jeudi 1 mars 2012

Hollande peut-il tuer le football français ?

La proposition de taxer les revenus supérieurs à 1 million d'euros a éveillé chez certains footballeurs français une conscience politique inattendue. Et surtout une levée de boucliers chez les footballeurs.
A les croire, c'est la mort du football français qui se profile à terme. Faudrait pas exagérer non plus...


François Hollande, dit le Lion de Corrèze. Sa proposition a rappelé l'autre fameuse de Georges Marchais : "Au-dessus de 4 millions (d'anciens francs), 100% je prends tout".









Il n'est pas moins vrai que cette annonce a un bon côté symbolique (mais il en faut pour faire accepter des sacrifices) et démagogique et qu'on peut faire confiance à la gauche pour manquer de courage pour l'appliquer -si elle revient au pouvoir bien entendu-.

Mais c'est quoi déjà la "taxe orange" ?

Ce que j'appelle la "taxe orange" (parce qu'Hollande) consiste à imposer à 75% la tranche de revenus supérieure à 1 million d'euros. Sous cette tranche, le barème normal de l'impôt sur le revenu s'applique. Concrètement, si on considère qu'un joueur gagne 2 millions annuels (ce qui fait de lui un des vingt premiers salaires en Ligue 1), il sera taxé à hauteur de 75% du million supplémentaire. Evidemment, le calcul se fait à partir d'un certain nombre de critères, vous le savez si vous remplissez votre déclaration.

Faisons le calcul entre aujourd'hui et le projet orange sur la base du million en question. Aujourd'hui, le million est taxé à 50% (bouclier fiscal), ce qui veut dire qu'il reste 500 000 euros. Avec les 75%, c'est 750 000 euros qui seront taxés, ce qui signifie qu'il ne restera que 250 000 euros sur cette tranche. Au final, l'augmentation est de 25% (j'ai bien calculé Gin To ? ) sur cette tranche.

Mais on entend l'inconnu Christophe Jallet monter au créneau et certains pleurnicher sur l'exode des footballeurs français et gnagnagna. De quoi alimenter la mauvaise image du footballeur en France.


Christophe Jallet, qui prétend qu'il ne vole pas son argent. Mais moi non plus. Qu'il sorte de son insignifiance alors qu'il n'est pas concerné par ce projet.



Un drame.

Mettons les choses au point. D'abord, le footballeur et le sportif en général n'est pas réputé pour avoir une conscience politique élevée, en tout cas ne le montre pas. Et ce n'est pas Lilian Thuram qui me changera les idées -lui qui est toujours prêt à dénoncer le racisme des autres mais pas le sien-.

Les uns disent que cela entraînera le départ des meilleurs joueurs et ôtera de la compétitivité aux clubs français. Euh, c'est déjà le cas non ? Et puis entre nous, les clubs qui zappent l'Europa league, ils font quoi de la grandeur du football français ?


Soyons honnêtes. Un footballeur, qui gagne son million, a un salaire déclaré de 85000 euros mensuels. Ce qui correspond au double du salaire moyen du footballeur en France.

Je suis allé chercher les chiffres du football professionnel. Sur le site du gouvernement
(http://www.gouvernement.fr/gouvernement/le-football-en-france-une-passion-qui-ne-se-dement-pas), on estime qu'il y a moins de 3000 contrats professionnels en France, dont un tiers pour les seuls clubs professionnels (40 x 25), les autres étant dispersés dans les championnats amateurs. 


Combien de footballeurs seront concernés par la taxe orange ?

Le salaire moyen du footballeur est estimé autour de 45000 euros mensuels (selon les derniers chiffres que j'ai qui datent de quelques années) : soit 540 000 euros annuels, très loin du seuil de l'application de la taxe orange. Avec 45000 euros, même sur une carrière professionnelle de 10 ans, bien gérés on peut arriver à des revenus mensuels sur une vie active à un peu moins de 10000 euros par mois, à condition de préparer sa reconversion et de penser à autre chose qu'à acheter 5 Porsche. Et encore une fois, ça ne concerne qu'une minorité.

D'après d'autres chiffres -et avec l'inflation des salaires générés par le PSQ-, il ne devrait pas y avoir plus de centfootballeurs qui toucheraient plus d'un millions d'euros annuels. 100 sur 3000 soit 3,3% des sportifs professionnels ! Certains articles ajoutent à la mauvaise foi : on dit que les footballeurs perdront jusqu'au 42% de leur revenus, alors qu'une petite poignée est concernée.

Et pour31,3% de 3000 on en fait tout un plat ! Certes, ils prennent ce qu'on leur donne mais on peut trouver une certaine forme d'indécence, à nouveau, dans leurs revendications. Ils ne se posent pas non plus la question de savoir si les sommes qu'ils gagnent ne sont exagérées par rapport à leur contribution à la richesse nationale. S'ils génèrent des revenus, ils génèrent surtout beaucoup de dépenses : le coût des centres de formation, les subventions déguisées à ces dits centres, la construction des stades, et tout le reste, qui mobilisent de l'argent pour pourrait destiner à d'autres équipements ou à des politiques de soutien à l'économie. D'après vous, pourquoi Metz et Strasbourg ont renoncé à accueillir des matchs de l'Euro 2016 ? Parce qu'ils n'ont pas les moyens de se ruiner dans la rénovation des stades.


L'impôt, on l'oublie, a une dimension citoyenne. On contribue à l'effort collectif, à la construction et l'entretien des équipements et des services nécessaires à tous, même si nous-même n'en ayons pas le besoin d'y recourir. D'ailleurs, dans les années 1930, F.D. Roosevelt avait imposé une taxe du même style à hauteur de 90%. Elle n'a été supprimée que dans les années 1980 par l'ultra-libéral Ronald Reagan.



Et les autres ?

Les autres sports, eux, ne sont pas concernés car aucun revenu ne dépasse le million : dans le rugby on s'y approche mais les hauts revenus s'arrêtent à 800 000 euros (Wilkinson et anciennement Chabal). Je ne parle pas du basket et du handball où Karabatic a consenti des efforts financiers pour développer son activité extra-sportive mais on est plus autour des 200 000 euros ou moins.


Quant aux sports individuels, on en est encore loin. Les revenus des joueurs de tennis viennent surtout de l'étranger : c'est même l'argument qu'ils défendent pour justifier leur exil fiscal en Suisse.


Au final, cette polémique est déplacée, d'autant plus que la mesure n'est pas encore appliquée (ou ne sera pas comme je l'ai écrit au début). Elle montre surtout l'absence de conscience d'un monde de plus en plus éloigné de la réalité, où l'inflation salariale amène les clubs à plonger dans des difficultés financières importantes voire à frauder (n'est-ce pas les Rangers ?). A ce titre, un krach du football européen est presque souhaitable pour qu'on cesse de parler d'abord argent quand on évoque le football.


Tout ça pour 40 footballeurs.









21 commentaires:

Gin Tonic a dit…

Oui, tu as bien calculé !

Je ne crois pas une seconde à la mise en place de cette mesure, si la gauche passe bien sur.

Sinon, c'est en effet beaucoup de bruit pour pas grand chose.

D'autant qu'on ne connait pas les détails de cette éventuelle mesure: par exemple, c'est 1 million quelque soit le nombre de parts fiscales ?

Tarswelder a dit…

Je ne pense pas. Je pense que ce sera le revenu fiscal de référence, celui qui est plus élevé que notre salaire !

Gin Tonic a dit…

Ce qui serait logique.
Mais, ça prouve bien qu'il y a des bourricots qui parlent sans savoir !

Sinon, va falloir que je pense à demander une augmentation. Pour voir ce que ça fait d'être imposé à 75 % sur une partie de ce que je gagne...

Bon, va falloir que l'augmentation soit maousse costaud....

Tarswelder a dit…

Euh... moi j'y ai renoncé ! Ptêt quand je serai au SMIC.

Gin Tonic a dit…

40 % de travail en plus (à peu près) pour 25 % d'augmentation: c'est un bon début...

Tarswelder a dit…

En tout cas, les types qui choisissent le projet sportif seront plus facilement identifiés. Ils n'iront pas au Qatar.

Gin Tonic a dit…

Non, c'est le Qatar qui viendra à eux...

Tarswelder a dit…

Surtout à l'OM, qui deviendra l'OQ !

Gin Tonic a dit…

Ou ils l'auront...

Gin Tonic a dit…

14-13 pour Montpellier à la mi-temps.

Tarswelder a dit…

Bon, les joueurs ne doivent pas cumuler le million !

Gin Tonic a dit…

Ca, c'est sur !
Ni même l'euromillion....

Tarswelder a dit…

Chambéry s'accroche dur. Pas comme Sizemore qui s'est ruiné le dos.

Aloïs 06 a dit…

Slt les gars ! Désolé si je suis pas trop souvent là en ce moment.
Pour en revenir à l'article, ce n'est qu'un effet d'annonce qui est là pour attirer les votes des petits salaires et masquer le manque de propositions concrètes du candidat Hollande. Les revenus générés seraient tellement ridicules, que je me demande bien à quoi servirait une telle proposition sinon à faire fuir de la France les personnes concernées. Ça c'est pour la partie sociale et politique de mon com...

Tarswelder a dit…

Salut Aloïs,

Hollande a précisé hier soir que cette mesure ne rapporterait rien, si ce n'est que montrer que tout le monde fera des efforts.

Il n'empêche avec un bon conseiller fiscal, la plupart des plus que millionnaires échapperont à cette taxe.

Mais c'est quand même révélateur d'un esprit qui a franchement changé dans le foot depuis 10 ans.

Aloïs 06 a dit…

Pour ce qui est de la parties sportive et en ce qui nous concerne ici le foot, j'ai entendu hier que cette mesure toucherait 1 footballeur de la L1 sur 4. Pour la plupart d'entre eux, ça ne changerait pas grand chose puisque c'est les clubs qui, par contrat, prennent en charge les impôts. C'est là où le bas blesse ! La DNCG imposant (à raison) l'équilibre budgétaire, les clubs ne pourraient plus faire ce genre d’arrangements. Cette augmentation sera donc à la charge des joueurs; Ils faudra donc que les clubs augmentent les salaires pour que ces derniers restent au même niveau de rémunération. Ce qui est complètement impossible.
Donc en résumé, les meilleurs joueurs qui acceptaient encore de rester dans le championnat de L1 vont partirent ce qui va entraîner une baisse de niveau des meilleurs clubs, ainsi qu'une baisse des revenus du marchandising. A l'arrivée, même les joueurs non concernés par cette mesure seraient touchés ! En effet, difficile de remplir le Vélodrome (par exemple), avec l'effectif de Brest ou de Dijon. Baisse des revenu des clubs et par conséquence, baisse de tous les salaires pour arriver à un équiluibre budgétaire.

Tarswelder a dit…

Le Qatar ça c'est à quoi ? lol

Quand on voit comment les Rangers risquent de disparaître, parce qu'ils n'ont pas payé leurs impôts, on se dit qu'on est dans une logique très très dangereuse le jour où quelques gros clubs seront en difficulté. Ca fera l'effet d'un krach.

Tarswelder a dit…

Après, l'Espagne a bien supprimé les déductions fiscales des sportifs (équivalentes à la DIF) il y a 2-3 ans je crois. Ce n'est pas pour autant qu'on assiste à un exode massif.

Aloïs 06 a dit…

Combien de clubs espagnoles seraient rétrogradés s'ils évoluaient dans le championnat de France ? La réponse est simple, TOUS !!! Barça et Réal y comprit ! Ils gardent leurs meilleurs joueurs au prix de déficits abyssaux ! Tout comme en Angleterre ou en Italie !

Aloïs 06 a dit…

Je ne suis pas choqué par ce que touchent les footballeurs en France, même si pour certains cela peut sembler indécent. Les clubs étant limités par la DNCG, on peut considérer qu'à l'arrivée, ils touchent leur juste part des revenus qu'ils génèrent. Ce n'est pas forcément le cas ailleurs.

Tarswelder a dit…

C'est certain que si on appliquait une DNCG, le championnat espagnol serait entièrement relégué, même chose pour l'Angleterre.

Encore une fois, le salaire moyen tourne autour de 45000 euros, ce qui est raisonnable. Mais la polémique porte sur une petite centaine de joueurs (tous footballeurs) qui se sentent spoliés.


Ceci dit, c'est le résultat d'un système économique qui se fonde sur des valeurs supposées et non réelles. Le salaire d'un sportif se définit sur ce qu'il a apporté mais de plus en plus sur sa capacité supposée, ce qui est spéculatif.

D'un autre côté, il y a le refus d'un certain effort et l'égoïsme à tout va. L'EDF était allée disputer un match en Martinique en 2005 (après la catastrophe aérienne). Les joueurs n'ont pas voulu reverser la prime de match et il a fallu un pressing pour qu'ils reversent 10%. Même guignolerie pour 2010.

Les footeux ont le mauvais rôle et ils feraient mieux de la fermer et de redorer leur image parce que les audiences TV baissent, les stades ne se remplissent pas et les villes sont de plus en plus réticentes à financer des rénovations. Surtout qu'on n'est que dans un projet et qu'on trouvera bien un arrangement.

Quand tu vois les contrats invraisemblables qui ont été signés cet hiver en MLB (254 millions sur 10 ans, 212 sur 9 ans), la ligue 1 reste raisonnable effectivement mais on n'est ni dans la même vision des choses, ni dans la même échelle des valeurs.