lundi 4 février 2013

Les corbeaux passent, les coqs se font dévorer...

En un article je vous propose de revenir sur le Super Bowl et son scénario incroyable, puis ensuite nous nous intéresserons à la première journée du tournoi des Six Nations où l'équipe de France a encore montré sa faiblesse dans une position de favorite.







C'est bien parce que vous êtes sympas !

Les Ravens ont du Bowl.


C'est donc l'équipe de Baltimore qui a remporté le Super Bowl XLVII aux dépens des 49ers de San Francisco, dont c'est la première défaite en 6 participations dans le match ultime. Mais si la victoire s'est construite en première mi-temps, sa conservation a été des plus pénibles.

En effet, les Ravens arrivent à limiter l'efficacité offensive des Niners alors que leur arrière défense démontre les mêmes faiblesses que face à Atlanta. Résultat, comme contre les Falcons, San Francisco se retrouve mené au score assez largement : le TD de Jacoby Jones avait un côté assez pathétique pour la défense franciscaine. Il n'empêche qu'avec une avance de 21-6, Baltimore était plus que favorite pour glaner un deuxième bol.

Et cela a continué malgré le concert de Beyoncé par le deuxième TD de Jones ; cette fois, c'est sur le retour de l'engagement. A 28-6, il n'y a pratiquement plus de match, sauf que c'est le Super Bowl et que les Niners ont déjà remonté 17 points de retard à Atlanta.

Ce qui a "aidé" les Niners ? Le courant qui n'a pas supporté la chanteuse et qui plonge dans l'obscurité le Superdome pendant une demi-heure. C'est à ce moment-là que le momentum des Ravens s'est cassé et la lumière s'est aussi éteinte pour eux. Les Niners n'ont plus rien à perdre et l'attaque californienne trouva enfin le rythme. Baltimore souffrit : en quatre minutes, l'avance de 22 points n'était plus que de 5 longueurs (23-28). Le TD de Crabtree a l'air aussi ridicule pour la défense des Ravens que celui de Jones : le receveur échappe trop facilement à deux placages et va marquer.

Excellent dans ce match (66% de passes complétées, 3 TD et 0 interception comme dans les playoffs), Joe Flacco devait s'en remettre à la passe car, comme prévu, la défense des Niners a bloqué le jeu de course. Cela a suffit pour redonner 8 points d'avance. Pas pour longtemps : Caepernick marque un TD (il a dépassé les 300 yards à la passe et les 60 yards à la course) : 29-31. La conversion à deux points pour égaliser échoue. Sur la série suivante, Justin Tucker ajuste un placement qui oblige désormais San Francisco à marquer un TD pour gagner le match (34-29).

Ce TD n'a pas été loin d'être réussi mais comme cela a été le cas durant les playoffs et la saison, la défense de Baltimore a donné beaucoup de yards mais a fait le stop au bon moment. Une dernière passe est incomplète, les Niners réclament une pénalité. Baltimore tue le temps mais concède un safety. Sur le retour de punt, le match est fini.

A vrai dire, la fable du corbeau et du renard aurait pu devenir le lièvre et la tortue. San Francisco a montré un énorme coeur et Caepernick est désormais installé à la tête de l'attaque (Les Niners veulent échanger Alex Smith). Reste à échapper à la malédiction du vaincu du Super Bowl. Seattle est dans les parages et la NFC Ouest promet d'être encore plus dure la saison prochaine.

Quant à Baltimore, c'est la concrétisation, comme l'aurait été le succès des Niners, d'une progression linéaire mais un peu lente. Joe Flacco n'est pas le plus charismatique ni le plus régulier des passeurs, mais il a fait des séries exceptionnelles (aucune interception en 4 matchs pour 11 passes de TD). C'est logiquement qu'il remporte le trophée de MVP.

Tournoi des Six Nations. Le poireau et le chardon dans les choux, avec le coq en pâte.


L'ouverture du Pascinations a donné une première journée riche en essais (10). On n'était plus habitué. La rencontre inaugurale opposait les Gallois, vainqueurs du Grand Chelem 2012, aux Irlandais. Le XV du poireau a été inexistant pendant 45 minutes (3-23 à la pause puis 3-30) avant de revenir sur un bel effort : un peu contre les 49ers. La victoire irlandaise (30-22) place le trèfle en bonne position avant de jouer la finale du tournoi la semaine prochaine contre l'Angleterre.

Car on peut parler de finale. Les Anglais ont surclassé une bien modeste équipe écossaise, réduite à jouer sur des contres. Le score final (38-18) est implacable et les Anglais remportent un bonus bien mérité.

Enfin le dimanche, l'équipe de France a perdu sans contestation possible à Rome contre l'équipe italienne. Trop de choses sont mal allées : une possession de balle inexistante, trop de ballons rendus, de grosses lacunes dans le replacement défensif sur des phases de relance adverse -qui coûte les deux essais-, l'incapacité à tuer le match en deuxième mi-temps alors que la France mène 18-13. Les Italiens se sont trouvés une charnière, un bon centre et ça change tout derrière. Leur victoire, pleine d'allant, d'audace et de réalisme en deuxième mi-temps, sonne déjà comme une réussite mais les Italiens peuvent finir le tournoi avec 3 victoires. Un succès en Ecosse la semaine prochaine est très attendue contre un chardon qui jouera la cuillère de bois.

On pourra s'interroger sur deux ou trois choses : l'absence d'un arrière de métier pour remplacer Dulin (Huget n'est pas convaincant à ce poste), l'absence de Nyanga qui me semble douteuse : je pense qu'il fallait le titulariser à la place de Dusautoir car il n'a pas mérité d'être écarté. Si on veut un groupe compétitif, il faut que les meilleurs soient remis en question même lorsqu'ils ne sont pas blessés.

Au classement.

1.Angleterre 5
2-3.Irlande, Italie 4
4.France 1
5-6.Galles, Ecosse 0

Classement du championnat du Pascinations (qui cumule 2012 et 2013 pour mettre tout le monde à égalité dans le calendrier)

1.Angleterre 22
2.Galles 21
3.Irlande 17
4.France 14
5.Italie 11
6.Ecosse 2.


Enfin terminons par le classement final du championnat des pronostiqueurs de la NFL.

J'ai été le seul à pronostiquer la victoire des Ravens et je marque 25 points.

Les contestataires sont vaincus à la régulière :

1.Tarswelder 273 points, champion du prono NFL !
2.Gin Tonic 240
3.Aloïs 220
4.Elfe 201
5.Seb 139

Elfe et Seb n'ont pas pronostiqué ce week-end.

23 commentaires:

Gin Tonic a dit…

J'ai vu que quelques bribes du SB, donc je peux pas pas trop en parler.

Concernant le Pascinations, je n'ai pas vu Italie-France. Mais d'après ce que j'en sais, l'éviction de Nyanga a clairement été une connerie. Il semble que Brunel fait du bon boulot (comme à l'USAP...).

Sinon, l'Angleterre, que je sentais pas trop, a fait un gros match contre une Ecosse pas si nulle, mais trop limitée physiquement.

L'Irlande a fait une première mi-temps de feu avant de lacher un peu en seconde.

Irlande-Angleterre va valoir le coup. Je donne l'Irlande légèrement favorite (genre 50,1 % contre 49,9 % de chance de victoire) car elle reçoit.

On continuera à être très sympa pour les photos !

Sinon, médaille d'argent au concours de pronos, pas trop mal.
Et bravo au vainqueur !

Tarswelder a dit…

Tu étais le tenant du titre.

On pourra remarquer que même sans les 35 points du prono des qualifiés, je gagne quand même !

Brunel fait un excellent boulot mais l'intégration de nouvelles franchises dans l'ancienne ligue celtique commence à donner quelques résultats.

Après, l'Italie doit être capable de gagner des matchs qu'elle peut gagner.

Gin Tonic a dit…

On va voir ce qu'elle va faire en Ecosse.

C'est sur que se frotter tous les WE à du bon niveau, ça aide.

Sinon, pour les pronos, comme ça, pas de discussion possible, même si, de toute façon, on n'entre pas sur le terrain après le coup d'envoi...

Tarswelder a dit…

Le groupe a été reconduit sans Papé.

Il y a des trucs que je ne comprends pas.

Gin Tonic a dit…

Oui, j'ai vu.
Je comprends pas tout non plus.

Tarswelder a dit…

Pourquoi Nyanga est à l'écart ?

Si quelqu'un connaît la réponse...

Et Mas capitaine de l'EDF.

Gin Tonic a dit…

Peut-être qu'il aime pas les magasins Ikéa...

Je vote pour Mas !!

Tarswelder a dit…

Et pas d'arrière.

Elfe a dit…

Salut tout le monde.

Tars j'ai bine pronostiqué dimanche soir et j'avais misé sur les Ravens.

Mon prono était à la suite des vôtres.

Elfe a dit…

Je n'ai pas vu le match de rugby, la déception doit être grande chez beaucoup de monde.

Tarswelder a dit…

Salut Elfe,

Je n'avais pas vu ton pronostic. Tu me diras, tu avais le maillot à disposition.

Tu prends donc la 3è place avec 226 points.

Le leader de la saison régulière s'est totalement raté en playoffs !

Gin Tonic a dit…

Les effets de la VUF en excès !

Tarswelder a dit…

D'ailleurs on ne le voit plus trop le producteur de VUF frelatée.

Celui-là même qui m'enfonçait sur les Indians...

Gin Tonic a dit…

Il a noyé sa déception dedans...

Tarswelder a dit…

Pour le 6 nations, l'Ecosse glane le bonus offensif.

On n'arrête plus de marquer des essais dans ce tournoi !

Gin Tonic a dit…

Et l'USAP a perdu à Bayonne.
Et la, pas question de bonus offensif...

Gin Tonic a dit…

Pour les essais dans le tournoi, on est en train de revenir à la normale...

Gin Tonic a dit…

Ben voila, un premier essai...

Tarswelder a dit…

Une belle défaite.

Boudjellal, tu peux les remballer tes joueurs pour 500 euros par jour !

Novès aussi (et même encore plus) !

Gin Tonic a dit…

Oui, l'USAP au complet en EDF !!
Euh... Bon, on a quelques étrangers quand même...

Gin Tonic a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Tarswelder a dit…

L'Angleterre file tout droit vers un grand chelem !

Gin Tonic a dit…

A priori oui, c'est fait.