue de New York. C'est d'ailleurs la première fois depuis très longtemps qu'un Super Bowl peut se dérouler dans des conditions extrêmes avec de bonnes chances.

L'année dernière, les Ravens de Baltimore ont remporté la finale aux dépens des 49ers de San Francisco, à l'issue d'un match épique (34-31), marqué par une panne d'électricité et la remontée fantastique mais insuffisante des Californiens.



Conférence Américaine. On prend les mêmes ?

Champions en titre, les Ravens resteront parmi les grands favoris de cette conférence. On risque d'ailleurs d'avoir les mêmes équipes qui s'expliqueront au mois de janvier.

Division nord.

Celle des Ravens de Baltimore, en compagnie des Bengals de Cincinnati, des Steelers de Pittsburgh et des Browns de Cleveland, n'est pas la moins difficile. Les équipes jouent souvent un football physique même si le jeu de passes a pris plus d'importance. Les Ravens ont encore une marge sur leurs rivaux, malgré la retraite de l'emblématique Ray Lewis -plus d'ailleurs pour son leadership- et le départ de Boldin (mais vite remplacé). Baltimore ira certainement en playoffs et même si leur saison régulière n'a pas toujours été tranquille en 2012, ils devraient s'imposer avec Joe Flacco, devenu QB élite.

Certains pensent pourtant que les Bengals peuvent détrôner les Ravens. J'en doute malgré deux qualifications en playoffs. L'équipe ne cesse de progresser mais elle doit arriver à gagner les gros matchs de cette division. Le talent y est, l'expérience s'accumule et une troisième participation consécutive aux séries est largement dans les cordes des sudistes de l'Ohio.

A Pittsburgh, les Steelers sont une institution. Malgré leurs faiblesses chroniques (blessures, ligne offensive poreuse, pas de jeu de course), ils manifestent une combativité hors pair. Il reste à échapper aux pépins physiques des joueurs-clés et à ne pas lâcher les matchs dans le dernier quart-temps. Les Steelers sont des prétendants tout à fait crédibles aux playoffs.

A Cleveland, les Browns ont changé la direction de l'équipe. Ils ne seront pas en course pour se qualifier mais ils joueront le rôle d'arbitre, en prenant ou pas une victoire à leurs rivaux.

Division est.

Pas de souci pour les Patriots de la Nouvelle-Angleterre. Ces derniers se sont faits remarquer inhabituellement à l'intersaison : affaire Aaron Hernandez (le tight-end est accusé de meurtre et risque de finir ses jours en prison), recrutement publicitaire de Tim Tebow (finalement débarqué hier). Les vagues à l'âme et les pépins physiques des receveurs posent des questions aux Pats mais la marge est telle dans cette division déséquilibrée, qu'on ne voit pas New England moins loin qu'en finale de conférence. La énième blessure de Gronkowski et les débuts de saison toujours un peu lents des Pats pourraient leur coûter le premier rang de la conférence.

Les autres équipes font plutôt pâle figure. Les Dolphins de Miami ont décidé de recruter des receveurs pour améliorer leur attaque. Reste qu'ils ont toujours l'atout des cheerleaders mais ça ne gagne pas des matchs.



Les Jets de New York en ont fini avec Tebow, sans doute avec Mark Sanchez (relégué sur le banc) pour laisser la place au prospect Geno Smith au quart-arrière. Ce n'est pas une certitude loin de là. Le bilan des Jets ne sera pas nul grâce à leur défense mais franchement, on risque encore de se moquer d'eux si Smith multiplie les gaffes.

Enfin les Bills de Buffalo repartent dans l'inconnue, celle d'un jeu de passe mystérieux et d'une défense plutôt friable.

Division sud.

Je pensais que les Texans de Houston pouvaient gagner un Super Bowl. Ils en ont les moyens : très solides dans la défensive (avec un J.J. Watt énorme), solides en attaque, le problème vient de leur quaterback Matt Schaub. Certes, Schaub n'est pas un mauvais quaterback mais il n'a jamais montré sa capacité à élever son niveau dans les gros matchs. Or, Houston va devoir gagner beaucoup de matchs pour aller loin et bénéficier de l'avantage du terrain en playoffs.

Grosse surprise de la saison, les Colts d'Indianapolis ont gagné 10 matchs sous la houlette d'un QB rookie, Andrew Luck, comme beaucoup de ses partenaires. Le redressement de l'équipe a été immédiat mais l'effet de surprise est maintenant éventé. Les Colts peuvent aller en playoffs s'ils parviennent à mieux protéger Luck, à lui donner un jeu de courses plus consistant et à mieux défendre contre la course. J'avoue que je serai un peu surpris, mais pas déçu, de voir Indy retourner en séries. Les Colts en ont les moyens.

Les deux autres formations, les Titans du Tennessee et les Jaguars de Jacksonville, ne seront que des arbitres. Les Jags sont au point zéro avant un jeu de passe suspect. Les Titans, eux, pourraient poser des problèmes cette année : ils ont renforcé leur ligne offensive, pour créer des brèches à Chris Johnson et laisser leur QB faire de bonnes passes. Attention quand même.

Division est.

Les Broncos de Denver sont largement favoris. Malgré un jeu de course assez incertain, ils ont Peyton Manning dans l'équipe et leur défense contre la passe s'est renforcée. Comme New England à l'est, la marge des Broncos me semble assez nette pour ne pas s'interroger sur leur qualification mais sur leur nombre de victoires. Il faudra quand même éviter les trous d'air en défense en playoffs comme contre Baltimore.

Les Chargers de San Diego resteront pour moi un mystère. Ils donnent les moyens de pouvoir faire quelque chose mais ils n'y arrivent pas. Ils ont -enfin- changé de coach mais leur temps est passé. Ils feront 50%.

Que dire des Raiders d'Oakland, toujours pas remis du désastre du Super Bowl 2002 contre Tampa Bay ? Ils sont allés chercher Matt Flynn à la passe, lui qui s'est fait barrer la route par Russell Wilson à Seattle. C'est l'occasion pour lui de prouver qui il est. Mais Oakland a surtout un gros botteur car le reste de l'équipe n'est pas vraiment brillante.

Enfin, je finis par l'équipe qui peut créer la surprise cette année : les Chiefs de Kansas City. Nuls l'an passé, ils ont recruté Andy Reid comme coach (ex-Eagles) et sont allés chercher un Alex Smith revanchard après avoir été écarté un peu injustement mais fort opportunément aux 49ers. Reid ne pourra pas faire comme les dernières années à Philly en comptant sur un QB qui lance des bombes. Il devra s'appuyer sur l'excellent coureur Jamaal Charles et miser sur le style de Smith, qui repose plus sur des passes courtes, surtout avec un groupe de receveurs pas très coté. Mais si ça marche, les Chiefs prendront une place en playoffs, en profitant d'un calendrier plus favorable.

Conférence Nationale. Sera-t-il encore une fois dans l'ouest ?


J'annonce haute et forte la couleur : le champion de la conférence nationale sortira de la division ouest. Reste à savoir qui des 49ers de San Francisco ou des Seahawks de Seattle disputera le Super Bowl.

Division ouest.

Car il faut l'admettre, ces deux équipes nous ont épaté l'année dernière et il n'y a pas de raison que cela ne s'arrête. Les 49ers de San Francisco n'ont pas été bien loin de remporter un nouveau trophée mais ils ont payé le prix d'une défense poreuse contre la passe et d'un mauvais début de match. Kaepernick sera encore l'homme décisif cette saison, avec une escouade de receveurs plus forte (arrivée de Boldin). Mais assumera-t-il la pression d'une deuxième saison ? Le pressing contre le passeur sera-t-il aussi fort pour empêcher les bombes de Rodgers, Brees, Ryan et consort d'arriver à destination ? Je fais de San Francisco mon favori de la saison mais j'objecterai deux choses : d'abord les Giants ont coulé à pic, ensuite le vaincu du Super Bowl a souvent du mal à remettre le bleu de chauffe, même si c'est moins le cas ces dernières années.

L'outsider principal : les Seahawks de Seattle. Eux-aussi n'ont pas été loin d'aller disputer une finale de conférence contre les Niners mais ils ont épaté tout le monde avec Russell Wilson, de plus en plus impressionnant, une bonne défense, malgré un personnel de receveurs assez ordinaire. La progression semble de mise mais les deuxièmes années doivent confirmer et ce sera autant le problème pour Wilson que pour Luck et Griffin.

Cette division est très forte parce qu'on ne peut pas négliger les deux autres équipes. Les Rams de Saint-Louis ont laissé partir Stephen Jackson mais le travail de Jeff Fisher a relancé l'équipe dans la bonne direction. Les Rams ont quand même 1-0-1 contre les 49ers en 2012. Les Cardinals de l'Arizona ont donné la direction de l'équipe à Bruce Arians, qui avait bien remplacé Chuck Pagano comme intérimaire à la tête des Colts l'an passé. Arians est un coach offensif qui va améliorer les piètres performances de l'équipe dans ce secteur. La défense est bonne. Attention donc.

Division sud.

Grosse division elle-aussi où les Falcons d'Atlanta devront lutter pour conserver leur titre. L'équipe est bonne partout et si elle est allée en finale de conférence l'an passé, elle lui manque encore du vécu en playoffs pour aller au bout : l'équipe s'est fait peur contre Seattle avant de craquer contre SF. Sinon, rien à dire tant en attaque qu'en défense, même si ce dernier secteur semble plus fragile.

Les Falcons lutteront contre le retour des Saints de la Nouvelle-Orléans. Sean Payton revenu de suspension, il va pouvoir diriger l'équipe et l'attaque la plus impressionnante de la NFL. Mais la défense est aux fraises et c'est bien le problème des Saints. Comment éviter que Drew Brees ne doive pulvériser des records pour gagner des matchs ? Difficile néanmoins d'exclure les Saints de la course aux playoffs.

Attention aussi aux Buccaneers de Tampa Bay. Cette équipe est très inconstante, capable du meilleur comme du pire comme son QB Josh Freeman. Si ce dernier arrive être régulier, on risque d'avoir une autre équipe à 10 victoires et une équipe de plus dans la course.

Enfin les Carolina Panthers stagnent. Cam Newton a eu du mal à répéter sa saison de rookie. On semble en transition avant d'aller en avant.

Division nord.

Là aussi la bagarre sera terrible dans cette division. Les Packers de Green Bay sont les tenants mais ils vont devoir serrer leur défense et avoir un meilleur jeu de course pour éviter de dépendre du talent d'Aaron Rodgers, le meilleur QB de la NFL. Cela suffira en saison régulière mais en playoffs, ça ne passera pas. Sauf si la pression défensive est énorme et que les lignes arrières tiennent le choc.

Les Vikings du Minnesota sont vus très hauts. Pas moi. Sans doute parce que je supporte Green Bay mais je trouve cette équipe un peu surestimée. Evidemment, on s'appuie sur Adrian Peterson, MVP de la saison dernière, mais je ne crois pas à sa capacité à rééditer ses performances. Christian Ponder est un bon QB mais pas assez pour gagner la division. Les Vikings dépendent trop de leur coureur vedette et si c'est la même chose que les Packers, Peterson est quand même fragile.

Que dire des Bears de Chicago ? Qu'on peut les attendre au tournant s'ils arrivent à ne pas craquer en milieu de saison. Ils ont dégoté l'ancien coach des Alouettes de Montréal, Marc Trestman, pour donner de la consistance au jeu de passe. L'équipe est quand même assez solide sur le papier. J'ai l'impression que c'est plus dans la tête que cela se passe, et pas seulement celle de Jay Cutler.

Enfin les Lions de Detroit n'iront pas bien loin. Même s'ils sont allés chercher Reggie Bush, atout important pour une attaque unidimensionnelle, cela ne suffira pas. L'équipe a du potentiel mais toujours trop d'indiscipline, ce qui gâche les efforts collectifs, pour des pénalités stupides. Dans cette division, cela ne pardonne pas.

Division est.

La division où les rivalités sont le plus exacerbées sera encore passionnante.

On attend confirmation des Redskins de Washington. Robert Griffin III est de retour après sa grave blessure et il reste le facteur clé de l'attaque. Pourtant, il va devoir jouer différemment et confirmer aussi. La défense de la capitale fédérale n'est pas une grande sûreté. Dans une division pareille, la qualification des Redskins est loin d'être acquise.

Les Giants de New York auront deux atouts cette saison : d'abord parce qu'on ne les attend pas et ils ne sont jamais aussi bons que dans ce cas-là. Ensuite, parce qu'ils seront motivés à devenir la première équipe à disputer un Super Bowl à domicile. Mais cette formation est d'une incroyable inconstance, que ses faiblesses dans le jeu de course et en défense aggravent. Reste que si cette équipe va en playoffs, elle sera encore imprévisible et dangereuse. Les Giants devront quand même y aller.

Les Cowboys de Dallas sont une des énigmes de la NFL. C'est une des équipes les plus solides mais c'est une équipe qui est capable de se louper à tout moment. La faute repose toujours sur Tony Romo. Nanti du gros contrat qu'il attendait, Romo n'aura plus l'excuse de le revendiquer mais toute l'équipe doit aussi se mettre au niveau car les Cowboys peuvent très bien faire la nique aux Giants et disputer le Super Bowl dans leur stade !

Enfin les Eagles de Philadelphie auront un rôle plus mineur. Certes, il y a du potentiel mais je doute que Chip Kelly, le nouveau coach, parvienne à transformer cette équipe en aussi peu de temps. Ceci dit, on a déjà vu des cas pareils où un souffle nouveau a totalement transformé un vestiaire déliquescent : c'est le cas des Red Sox de Boston cette année.


Mes pronos.

Pour les qualifiés de la saison régulière :

AFC : Ravens, Patriots, Broncos, Texans, Bengals, Chiefs (le gros pari que j'avais foiré l'année dernière)

NFC : 49ers, Packers, Falcons, Giants, Seahawks, Saints.


La semaine 1.

Jeudi.

Broncos-Ravens. Revanche du premier tour des playoffs de l'an passé. Début délicat pour le champion dans un match qui peut décider de la hiérarchie de la conférence américaine.

Dimanche.

Bills-Patriots. Les Patriots auront des absents mais les Bills auront ... rien !

Bears-Bengals. Match délicat pour les deux équipes qui ont de l'ambition cette année.

Browns-Dolphins. Les Browns ont une chance d'être en positif au moins une fois cette saison.

Lions-Vikings. Si les Vikings veulent jouer en janvier, ils doivent gagner à Detroit.

Colts-Raiders. Débuts pas trop difficiles pour les Colts contre une équipe qui n'arrive pas à se construire.

Saints-Falcons. Une des grosses affiches de la journée. Les Saints ne doivent pas perdre.

Jets-Buccaneers. Geno Smith contre la défense de Tampa Bay. Pas du top mais on pourrait bien s'ennuyer !

Steelers-Titans. Les Steelers sont nettement favoris mais ils vont devoir tenir le jeu de course adverse.

Panthers-Seahawks. Deux QB de la nouvelle génération s'affrontent mais Russell Wilson a plus d'arguments en sa faveur.

Jaguars-Chiefs. Le match du fond de la classe mais les Chiefs peuvent bien commencer.

Rams-Cardinals. Affiche intéressante entre deux équipes dont la défense demeure le point fort reconnu.

49ers-Packers. Grosse affiche (pas déjà le cas l'an dernier en semaine 1 où les 49ers avaient malmené les Packers). On va voir si Green Bay a trouvé des solutions contre la read option franciscaine. Je n'y crois pas.

Cowboys-Giants. Autre classique pour commencer la saison. Les Cowboys sont déjà sous pression car les Giants sont motivés contre leur vieux rival.

Lundi.

Deux matchs pour le prix d'un :

Redskins-Eagles. Autre match de la NFC Est. Les Redskins ont intérêt à ne pas se rater.

Chargers-Texans. Les Texans sont favoris contre une équipe moyenne.


32 commentaires:

Gin Tonic a dit…

Mes pronos, pas très différents des tiens:
AFC: Ravens, Patriots, Texans, Broncos, Steelers, Colts.
NFC: 49ers, Falcons, Packers, Giants, Saints, Seahawks.
Pour la première journée, on verra ça dans la semaine.

Tarswelder a dit…

Les mêmes dans la NFC et les Colts à la place des Bengals dans l'AFC. On se tient en effet.

Faudra penser à ne pas oublier jeudi.

Déjà, je pronostique les Broncos.

Gin Tonic a dit…

Et les Steelers à la place des Chiefs. Ca fait 2 pronos différents pour l'AFC.

Et pour jeudi, ce sera les Ravens pour moi.

Tarswelder a dit…

C'est vrai que j'avais oublié les Chiefs. Un gros pari.

Gin Tonic a dit…

C'est sur que c'est une grosse cote !

Tarswelder a dit…

5 points par bon pronostic qualifié

1 point par nom de vainqueur pronostiqué.

On maintient les règles ?

Gin Tonic a dit…

Oui, pas de raison de changer.

Tarswelder a dit…

Ce qui ne changera pas non plus c'est l'arrivée tardif du pleurnicheur charento-varois !

Gin Tonic a dit…

Faut qu'il reste égal à lui même !

Et après, il va se plaindre d'être arnaqué sur les rations de VUF...

Tarswelder a dit…

C'est plutôt lui qui nous arnaque sur la VUF. Elle est même frelatée sa VUF.

Gin Tonic a dit…

Et en plus de contrebande !

Gin Tonic a dit…

Bon, la réserve de la réserve de Grenoble était venu à AG pour prendre la rouste.
Ils ont pris une rouste raisonnable, sans être ridicules.
5 points pour l'USAP, rien de plus à dire.
Sinon, Castres a mis 6 essais à Paris et confirme son statut de meilleur marqueur d'essai du Top 14. Si si !!
Comme quoi, quand on a plus Labit et (de) Travers comme entraineurs, être Castrais n'est plus un problème...

Tarswelder a dit…

C'était aussi la réserve du SF à Castres.

Parce que Labit et de Travers, les joueurs étaient castrais. Tout s'explique.

On n'en finira pas avec ça !

Par contre, l'insipidité était déjà bien ancrée au Racing. Elle le sera davantage.

Gin Tonic a dit…

Quelques bonnes giclées vont maintenant jaillir du jeu castrais...

Gin Tonic a dit…

Bon, mes pronos en plus des Ravens:
Patriots, Bears, Browns, Vikings, Colts, Saints, Jets, Steelers, Seahawks, Chiefs, Rams, 49ers, Giants, Redskins et Texans.

Seb a dit…

Mes pronos ! (cette fois j'attends pas la 5è semaine et quelques avant de commencer :-))
Broncos, PAts, Titans, Falcons, Bucs, Jags, Seahawks, Bears, Browns, Lions, Colts, 49ers, Cardinals, Cowboys, Redskins, Chargers

Elfe a dit…

Voilà mes pronos pour les qualifiés en PO :

AFC : Ravens, Patriots, Texans, Broncos, Colts, Steelers.

NFC : 49ers, Falcons, Packers, Giants, Seahawks, Saints.

Elfe a dit…

Pour le match de ce soir je mise sur les Broncos, je ferais les autres pronos demain.

Gin Tonic a dit…

Hello à vous deux.

C'est cool ça: on est 4 pour le concours.

Il ne manque plus qu'Aloïs qui doit toujours être dans sa grotte.

Seb: il faut aussi pronostiquer les qualifiés pour les PO si tu veux avoir une chance de gagner.

Tarswelder a dit…

Oh ! Y'a des revenants.

Salut à tous les deux et j'espère que vous serez là pour tout le concours.

Mes pronos de la semaine, en plus des Broncos.

Patriots, Bears, Browns, Vikings, Colts, Saints, Buccaneers, Steelers, Seahawks, Chiefs, Rams, 49ers, Giants, Redskins, Texans.

Si possible, pourriez-vous faire vos pronos dans l'ordre de la liste, pour que je gagne du temps ?

Tarswelder a dit…

Quand à Aloïs, on ne s'étonnera plus qu'il déserte, vu que les Niners pourraient se faire taper par les Seahawks.

Seb a dit…

Mes re-pronos, dans l'ordre !
Patriots, Bears, Browns, Lions, Colts, Falcons, Bucs, Titans, Seahawks, Jags, Cards, 49ers, Cowboys, Redskins, Chargers

Au niveau des PO
AFC : Patriots, Ravens, Texans, Broncos, Chargers, Steelers

NFC: Giants, Packers, Falcons, 49ers, Seahawks, Redskins

Tarswelder a dit…

49-27 pour les Broncos avec Peyton Manning qui lance 7 passes de TD.

Bienvenue dans la saison 2013 les champions !

Gin Tonic a dit…

Ca commence bien pour mes pronos...

Elfe a dit…

Mes pronos après celui des Broncos hier :

Patriots, Bears, Browns, Vikings, Colts, Saints, Buccaneers, Steelers, Seahawks, Chiefs, Rams, 49ers, Giants, Redskins, Texans.

Tarswelder a dit…

Elfe a fait les mêmes pronostics que moi.

Tarswelder a dit…

Les Pats qui s'en sortent de justesse, les Jets qui gagnent, les Steelers inexistants. Ca chauffe dès la semaine 1.

Aloïs 06 a dit…

Slt tout le monde ! Je suis sorti de ma grotte hier soir et je suis tellement déconnecté de la civilisation que je ne savais même pas que la saison débutait hier ! Et pour couronner le tout, je viens de découvrir qu'ESPN América n'existe plus ! Autant dire qu'il va me falloir quelques jours avant de pouvoir vous livrer mes pronos pour la saison.

Gin Tonic a dit…

Salut Aloïs !

Ayé, tu reviens à la civilisation !

Aloïs 06 a dit…

Et oui et je peux te dire que le retour sur terre est douloureux ! Il pleut et il fait froid ! J'avais perdu l'habitude !

Gin Tonic a dit…

C'est ça aussi le grand nord !

je te comprend parce qu'ici c'est toujours grand soleil et largement plus de 25°.

Tarswelder a dit…

Tiens, un revenant précoce !

Fallait pas quitter le Sud. Ici aussi il fait encore 25 et plus !