samedi 16 mars 2013

3è Classique mondiale de baseball. Les Etats-Unis n'y arriveront pas.

Cette nuit à Miami, la nation-mère du baseball a connu une nouvelle désillusion. Dans un match de barrage disputé contre Porto Rico, les Etats-Unis se sont inclinés 4-3 contre leur dépendance. Et ils sortent une nouvelle fois de la compétition avant les demi-finales.





Une équipe à réaction...tardive


Perdre contre les Porto Ricains n'a rien d’infamant : même si la formation est inférieure sur le papier aux Etats-Unis, on compte des joueurs comme Carlos Beltran, Yadier Molina, Mike Aviles (des Indiens je l'ai placé), Angel Pagan (un des joueurs clés du succès des Giants de San Francisco l'an passé), qui sont expérimentés et talentueux. Mais si vous disputez deux matchs de baseball contre une même équipe, vous risquez le plus souvent d'avoir deux scénarii différents : mercredi, les deux équipes s'étaient déjà affrontées et les Etats-Unis avaient écrasé Porto Rico 7 à 1. Mais voilà, le lanceur partant était Gio Gonzalez, l'as des Nationals de Washington et le troisième but des Mets de New York David Wright avait produit 5 points. L'un et l'autre étaient absents (le premier au repos, le second était blessé).

Mais dans ce fameux match de cette nuit, les travers des Américains se sont révélés : le partant, Ryan Vogelsong, a eu un mauvais départ, donnant deux points dans la première manche. Les Américains ont couru après le score, comme dans quatre des six matchs qu'ils ont disputé. Deux points donnés par le releveur indien Vinnie Pestano donna quatre unités d'avance (4-0) aux Porto Ricains. L'erreur du manager, Joe Torre qui n'est pas un inconnu, était de ne pas avoir retiré Pestano assez tôt. Puis les Etats-Unis ont tenté le rallye : ils marquent 3 points mais ça ne suffit pas. Après avoir perdu le match pour la qualification contre la République Dominicaine jeudi (1-3), les Etats-Unis ont laissé échapper leur deuxième chance. Ceci dit, au premier tour, les Américains ont été à deux doigts de sortir : vaincus par le Mexique 5-2, ils battent l'Italie sur un grand chelem de Wright (6-2) et après sept manches contre le Canada, ils étaient menés 2-3 avant de l'emporter 9-4.

Vinnie Pestano (en blanc) regarde la balle, qu'il vient de lancer à Andy Gonzalez, tomber en lieu sûr. Son partenaire des Indians, Mike Aviles, va marquer, lui qui avait produit le premier point du match. Porto Rico mène alors 4-0. Pestano se réserve pour la saison régulière avec les Indians (il a raison).


Le Japon contre les Caraïbes.


Ce soir, à partir de 18h00, les Dominicains et les Porto Ricains se retrouvent pour la finale de poule. Le vainqueur aura l'avantage d'affronter les surprenants Pays-Bas en demi-finale et le vaincu devra défier le double champion sortant, le Japon.

De toutes les nations, la République Dominicaine a été la plus convaincante. On pourrait aisément comparer le talent de ses joueurs à ceux du Brésil au football ou à la Nouvelle-Zélande au rugby. Le potentiel est énorme mais cette équipe avait échoué jusque-là par manque d'esprit collectif. Cet esprit-là s'est retrouvé dans les cinq rencontres disputées. Certes, dans aucun des matchs les Dominicains n'ont écrasé leurs adversaires (des écarts inférieurs à trois points) mais ils ont gagné tous les matchs serrés et ils ont même renversé un départ calamiteux contre l'Italie mardi : menés 0-4 en première manche, ils arrachent le cinquième point victorieux en huitième. Puis le jeudi, ils battent les Etats-Unis en neuvième manche 3-1. Solide, efficace et puissante comme toutes les formations caribéennes, c'est le cocktail qui peut faire gagner cette formation.

Le Japon a eu un départ laborieux, notamment en attaque. Mais les Nippons ont élevé leur niveau de jeu offensif. Enfin, ce sont les Néerlandais qui ont subi le réveil de l'attaque japonaise en subissant deux déroutes (16-4 et 10-6). Le receveur japonais Abe est le premier joueur de l'histoire de la compétition a frappé 2 circuits dans une même manche. Pourtant, le Japon a quelques faiblesses bien senties : les releveurs sont fragiles. Ils ont laissé les Hollandais revenir de 1-8 à 6-8. Ensuite, ces performances sont à relativiser par rapport à l'adversaire : les Néerlandais n'ont pas la même densité de lanceurs que les Dominicains.

Il n'empêche que les Pays-Bas ont réussi une sacrée sensation dans cette compétition. C'est la première équipe à disputer les demi-finales et elle a éliminé les deux finalistes vaincus par le Japon : une victoire 5-0 dans le premier match du tournoi contre la Corée du Sud a été rédhibitoire pour les finalistes 2009. Au deuxième tour, les Pays-Bas se sont frottés aux dangereux cubains et par deux fois ils l'ont emporté. Le deuxième match a été le meilleur de la compétition : à chaque fois que l'un marquait, l'autre répliquait pour égaliser. C'est un sacrifice fly des Néerlandais en neuvième manche qui leur donne la qualification (7-6).

Enfin Porto Rico n'a pas grand-chose à craindre, si ce n'est de battre les Dominicains samedi et avoir de bonnes chances contre les Pays-Bas en demi.

L'affiche de ce soir dans le groupe 2. Est-ce qu'il ne manque pas un pays aux nombreuses étoiles mais qui n'arrive pas à gagner dans le sport qui symbolise son propre monde ?



Ce tournoi a été d'un niveau assez élevé et il a été meilleur que les éditions précédentes. Les nations européennes ont brillé : les Pays-Bas sont en demi-finales, l'Italie a passé le premier tour et a été éliminée du second avec beaucoup de regrets : contre les Dominicains et les Porto Ricains, ils ont mené 4-0 et 3-0 mais leur relève était trop juste et ils se sont inclinés d'un point à chaque fois en fin de rencontre (4-5 et 3-4). L'Espagne, elle, a perdu ses trois matchs de poule mais elle n'a pas été honteuse, sauf un peu contre le Vénézuela (grosse déception de la compétition avec la Corée) dans le dernier match (défaite 5-11).

Le programme.


Ce soir à Miami, la République Dominicaine (non allemande) et Porto Rico joueront le match pour la première place de la poule 2. Les deux équipes voyageront vers San Francisco où les demi-finales et la finale se joueront de dimanche à mardi sur le terrain des Giants. Dimanche, le vaincu du match de ce soir sera opposé au Japon et lundi, le vainqueur affrontera les Pays-Bas. La finale se joue mardi soir.

MAJ. Les Dominicains ont battu Porto Rico 2 à 0 grâce à un circuit de l'Indien Carlos Santana, qui a ouvert le score. Les demi-finales seront les suivantes :

Dimanche : Japon-Porto Rico
Lundi : Rép. Dominicaine- Pays-Bas.

29 commentaires:

Gin Tonic a dit…

Mes favoris font un bon tournoi.

T'as réussi à placer les Indians et la RD(presque)A: bravo !

Tarswelder a dit…

Tu penses sérieusement que je pouvais laisser passer l'occasion ?

Gin Tonic a dit…

J'aurais été déçu du contraire !

Tarswelder a dit…

Autrement, le Japon, mon favori à moi, est toujours dans le coup. On va vers une finale Japon-RD même si avec les deux autres on ne sait jamais.

Gin Tonic a dit…

Ca ferait une jolie finale.

Tarswelder a dit…

La puissance contre la fiabilité et la vitesse, bien que les Dominicains en aient pas mal dans l'alignement.

Seb a dit…

Ces matchs dont vraiment très plaisants à regarder. Et c'est super de voir les Pays-Bas s'imposer comme une de places fortes du baseball dans le monde. On a régulièrement l'occasion de faire des tournois là-haut (Maastricht et Zoetermeer), ils ont vraiment une culture baseball que je désespère de voir ici en France !

Je vois la Rép.Dominicaine remporter le tournoi, ils ont quand même un alignement de folie !

Gin Tonic a dit…

J'espère bien, ce sont mes favoris !

Tarswelder a dit…

Il y a de bons matchs, le niveau a progressé même si on va raillé sur le fait que les Pays-Bas ont des joueurs qui viennent des Antilles (ben nous aussi au foot !)

Les Dominicains paraissent très très solides, au monticule en particulier. Et ils jouent en équipe, c'est ça la révolution.

Tarswelder a dit…

J'ai perdu. Le Japon a été sorti 3-1 par Porto Rico

Gin Tonic a dit…

Un concours de pronos que je vais gagner !

Tarswelder a dit…

Ce sera une finale entre Porto Rico et la RD.

Gin Tonic a dit…

Allez la RD !

Tarswelder a dit…

Elle a gagné 3-0. Equipe impressionnante. Normal, y'avait Carlos Santana, le musicien receveur des Indiens.

Gin Tonic a dit…

Finalement, les Indians gagnent quelque chose, même par procuration !

Ca me fait un prono gagnant !

Tarswelder a dit…

En finale, il y avait un autre indien. Alors, j'avais toutes mes chances !

Gin Tonic a dit…

En effet, c'était du 100 % sur !

Tarswelder a dit…

Sinon, y'a un match des Indians en accès libre ce soir à partir de 21 h00.

Gin Tonic a dit…

Quel lien ?

Tarswelder a dit…

En fait c'est maintenant sur le site de la MLB, MLB.com

Tarswelder a dit…

Euh... non pas encore. Enfin ça n'apparaît pas tout de suite !

Gin Tonic a dit…

Les Indians mènent 4-1, c'est bien ça ?

Parce que, j'arrive pas à trouver de bons liens.

Tarswelder a dit…

Sur MLB tv normalement tu es inscrit et tu peux le voir gratis.

4-3 maintenant.

Gin Tonic a dit…

J'y étais allé, mais j'avais pas trouvé. Ou, j'avais pas su...

Tarswelder a dit…

C'est pas grave : les Indians ont gagné le match et l'équipe ne joue pas mal.

Gin Tonic a dit…

C'est déjà ça !

Tarswelder a dit…

En même temps, avec les recrues, c'est attendu. Et puis on ne peut pas toujours toucher le fond !

Gin Tonic a dit…

Reste plus qu'à tutoyer les sommets !

Mais pas du mauvais côté de la pente...

Tarswelder a dit…

Faudra attendre un peu. Les Indians n'ont pas les lanceurs partants pour rivaliser avec les meilleurs. Sauf s'ils sont nettement, très nettement, très très nettement meilleurs que l'an passé.