mardi 11 septembre 2012

Résumé insipide de la journée 1 de la saison 2012 de la NFL

Ca y est ! L'enfer du dimanche est de retour. La saison de la NFL est enfin lancée et tous les amateurs attendaient fébrilement ce feuilleton. Voici également le traditionnel résumé insipide. Pas moins de cinq QB rookies faisaient leurs grands débuts dans la ligue.





Quelques faits sont à noter : d'abord, l'arbitrage est assuré par des remplaçants puisque les arbitres titulaires sont en conflit avec la NFL. Ensuite, la règle de la prolongation mort subite a été aménagée : lorsqu'une équipe marque sur la première série offensive de la prolongation, l'autre a sa chance pour tenter de marquer.

New York Giants- Dallas Cowboys 17-24 (3-7)

Le match d'ouverture s'est déroulé mercredi et le champion en titre est l'invité d'honneur. Mais pour une première fois depuis 8 ans, il s'est incliné dans la partie inaugurale. La faute à un excellent Tony Romo, à un gros jeu de course des Cowboys (131 yards pour le coureur Murray) et à une défense de Dallas qui a bien gêné les Giants. Cette défaite est une forme de revanche pour les Cowboys, qui avaient perdu le dernier match de la saison contre les Giants, abandonnant en même temps leur ticket pour les play-offs avec la suite qu'on connaît.

Chicago Bears- Indianapolis Colts 41-21 (24-14)

Ce match marque l'entrée officielle d'Andrew Luck dans la NFL. La pierre angulaire de la reconstruction des Colts a lancé sa première crêpe avant son premier pain béni, qui est apparu dans le ciel de Chicago en quatrième quart-temps. Sinon, les Bears ont bien confirmé leur puissance offensive alors que leur défense n'a pas eu à trop souffrir du jeu au sol adverse.


Cleveland Browns-Philadelphie Eagles 16-17 (3-10)

Un signe de la saison des Browns ? Brandon Weeden, le QB rookie des Browns, s'est fait enveloppé par le grand drapeau américain qu'on a déployé pour le match d'ouverture. On a mis un peu de temps avant de l'en sortir. En tout cas, il a bien compris qu'il jouait pour Cleveland. Du coup, il s'est spécialisé dans la crêpe.
En tout cas, à la demande de sa famille, Art Modell n'a pas été honoré à Cleveland. En effet, l'ancien propriétaire des anciens Browns (devenus les Ravens à Baltimore) est une des personnalités les plus détestées à Cleveland, pour avoir déménagé la mythique franchise. Dans ce classement, LeBron James n'arrive qu'en deuxième position mais Larry Dolan (le propriétaire des Indians) doit bien intégrer le trio. Même Chris Perez, le stoppeur des Indians, le pense !

Revenons au match. Pourri comme toujours avec les Browns. Mais ce sont les Eagles qui ont failli donner la victoire à leur adversaire : Michael Vick postule pour jouer à Cleveland en lançant 4 crêpes dont une pour un atterrissage qui donne l'avantage aux Browns à l'entame du dernier quart-temps. Mais Vick s'est ressaisi sur la fin et a enfin mené une série offensive productive puis la défense a intercepté notre ami Weeden (12/35 à la passe) pour la quatrième fois.

Detroit Lions- Saint-Louis Rams 27-23 (10-13)

L'USAP a une nouvelle recrue : Matthew Stafford, le QB des Lions, postule pour prendre la place de Guirado pour lancer les pizzas. Le service du dimanche soir était particulièrement efficace (3 interceptions en première mi-temps) et voilà comment les Lions se mettent en difficulté. La deuxième période a été de meilleure facture mais ce n'est qu'un TD dans les dernières secondes qui donne la victoire aux Lions contre des Rams qui seront durs à ronger cette saison.

Houston Texans- Miami Dolphins 30-10 (17-3)

Les Dolphins ont tenu un quart-temps avant que les Texans n'embrayent dans tous les secteurs du jeu. L'automne risque d'être sympa dans le Texas. Efficaces en attaque et en défense, les Texans ont démontré, contre une équipe faible il est vrai, qu'ils avaient les atouts pour aller loin cette saison. Encore devait-on douter pour ne pas être convaincu.

Kansas City Chiefs - Atlanta Falcons 24-40 (17-20)

Romeo Crennel est un coach à caractère défensif. Je vous dis ça parce qu'on n'a pas vraiment vu la défense des Chiefs dans ce match, qui prennent une nouvelle raclée dans un match d'ouverture. L'efficacité de l'attaque de KC avait réussi à maintenir l'équipe dans le coup en première mi-temps mais Matt Cassel baissait de rythme, à l'inverse d'un très bon Matt Ryan. L'attaque sera puissante à Atlanta.

Minnesota Vikings- Jacksonville Jaguars 26-23 (p) (7-9 ; 23-23)

Pas un match passionnant sauf sur la fin. Les Jaguars semblaient bien avoir réussi leur coup lorsqu'ils marquent un TD converti pour deux points à 20 secondes de la fin. Mais une longue passe plus tard, les Vikings réussissent un FG qui force la prolongation à 23 partout. Récupérant la possession pour la prolongation, les Vikings réussissent une série pour inscrire le placement victorieux. Ce match restera le premier à se jouer selon les nouvelles règles de la prolongation évoquées avant les résumés. Le héros du match s'appelle Blair Walsh, il est rookie et c'est le botteur des Vikings.

New Orleans Saints- Washington Redskins   32-40 (14-20)

Les Saints, ou plutôt Jonathan Vilma, sont contents : les joueurs suspendus dans le Bountygate ont vu leur peine annulée. Du coup, ils pourront jouer. Sur le terrain, c'était autre chose : Robert Griffin III a réalisé un sacré début de carrière et a largement supporté la comparaison avec Drew Brees. La défense a bien tenu le coup contre le rush des Saints, dont l'antre est pourtant inviolé depuis des années. Mais cela ne suffit pas. Les Saints sont mal partis pour devenir la première équipe à disputer un Super Bol à la maison. Et c'est un coup de tonnerre dès l'entame de la saison.

New York Jets- Buffalo Bills 48-28 (27-7)

On ne reconnaît pas les Jets en attaque qui ont pulvérisé les Bills. Mark Sanchez a eu l'air de quelque chose. Comme quoi, envoyez un faux QB comme rival peut vous pousser à être un bon joueur. Les Jets m'ont fait mentir sur ce match d'ouverture alors que la défense des Bills qui s'était soi-disant améliorée doit repenser beaucoup de choses.

Tennessee Titans - New England Patriots 13-34 (3-21)

Le test était intéressant pour les Patriots et la victoire est sans appel. Sous l'impulsion de Tom Brady, qui a été très bien soutenu par ses coureurs (Sidey gagne 125 yards), l'attaque néo-anglaise n'a pas fait de quartier à une équipe de Nashville qui est encore bien loin de rivaliser avec le champion de la conférence américaine.

Arizona Cardinals - Seattle Seahawks 20-16 (10-3)

Une affaire de quaterbacks. Les Seahawks ont envoyé leur rookie Wilson au charbon et il n'a pas vraiment pesé sur la rencontre. Quant aux passeurs des Cardinals, le premier -Skelton- s'est blessé et laisse la place au second -Kolb- qui en profite pour mener l'équipe au TD victorieux. Un match moyen entre deux équipes moyennes.

Green Bay Packers- San Francisco 49ers 22-30 (7-16)

Je n'ai pas vu tout le match mais dès que j'ai vu la défense des Niners prendre le dessus sur Aaron Rodgers, je me suis dit que San Francisco allait gagner car les visiteurs sont difficiles à battre lorsqu'ils mènent au score, surtout quand Alex Smith est bien disposé. Résultat ? Les Packers ont été obligés de faire du football de rattrapage et la présence de Randy Moss et Mario Manningham ajoute vraiment de la force à l'attaque des Niners. Dans ce sommet de la journée 1, ce sont les favoris de la saison régulière qui l'ont emporté. S'ils associent une attaque efficace à une défense extra, c'est injouable.

Tampa Bay Buccaneers - Carolina Panthers  16-10 (10-3)

Objectif Cam Newton pour la défense des Bucs et l'objectif a été atteint. Le rookie de l'année dernière a été malmené par la défense adverse. Sans faire preuve de génie, Tampa Bay a remporté une de ses rares chances de victoire cette saison. Mais qui sait si les Bucs ne sont pas non plus sur une année en courant alternatif.

Denver Broncos - Pittsburgh Steelers 31-19 (7-10)

Peyton is back. Après une saison blanche, le QB mythique des années 2000 a montré qu'il n'avait pas perdu sa vista. Du coup, on découvre que l'attaque des Broncos peut avoir quelque chose d'intéressant et les Steelers en ont fait les frais. Manning a lancé sa 400è passe d'atterrissage en carrière et Denver lance bien sa saison contre sa nouvelle victime favorite. On n'aime pas l'acier dans le Colorado !

Baltimore Ravens - Cincinnati Bengals 44-13 (17-10)

"Les choses ne sont pas allées comme nous l'espérions" confie Marvin Lewis l'entraîneur chef des Bengals. C'est le moins qu'on puisse dire après cette dérouillée qui s'est dessinée en deuxième mi-temps. On découvre, enfin on ne suppose plus, que les Ravens ont une attaque dont le niveau se rapproche de la défense. Et si c'était une exception ? Une équipe qui gagne parce que son attaque est montée d'un cran.

Oakland Raiders- San Diego Chargers 14-22 (6-10)

L'indiscipline et la faiblesse des équipes spéciales ont coulé les Raiders. Des pénalités stupides (trop de joueurs), des sacks sur des punts, de quoi casser une équipe qui n'a pas beaucoup de marge. Et pourtant, les Chargers ne sont pas impressionnants mais au contraire des dernières saisons, ils sont arrivés à aller chercher une victoire comme ça, sans faire de manière.

Le trophée Joe Montana, celui de la meilleure performance est attribuée à Robert Griffin III, qui a réussi un match fantastique pour un premier en carrière, menant les Redskins à une improbable victoire au Super Dome.

Le trophée Jamarcus Russell est remis à Brandon Weeden, le QB des Browns de Cleveland : non seulement il passe sous le drapeau mais il a postulé pour prendre la place de Guilhem Guirado à l'USAP pour le nombre de pizzas lancées.

Les matchs de la semaine 2.

Jeudi.

Packers-Bears. Après leur défaite initiale, les Packers n'ont pas le choix : ils doivent se rattraper.

Dimanche

Bills-Chiefs. Deux équipes ont pris des claques la semaine dernière. La réaction est impérative. Mais qui gagnera ?

Bengals-Browns. Le derby de l'Ohio ne devrait pas échapper au Sud. Et dire qu'on reproche déjà à Cleveland de ne pas avoir tenté le gros échange pour récupérer Griffin the third.

Colts-Vikings. Premier match de Luck à la maison. Il faudra être meilleur qu'à Chicago.

Dolphins-Raiders. Qui sera le moins médiocre ?

Patriots-Cardinals. Les Cards seront une proie facile pour les Pats.

Giants-Buccaneers. Les Giants doivent et vont se rattraper.

Eagles-Ravens. Match difficile à Philly pour Baltimore mais ce n'est pas loin et l'équipe a montré beaucoup de choses alors que Vick doit revoir son lancer de crêpes.

Panthers-Saints. Le match délicat pour les Saints qui sont déjà obligés d'aller chercher une victoire à Charlotte. Ce n'est pas si difficile que ça si la défense assimile mieux les systèmes de Spagnuolo.

Jaguars-Texans. Certes les Jaguars jouent à domicile mais il y a une classe d'écart au moins entre ces deux formations.

Rams-Redskins. Griffin III contre des Rams qui ont failli gagner à Detroit. J'ai tendance à croire à Saint-Louis.

Seahawks-Cowboys. La rédemption après un match d'ouverture très moyen pour Seattle. Mais Dallas a tous les atouts pour doubler son compteur de victoires.

Steelers-Jets. Le duo de passeurs guignols contre la défense des Steelers. Une victoire new-yorkaise serait quand même un exploit.

Chargers-Titans. Pas simple de favoriser une équipe mais San Diego a quand même l'avantage.

49ers-Lions. Pas de souci pour San Francisco.

Lundi.

Falcons-Broncos. Revanche du deuxième et dernier Super Bol gagné par John Elway en 1999, qui avait pris sa retraite ensuite. Gros match d'attaque en perspective mais Atlanta part nettement favorite.


20 commentaires:

Tarswelder a dit…

Classement après la 1ère journée :
1.Aloïs 11
2.Gin To 10
3. Tarswelder 8

Gin Tonic a dit…

Un Guirado, ça va (et encore) !
Mais un Guirado + un Stafford + un Weeden, bonjour les dégats !
On va peut-être pas recruter en NFL...

Gin Tonic a dit…

Je propose que ce soit plutôt le Racing-Métro qui fasse son marché en NFL...

Tarswelder a dit…

Il est toujours à l'USAP Pizza Guilhem ?

Gin Tonic a dit…

Ben ouais....

Tarswelder a dit…

Il n'arrive toujours pas à trouver l'excuse du vent...

Gin Tonic a dit…

Depuis qu'on a fermé le stade avec les quatre tribunes, l'excuse du vent, ça marche plus...

Tarswelder a dit…

Sinon les Browns pourraient l'engager pour les lancers...

Y'a même pire que les Browns : les Dolphins qui ont l'air assez pitoyables !

Gin Tonic a dit…

On peut toujours engager des négociations...

Tarswelder a dit…

Je pense que les Browns peuvent avoir un prix.

Les pronos :
Packers
Chiefs
Bengals
Colts
Raiders
Patriots
Giants
Ravens
Saints
Texans
Rams
Seahawks
Steelers
Chargers
49ers
Falcons

Gin Tonic a dit…

Mes pronos: Packers, Bills, Bengals, Vikings, Dolphins, Patriots, Giants, Eagles, Saints, Texans, Redskins, Cowboys, Steelers, Chargers, 49ers et Falcons.

Gin Tonic a dit…

Même si les Browns payent pas cher, je prend ma com !

Tarswelder a dit…

100 000 $ de commission je prends aussi.

Gin Tonic a dit…

Ok, on partage !
70/30 !
Ben oui, banquier quand même...

Aloïs 06 a dit…

Bon pas trop le temps, j'ai déjà recommencé de bosser. Après le match de dimanche, j'ai de sérieux doutes sur les Packers pour la rencontre de jeudi. Ils vont avoir du mal face aux Bears qui ressemblent un peu aux 49ers. Donc je vois bien Chicago s'imposer à Green Bay. Je posterai le reste d'ici dimanche dès que j'aurai le temps.

Tarswelder a dit…

Deux défaites pour les Packers à domicile, ça fait un peu beaucoup je trouve.

Okay pour le 70/30 Gin To : 70% pour moi et 30% pour toi !

Gin Tonic a dit…

Lol !
Tu as presque juste pour la répartition !

Tarswelder a dit…

La défense des Packers a donné une réplique aux critiques de dimanche dernier : 4 interceptions et une victoire 23-10 contre les Bears

Aloïs 06 a dit…

Le reste de mes pronos :
Chiefs, Saints, Bengals, Vikings, Texans, Dolphins, Patriots, Giants, Ravens, Seahawks, Redskins, Steelers, Chargers, 49ers, Broncos.

Elfe a dit…

Salut tout le monde.

Voilà mes pronos pour les matchs de ce soir :

Giants, Raiders, Texans, Browns, Bills, Ravens, Saints, Patriots, Vikings, Redskins, Cowboys, Steelers, Chargers, 49ers et Broncos.