lundi 21 janvier 2013

John et Jim Harbaugh mènent leur perle à bon port !

Le port c'est celui de la Nouvelle-Orléans à l'estuaire du Mississippi. Les deux frères ont conduit leur équipe à la victoire dans les finales de conférence qui se sont disputées dimanche. Les deux rencontres ont parfois présenté un certain nombre de similitudes.







Début de match raté ou peu convaincant.

Raté convient mieux aux Falcons d'Atlanta qui ont présenté un déficit de 0-17 dès le début du deuxième quart-temps quand les locaux ont inscrit le deuxième TD. Le scénario du match contre Seattle se profilait bien pour les oiseaux, en tout cas en première mi-temps.

Moins laborieux a été l'entame des Ravens qui ont tenu en défense malgré une entame offensive assez lente. 3-0 au premier quart : Baltimore reste dans le coup.

Retour en force mais une fin de première mi-temps poussive.

Les Niners n'ont pas abdiqué car il restait encore trois quarts temps et la prestation d'Atlanta en deuxième mi-temps la semaine dernière augurait des espoirs, surtout que les Franciscains n'allaient pas commettre les bourdes qui ont coûté la victoire aux Seahawks. L'attaque s'est réveillée pour revenir à 14-17 mais le TD de Tony Gonzalez à quelques secondes de la pause donne 10 points d'avance aux Falcons (24-14).

A Foxboro, les Ravens ont pris l'avantage sur une courte course de Ray Rice (7-3). Les Patriots ne démordent pas et marquent un TD à quatre minutes de la fin (Welker sur passe de Brady) et Gostkowski réussit un placement au buzzer qui conforte l'avance de New England à 6 points (13-7)

Les défenses vissent.

Ce qui est étonnant dans ces deux matchs c'est qu'aucune des deux équipes perdantes -qui jouait rappelons-le à domicile- n'a inscrit le moindre point en deuxième mi-temps. Les défenses respectives ont largement pris l'avantage sur les puissances attaques adverses : les Falcons commettent des gaffes (interception contre Ryan, qui commet un fumble un peu stupide), Brady se dérèglent peu à peu. Les attaques au sol sont bien contenues.

Les Niners concluent leur première série offensive par un TD de Gore mais ils manquent l'égalisation par Akers, dont la frappe envoie le ballon toucher le poteau. Atlanta n'en profite pas par ses erreurs mais les Falcons sont devants (24-21).

A Foxboro, les Ravens mènent 14-13 : Flacco trouve Pitta son tight-end qui marque. La transformation réussie donne l'avance à Baltimore. Rien n'est joué.

Quatrième quart pour la gloire.

Finalement, les erreurs coulent les Falcons, autant qu'ils n'arrivent plus à marquer. Mais l'échéance est retardée. Crabtree commet un fumble sur la ligne et perd le ballon. Les Falcons récupèrent mais doivent rendre le ballon aussitôt. Sur la série suivante, Frank Gore y va pour son deuxième touché de la soirée. Il reste 8 minutes à jouer : pour la première fois de la rencontre, les Niners sont devant (28-24).

Les Falcons en attaque : ils avancent et s'approchent de la ligne. Sur un quatrième essai, ils échouent mais il reste encore du temps. Les Niners n'arrivent pas à obtenir le premier down qui aurait clos le match. Une dernière chance à la Seattle est donnée pour Ryan mais cela ne suffit pas. Le temps est écoulé.

Les Ravens achèvent le boulot en attaque et en défense. Flacco avait démoli les arrière-défenses des Colts et surtout des Broncos par de longues passes. Le quart des Ravens la joue plus courte mais ça marche. Il trouve deux fois Anquan Boldin dans la zone : c'est l'enterrement. Tom Brady se fait intercepter deux fois pour renverser le match mais c'est fini. Les Patriots n'avaient perdu qu'une seule fois en finale de conférence, contre les Colts en 2007. Ils resteront à 7 victoires.



Championnat des pronostiqueurs.

La course est totalement relancée. Seb a trouvé la bonne combinaison et marque 30 points. Tarswelder, Aloïs et Elfe ont trouvé les Niners et marquent 15 points. Gin Tonic s'est manqué et reste fanny.

Le classement est donc chamboulé.

1. Tarswelder 248 points
2. Gin Tonic 240
3. Aloïs 220
4. Elfe 201
5. Seb 139.

Le Super Bol aura lieu dans deux semaines.




18 commentaires:

Gin Tonic a dit…

Bien le titre. Et la photo de la cheerleader est parfaite !

Pour les pronos, no comment...

Tarswelder a dit…

Y'en a d'autres mais bon, je me les garde. Sont pas aussi charmantes que les Sharkettes !

Gin Tonic a dit…

C'est pas possible de faire aussi charmantes que les Sharkettes !

Tarswelder a dit…

Disons que si les cheerleaders américaines se découvraient un peu, on pourrait débattre !

Gin Tonic a dit…

Oui, mais vu la pudibonderie américaine, c'est pas pour demain...

Tarswelder a dit…

Surtout que toutes les équipes n'ont pas de chères leaders !

Gin Tonic a dit…

Si, en plus, il y a radinerie...

Gin Tonic a dit…

13-12 pour la Croatie à la mi-temps.
On a le match qu'on attendait.

Sinon, les Danois souffrent contre la Hongrie.
Mais, ils vont gagner.
Score final: 28-26 pour le Danemark.

Gin Tonic a dit…

Victoire de l'USAP sur Clermont 26-19 !!
Putain que ce fut dur, mais putain que c'est bon !!

Gin Tonic a dit…

Bon, en hand, l'Espagne est en finale...

Tarswelder a dit…

Etonnant non ?

Gin Tonic a dit…

Le Danemark a bien rousté la Croatie.

C'est le favori logique, même si ça se passe en Espagne.

Tarswelder a dit…

Pour moi, mais je l'ai déjà écrit, le Danemark c'est la nouvelle puissance du handball. Leur gardien en a encore pour une bonne décennie à pourrir les attaques adverses.

Gin Tonic a dit…

En plus du gardien, ils ont une belle équipe, avec des ailiers rapides, un ballon qui circule bien et un joueur d'exception avec Hansen. Hansen, soit il marque, soit il monopolise 2 défenseurs (au moins) et libère les espaces pour les autres.

Ceci dit, la France a aussi quelques belles années devant elle.
Une période aussi faste que ces dernières années est exceptionnelle.
Mais, même avec le départ des plus anciens, elle a une bonne base et des jeunes intéressants.

Tarswelder a dit…

Pour moi, il va y avoir un problème, celui du gardien de but. Il faudra songer à remplacer Omeyer.

Sinon, l'ossature de l'équipe est encore relativement jeune ; il n'y a pas que Dinart et Karaboué.

Les frères Gilles n'étaient pas là, un des deux pour prendre du repos. D'ailleurs ils l'avaient dit : d'autres joueurs étaient fatigués.

Gin Tonic a dit…

Dumoulin est un tout bon.
Par contre, quid de son entente avec Omeyer pour le "passage de témoin" ?

C'est pour ça que Karaboué est resté (a été gardé). Pour le confort d'Omeyer (et ça a payé aux JO).

Gin Tonic a dit…

Et les Danois auront bien merdé leur finale.

Gin Tonic a dit…

Comme je serais sans doute pas très présent les prochains jours, mon prono pour le SB: Niners. En plus Aloïs sera content.