vendredi 6 avril 2012

Débuts ratés, débuts réussis.

Même si la saison régulière a été officiellement lancée la semaine dernière au Japon, avec la double confrontation entre les Mariners de Seattle et les Athletics d'Oakland, c'est bien mercredi et jeudi soir qu'ont été vraiment lancée les activités de la saison 2012 de la MLB.





Mercredi, le "match d'ouverture" opposait les Marlins de Miami, qui inauguraient leur nouveau stade, leur nouveau nom, leur nouveau logo, leur nouveau maillot et leur nouvelle équipe, aux Cardinals de Saint-Louis qui inauguraient leur vie sans Albert Pujols et avec un manager qui n'a jamais dirigé une équipe professionnelle, Mike Matheny.

Et bien les débuts des Marlins ont été ratés car les Cardinals se sont imposés 4-1 au terme d'une rencontre encore moins serrée que le score ne l'indique. Les Cards marquent 2 points sur un simple de David Freese (le MVP de la dernière série mondiale) et un autre sur une même frappe de Rafael Furcal. Kyle Lohse a réussi un match sans point ni coup sûr pendant 7 manches et Saint-Louis a dominé 13 coups sûrs à 4.

Le jeudi, les Indians recevaient les Blue Jays de Toronto et battaient leur record d'affluence dans un match d'ouverture (43190, le précédent datait de 1999). Tout allait bien en début de match puisque Justin Masterson étouffait la puissance attaque canadienne (2 coups sûrs, 10 retraits sur prises en 8 manches) alors que Jack Hannahan réussit son premier HR de la saison (son 3è dans un match d'ouverture, lui qui n'est pas un frappeur de puissance) pour donner une avance de 4-0 en deuxième manche.

Certes, José Bautista a ouvert son compteur circuit en 4è mais cela n'aurait jamais dû aller plus loin. Chris Perez, revenu de blessure, flanche totalement en neuvième et bousille l'avance de 3 points que Masterson avait consolidé. 4-4. Le match continue continue et bat le record de durée pour un match d'ouverture (16 manches et 5 heures et quart de jeu), jusqu'au HR de J.P. Arencibia bon pour trois points qui donne la victoire 7-4.

Dur, dur si la relève flanche.

Les autres matchs de la soirée ont vu le premier sabotage en 52 tentatives de Jose Valverde, le spécialiste du sauvetage à Detroit. Il a gâché une grosse partie de Justin Verlander (8 manches, aucun point concédé et 2 coups sûrs) mais les Tigers de Detroit ont finalement battu les Red Sox de Boston 3-2 quand Austin Jackson a frappé un simple en 9è manche quand les buts étaient remplis. Prince Fielder n'a pas raté ses débuts avec les Tigers : il frappe un coup sûr et produit un point sur sacrifice

Débuts réussis.

A New York, Johan Santana faisait son grand retour après beaucoup d'années de galère. Il n'a pas mérité la victoire mais il a lancé 5 manches par précaution. Un seul point marqué en 6è manche donne le gain aux Mets contre les Braves d'Atlanta.

A Pittsburgh, on a eu droit à un superbe duel entre les deux lanceurs partants, Roy Halladay pour les Phillies de Philadelphie et Erik Bedard pour les Pirates. Le score est de 0-0 jusqu'à la 7è manche et le sacrifice fly de Ruiz qui produit l'unique point du match. Halladay a limité les Pirates à 2 coups sûrs en 8 manches et Jon Papelbon a réussi son premier sauvetage dans l'uniforme philadelphien.

Stephen Strasburg, le lanceur prodige des Nationals, a disputé son premier match d'ouverture en carrière. Il a été à la hauteur même si lorsqu'il quitte le match à Chicago, les Cubs mènent 1-0. De son côté, Ryan Dempster a brillé un peu plus encore contre l'attaque des Nationals mais il remplit les buts et un but sur balles donné par l'ancien indien Kerry Wood permet aux Nationals d'égaliser en 8è manche. En neuvième, un simple de Ian Desmond donne l'avance aux Nats qui assurent le succès par le sauvetage de leur recrue Brad Lidge. Victoire par 2 à 1.

Les autres résultats.

Les Marlins commencent à 0-2 contre la division centrale de la Nationale. Après la défaite contre les Cards, ils se sont inclinés 4-0 chez les Reds de Cincinnati. Jay Bruce a frappé son premier HR de la campagne et les Marlins ont été limités à 3 coups sûrs. L'attaque n'est vraiment pas au point après le piteux premier match.

A San Diego, les Padres recevaient les Dodgers de Los Angeles. Grippé, Clayton Kershaw, le lanceur étoile des Dodgers, quitte le match au début de la quatrième manche. C'est  ce moment que les Angelinos ouvrent la marque. Matt Kemp y a été de son circuit en 8è manche tout comme Cameron Maybin des Padres. Les Dodgers gagnent par 5 à 3.


9 commentaires:

Gin Tonic a dit…

Et les Yankees ?

Tarswelder a dit…

Ils n'ont pas joué. Ils affrontent les Rays de Tampa Bay à partir de ce soir.

Gin Tonic a dit…

Ok.

Tarswelder a dit…

Les équipes qui n'ont pas joué hier jouent ce soir et inversement, sauf pour Dodgers-Padres.

Tarswelder a dit…

Les Yankees ont perdu leur premier match 8-7 en encaissant 2 points dans la dernière manche.

Gin Tonic a dit…

Pas cool ça...

Tarswelder a dit…

Bon, il reste encore 161 matchs à jouer.

Gin Tonic a dit…

Oui, heureusement...

Tarswelder a dit…

Deuxième match entre les Indians et les Blue Jays. Duel de lanceurs et 2-2 avec un coup sûr pour chaque équipe après 8 manches.

Je suis rassuré sur la prestation d'Ubaldo Jimenez, un des hommes clés des Indians cette saison, même s'il a cédé sur une manche.