lundi 1 juillet 2013

Semaine 18 du Super rugby 2013

Après trois semaines de pause, le Super rugby reprend ses droits pour le sprint final. Il reste trois journées avant la fin de la saison régulière : deux sans les équipes australiennes (ce week-end et le prochain) et la troisième, le week-end du 14/7 décidera du classement final avant le début des playoffs.





Pour ceux qui ne sont pas au courant, le classement se trouve dans l'article précédent consacré à la compétition : http://tarswelder.blogspot.fr/2013/06/17e-journee-du-super-rugby-et-les.html

Sans les franchises australiennes, cinq matchs seulement étaient au programme du week-end.


Chiefs (bo)-Hurricanes 34-22 (17-15)

Carton plein pour les Chiefs qui s'assurent définitivement du titre de la conférence néo-zélandaise. Leur victoire n'a pas été aussi nette que l'écart de 12 points semble le montrer : les Hurricanes ont été dans le coup pendant une bonne heure mais les Chiefs ont su contrer quand il le fallait et concrétiser leurs occasions alors que les Hurricanes étaient dans un temps fort.

Higlanders-Crusaders(bo) 12-40 (7-13)

La victoire des Crusaders est incontestable mais ils remercieront Ma'a Nonu de leur offrir le point de bonus offensif. Auteur d'un placage cathédrale, qui lui vaut l'exclusion et 3 semaines de suspension qui ne changent rien à la saison de son équipe et de la sienne avec les Blacks, le centre des Highlanders a bien aidé les Crusaders dans leur quête d'une victoire bonifiée. Le score était de 20-12 et dans les 20 dernières minutes, les Croisés ont inscrit deux essais, dont le dernier sur une relance de 100 mètres (tout ce que le Patop 14 ignore). Assez peu convaincant contre la France pour son retour, Daniel Carter a trouvé la mire et le rythme.

Sharks-Blues 22-20 (17-5)

Les Sharks ont une chance théorique de se qualifier alors que les Blues avaient intérêt à gagner pour croire vraiment en une qualification. Cette victoire, les joueurs d'Auckland l'ont entrevue en remontant un déficit de 12 points à la pause. Mais un essai de Viljoen en fin de rencontre a fait repasser les Sharks devant. Cruelle défaite pour les Blues qui sont condamnés à l'exploit pour se qualifier pour les playoffs.

- T'as vu les Sharkettes Pizzaman ? Je comprends mieux pourquoi Michalak était si nul avec nous. On n'a pas aussi sexy.
- Te retourne pas Pizzapass, fais semblant de rien mais t'as le bibendum toulonnais qui lorgne aussi vers elles. J'ai pas envie d'avoir à inventer l'histoire de la cuisine Ikéa !


Bulls(bo)-Kings 48-18 (31-13)

En cinq minutes autour de la demi-heure de jeu, les Bulls ont atteint leur objectif : gagner le match avec le point de bonus offensif. Alors que la marque était de 10-6, les taureux marquent trois essais et ils plient l'affaire. De quoi aussi s'assurer du titre de conférence.

Stormers-Cheetahs 28-3 (10-3)

La rencontre a été assez insipide et peu rythmée. Les Stormers l'ont gagnée contre des Cheetahs qui n'étaient pas dans le coup. Ils ont frappé une première fois avant la mi-temps par un essai. Puis ils ont alourdi la marque. Par bonheur, les Cheetahs ont encore leur destin entre leurs mains mais ils ont eu du mal à se remettre dans le bain. Et voilà que se profile le match le plus important de leur saison.


Classement.


Leaders de conférence
Equipe
Nation
J
G
D
N
Ex
PP
PC
Diff
Bonus
Total
1.
( )
14
11
3
0
2
417
305
112
9
61
2.
( )
14
11
3
0
2
415
281
134
7
59
3.
( )
15
10
3
2
2
415
274
141
7
59
Equipes qualifiées (wild-car)
4.
( )
15
9
4
2
2
307
284
23
6
54
5.
( )
14
9
5
0
2
378
275
103
7
51
6.
( )
15
9
6
0
1
348
345
3
6
46












7.Waratahs
( )
15
8
7
0
2
399
357
42
4
44
8.
( )
14
6
8
0
2
318
304
14
12
44
9.
( )
14
7
7
0
2
307
272
35
6
42
10.
( )
14
7
7
0
2
292
267
25
6
42
11.
( )
14
6
8
0
2
325
383
-58
7
39
12.
( )
15
4
11
0
2
344
478
-134
8
32
13.
( )
15
3
11
1
2
246
351
-105
5
27
14.
( )
14
3
10
1
2
273
482
-209
2
24
15.
( )
14
2
12
0
2
288
414
-126
6
22



Quatre équipes sont d'ores et déjà qualifiées : Chiefs, Bulls, Brumbies et Reds. Le ballottage est très favorable aux Crusaders qui recevront les deux dernières journées.

Les enjeux demeurent néanmoins cruciaux pour les équipes qualifiées :
- La première place de la saison régulière sera l'objet de la lutte entre les Chiefs, les Bulls et les Brumbies. Ces derniers, qui n'ont plus qu'un match à jouer, sont en position défavorable pour décrocher le premier rang. Les Chiefs ont deux points d'avance sur les Bulls et ce ne sera pas du luxe d'en bénéficier : en effet, ils terminent par deux déplacements aux Crusaders et aux Blues. Les Bulls, eux, reçoivent les Sharks et se déplacent aux Stormers.

- Les Crusaders sont bien partis pour prendre la quatrième place aux Reds. Ils reçoivent les Chiefs et les Hurricanes. Deux victoires, dont une bonifiée, leur donneront cette place, qui signifie le droit de recevoir au premier tour des playoffs.

- La lutte pour la sixième place reste ouverte. Cinq équipes peuvent apparemment l'obtenir mais
* Les Cheetahs seront exempts lors de la dernière journée. Ils marqueront 4 points et leur total théorique est de 50 points.
* Les Waratahs n'ont plus qu'un match à jouer et ils sont hors course pour atteindre cette marque. Plus que 4 équipes.
* Les Blues doivent marquer 51 points pour devancer les Cheetahs car en cas d'égalité, c'est le nombre de victoires qui prime. Or les Blues ne peuvent en avoir que 8 alors que les Cheetahs finiront au pire à 9. Autant dire que le match Cheetahs-Blues est décisif. Les Blues doivent absolument gagner, avec le bonus offensif si possible, pour rester dans la course alors que les Cheetahs ne seraient pas encore vaincus . Auckland devra alors battre les Chiefs pour se qualifier.
* Les Stormers et les Sharks ont une chance non négligeable mais limitée de se qualifier. Ils doivent gagner leurs deux derniers matchs et ne compter sur une défaite des Cheetahs. Dans cette situation, la tâche des Sharks est presque insurmontable : ils doivent gagner chez les Bulls la semaine prochaine. Les Stormers, eux, reçoivent les Kings et les Bulls et peuvent espérer deux victoires. Mais les points de bonus et le différentiel de points détermineront le qualifié. A ce jeu, les Stormers ont une meilleure différence que les Cheetahs et comme en cas d'égalité, les deux équipes auront le même nombre de victoires, ils se qualifieront.

D'où l'importance crucial du match Cheetahs-Blues pour les premiers : la menace vient plus des Stormers que des Blues au classement.

Le programme de la semaine 19.

Toujours pas d'équipes australiennes mais quatre des cinq rencontres auront un impact majeur sur le classement général :

Crusaders-Chiefs. Peut-être même un avant-goût d'une demi-finale de Super rugby.

Hurricanes-Highlanders. Le seul match sans enjeu. On espère une partie débridée.

Cheetahs-Blues. On l'a vu, c'est le match décisif pour l'attribution de la sixième place. Les Blues jouent leur survie et les Cheetahs seront en playoffs s'ils gagnent.

Kings-Stormers. Obligation de victoire pour les Stormers et ils sauront s'ils doivent aller glaner un point de bonus.

Bulls-Sharks. Les Sharks en mission à Pretoria mais ce sera bien dur, d'autant plus que les Bulls joueront la première place de la saison régulière.

Le championnat des pronostiqueurs.

Les résultats ont été logiques, il n'y a donc pas eu de mauvaise surprise. L'écart favorable à Gin Tonic s'est créé sur les points de bonus réalisés. Il a failli réaliser le Super Grand Chelem (tous les pronostics justes avec les points de bonus corrects) mais il marque 23 points et moi 19. Le suspens est encore relancé au classement : mon avance se réduit encore (224 contre 117).

La tournée des Lions.

Les Lions chassent les Wallabies mais ce sont les Australiens qui arrachent la victoire dans le deuxième test (16-15) après une rencontre intense, serrée et physique. L'ambiance était énorme grâce aux milliers, dizaines de milliers sans doute, de supporters venus des îles britanniques pour soutenir cette sélection. La tournée des Lions est un vrai événement pour les pays du Sud, aujourd'hui sans doute le plus important. En effet, cette équipe ne se forme que tous les quatre ans et elle ne vient que tous les 12 ans dans chaque géant du sud.

Comme dans le premier match, la décision a été serrée et s'est faite sur un échec. Menés 9-15, les Australiens arrivent à franchir la ligne rouge par Ashley-Cooper et ils prennent l'avantage (16-15). Ils ont la victoire en main mais ils perdent le ballon sur une séquence de pick and go. Les Lions contre-attaquent et obtiennent une pénalité à hauteur de la ligne médiane. Excellent au pied, Leigh Halpenny n'a plus assez de forces pour propulser le ballon entre les poteaux australiens. Comme Beale avait bouffé deux pénalités la semaine dernières, il laisse la victoire à ses adversaires.

Le troisième test se jouera à Sydney samedi prochain.

22 commentaires:

Gin Tonic a dit…

Si les résultats sont à peu près logiques, les Cheetahs devraient passer.
Mais, il faudra qu'ils montrent autre chose que ce dernier week-end.

Le dernier test de la tournée des Lions devrait être féroce. Les deux équipes sont très proches.

Tarswelder a dit…

Je pense que si les Cheetahs perdent, ils vont se faire dépasser par les Stormers, sauf s'ils marquent au moins un point de bonus (et encore ça pourrait ne pas suffire).

Je trouve les Australiens pas mauvais, notamment après ce qu'ils ont montré ces derniers temps. Leur mêlée tient de plus en plus le choc bien qu'elle ait souffert (comme toujours).

Gin Tonic a dit…

S'il fallait mettre une petite pièce (mais alors, vraiment toute petite), je la mettrais aussi sur l'Australie.

Tarswelder a dit…

Je ne sais pas. Avant, les équipes en tournée étaient meilleures au fil des matchs. Mais ça c'était avant !

Gin Tonic a dit…

Oui, c'est pour ça que je met la petite pièce sur l'Australie.

Tarswelder a dit…

Je ne suis pas convaincu par O'Connor à l'ouverture. Le problème, c'est qu'il y a beaucoup d'ouvreurs talentueux mais aucun ne se dégage réellement et Deans est fâché avec Cooper. Pourquoi pas mettre Lealifano en 10 alors qu'on le met au centre ?

Gin Tonic a dit…

J'imagine que Deans n'a pas envie de faire des essais alors qu'il y a une série de tests à gagner.

Et comme tu dis, comme aucun ne se dégage vraiment.

Tarswelder a dit…

Il en fait quand même un peu : O'Connor fait ses premiers pas en 10 avec les Wallabies alors qu'il jouait dans la ligne. Certes, il est devenu ouvreur aux Rebels mais quand même.

Gin Tonic a dit…

Justement, ça suffit comme ça...

Tarswelder a dit…

Le troisième test va être encore plus physique. Les Lions ne vont pas envoyer du jeu.

Gin Tonic a dit…

Oui, ça risque d'être sévère.

Gin Tonic a dit…

Mes pronos:

CRUSADERS(bo)-Chiefs
HURRICANES(bo)-Highlanders
CHEETAHS-Blues(bd)
Kings-STORMERS
BULLS(bo)-Sharks

Tarswelder a dit…

Je viens juste de me réveiller après une belle fête hier soir.

Le prono (hors la victoire que j'avais pronostiquée des Chiefs avec bd)

HURRICANES (bo)-Highlanders

CHEETAHS-Blues

Gin Tonic a dit…

J'ai rien compris: t'avais pronostiqué une victoire des Chiefs avec bd pour les Croisés ??

Sinon, il te manque deux matchs à pronostiquer...

T'étais pas bien réveillé !

Tarswelder a dit…

Oui mais ça ne compte pas puisque j'ai pronostiqué trop tard.


Satané clavier qui n'a pas enregistré les autres résultats :

Kings-STORMERS (bo)

BULLS-Sharks

Gin Tonic a dit…

Attention !
L'abus de ginto est nocif pour les autres que moi !

Tarswelder a dit…

Même pas. Je suis resté raisonnable (deux verres de rosé et un ponch non alcoolisé) !

C'est vrai que pronostiquer une victoire des Chiefs a paru quelque peu incongru mais ce match pourrait bien avoir des conséquences en demi-finale.

Tarswelder a dit…

Les Lions ont bouffé du Wallaby : victoire 41-16 grâce à une différence de puissance énorme.

Gin Tonic a dit…

Pas pu voir le match.
Il est rediffusé demain soir.

Mais belle rouste !

Tarswelder a dit…

Les Cheetahs battent les Blues 34-13. Qualifiés ils sont.

Gin Tonic a dit…

Je viens de voir le match des Lions. Qui sont d'ailleurs Gallois plus que Britanniques...

Plus qu'un problème de puissance, c'est surtout la victoire d'une équipe en tournée qui a trouvé son rythme. On en parlait l'autre jour.

Jusqu'à la 50ème, l'Australie est dans le rythme. Après, rideau...

Tarswelder a dit…

J'ai aussi le sentiment que ce travail de force a sapé l'Australie qui a lâché prise au moment où elle semblait être capable de reprendre l'avantage.

Les Australiens se sont épuisés à courir après le score.