vendredi 16 août 2013

Rugby Championship 2013. Les Blacks sans rivaux.

Le journaleux sportif incompétent par de Four Nations mais c'est le Rugby Championship. Le Four Nations désigne un tournoi de rugby à XIII, que nos informateurs à deux drachmes le sachent.






Autrement, cette compétition entre la Nouvelle-Zélande, l'Australie, l'Afrique du Sud et l'Argentine ne va pas présenter beaucoup de suspens pour la victoire finale. Les Néo-Zélandais semblent largement au-dessus des autres. Même l'absence de Dan Carter en début de tournoi n'est pas un obstacle pour la fougère qui devrait l'emporter contre une équipe d'Australie remaniée. On aimerait néanmoins avoir un peu plus que ce que les Blacks produisent depuis un certain temps : ils s'appuient sur leur grosse défense, capable plus que toute autre de récupérer les ballons et de les exploiter à vitesse grand V. La seule question qui se pose à propos des Néo-zélandais est de savoir s'ils vont réaliser un deuxième grand chelem consécutif (6 victoires). A priori, rien ne s'y oppose si les Australiens et les Sud-africains ne proposent pas un jeu plus contrariant.



L'Australie a été la dernière équipe à battre les Néo-zélandais. Mais depuis l'année dernière, beaucoup de choses se sont passées et notamment le désastre du dernier match de la tournée des Lions britanniques, qui a fini par condamner Robbie Deans, l’entraîneur néo-zélandais, qui était constamment en sursis. Ewen McKenzie était tellement sûr de lui succéder qu'il n'a pas renouvelé son contrat aux Reds. Il n'empêche que l'ancien coach du Stade Français n'a pas la tâche facile. Avec un temps de préparation minimal, il doit construire une équipe capable de tenir la dragée haute aux champions du monde. Sa mission première sera certainement de construire une mêlée qui ne se fasse pas martyriser à chaque rencontre. En second, il s'agira de remettre sur pied une attaque créative et efficace. L'utilisation de la polyvalence des O'Connor, Barnes et Beale n'a pas fonctionné et c'est le pestiféré Quade Cooper -écarté pour ses critiques contre Deans- qui retrouve le poste d'ouvreur. Cooper, comme Genia à la mêlée, est un des joueurs qui fera basculer un match mais il est en courant alternatif. D'une manière générale, l'Australie manque de changement de rythme dans son jeu et elle est relativement prévisible.

L'Afrique du Sud, elle, reste pour moi en retrait. Parce qu'elle reste incapable de gagner à l'extérieur (elle a fait match nul en Argentine l'année dernière), elle ne gagnera pas le tournoi et peut-être pas la deuxième place non plus. On parle de joueurs de talents mais j'ai vraiment des doutes : pourquoi rappeler pour la fin du tournoi Fourie Du Preez (31 ans) ? Pourquoi rappeler des joueurs qui vont s'expatrier en Europe là ? Parce que le réservoir sud-africain n'est pas si bon que ça. Parce qu'on ne se lance pas non plus dans une politique qui donne sa chance aux jeunes. Parce qu'on ne veut pas non plus s'écarter du style de jeu des Springboks, qui reste dominé par la dimension physique. En plus, le rugby y a l'inconvénient d'être un sport influencé par la politique (imposition de quotas en Currie Cup). On aura donc une Afrique du sud assez banale : un gros pack, qui s'épuise, un jeu au pied prédominant et relativement peu d'ambition.

Terminons enfin par l'Argentine qui continue son apprentissage. Toujours balayée par les calendriers contraires du Nord et du Sud, l'équipe américaine va chercher à remporter un premier match dans cette compétition. Elle a fait très bonne figure l'an passé, même si le compte n'y était pas (1 match nul et 5 défaites). L'essentiel est de progresser mais on ne peut pas dire que les Pumas aient tous les atouts de leur côté : ils doivent se priver de leurs cadres, qui jouent en Europe, pour la tournée de juin, là où les autres nations alignent leurs titulaires. Du coup, la cohésion reste inférieure aux autres équipes, même si on fait jouer les jeunes. Mais tant qu'il n'y aura pas de franchise argentine dans le Super rugby, les dextro-rioplatense auront du mal à rivaliser. Surtout que leur tournée de novembre s'est mal passée et qu'en juin, l'équipe bis anglaise a massacré les remplaçants bleus ciel et blancs.

Mon pronostic ?

Nouvelle-Zélande : 6 victoires

Australie : 3 victoires (Afrique du Sud et Argentine 2 fois)

Afrique du Sud : 2 victoires (Argentine, Australie)

Argentine : 1 victoire (Afrique du Sud).

Le programme.

17 août. Australie/Nouvelle-Zélande. Afrique du Sud-Argentine.

24 août. Nouvelle-Zélande/Australie. Argentine/Afrique du Sud

7 septembre. Australie/Afrique du Sud. Nouvelle-Zélande/Argentine.

14 septembre. Nouvelle-Zélande/Afrique du Sud. Australie/Argentine

28 septembre. Afrique du Sud/Australie. Argentine/Nouvelle-Zélande

5 octobre. Afrique du Sud/Nouvelle-Zélande. Argentine/Australie.



16 commentaires:

Gin Tonic a dit…

A peu près les mêmes pronos sauf pour l'Argentine qui, je pense, va perdre tous ses matchs.

Sinon, Cooper sera sur le banc pour le premier match de l'Australie.

Tarswelder a dit…

Mc Kenzie a décidé de maintenir la paire 10-12 des Brumbies. On dit beaucoup de bien de Toomua, ce qui n'est pas exagéré.

Gin Tonic a dit…

Ce qui est plutôt une bonne idée.

Il a besoin d'une certaine homogénéité. Elle est plus influente sur le jeu que celle entre Génia et Cooper.

Tarswelder a dit…

Début en fanfare des Blacks.

J'adore revoir le match de 2000, un des plus beaux que j'ai jamais vu.

Gin Tonic a dit…

Les Blacks ont gagné assez facilement.

Tarswelder a dit…

Enfin du spectacle.

Gin Tonic a dit…

Ca sera peut-être un peu moins le cas demain.

Tarswelder a dit…

Le scénario du match me fait penser au 3è test des Australiens contre les Lions : course après la marque puis effondrement en deuxième mi-temps.

Cruden a fait oublier Carter.

Gin Tonic a dit…

L'essai de Cruden sur le contre leur fait très mal. Avec en plus un autre essai dans la foulée.

En ce moment, Cruden est largement au niveau de Carter.

Tarswelder a dit…

On va bien s'ennuyer avec l'autre match.

Gin Tonic a dit…

Y a des chances...

Tarswelder a dit…

Un vrai massacre. 73-13.

Gin Tonic a dit…

Oui, une tuerie que je regarderais tranquillement demain.

Gin Tonic a dit…

Putain, ça a été dur !
Victoire de l'USAP 26-23.

Tarswelder a dit…

Ne pas battre l'insipide castrais serait resté une frustration !

Gin Tonic a dit…

Ca c'est sur !

Ils nous ont assez emmerdé la saison dernière...