lundi 27 février 2012

Le Super Rugby et le Six Nations, un week-end de ballon ovale

C'est le début du Super Rugby. OUAIS ! On va s'amuser... c'est vite dit car la première journée a été autant serrée dans les résultats que décevante dans le jeu. La reprise, les nombreux changements dans les équipes, les blessés ne sont pas absents des causes de ces résultats d'ensemble.








La journée 1.

Pas de Rebels et donc pas de Jaelinho pour nous raconter leur défaite.

Blues - Crusaders 18-19 (12-16)

La première place de la conférence néo-zélandaise est déjà en jeu. Les Blues ont pris le meilleur départ grâce à deux essais inscrits dans les dix premières minutes mais après l'essai de Freuan, ce sont les croisés qui prennent l'avantage à la 20è minute (13-12). Cette avance passe même à 4 points après une pénalité de l'ouvreur Bleyendaal, qui remplace Daniel Carter pas remis de sa blessure au mondial, et dont on dit le plus grand bien -malgré son dégagement contré amène le premier essai des Blues-.

Le match reste serré mais on ne marque pas d'essai en deuxième période. Les buteurs sont en action : par deux buts, Hobbs permet aux Blues de repasser devant (18-16 56è minute) mais Bleyendaal réussit une pénalité à la 64è qui donne finalement la victoire aux Crusaders, après que les Blues ratent le drop à la dernière seconde.


Sean Connery d'avoir raté le drop à 20 mètres face aux poteaux parce que maintenant mon petit bleu, tu ne verras plus la tête de la conférence... ni la tienne d'ailleurs !



Brumbies - Western Force 19-17 (9-12)

Au Canberra Stadium, Jake White a fait ses grands débuts comme coach des Brumbies. Le succès est au rendez-vous dans un match serré, haché (25 pénalités) et terne, surtout en première mi-temps. Celle-ci se résume, comme souvent entre les équipes australiennes qui ont du mal à changer le rythme du jeu et à donner une autre impulsion, à un duel de buteurs. 

Puis le début de la deuxième mi-temps change de physionomie : les Brumbies marquent deux essais coup sur coup et la Force, par son buteur Stannard, revient à deux longueurs sur un essai à la 54è minute. Celui-ci rate un peu plus tard la chance de donner l'avantage aux occidentaux. La Force a encore perdu un match de peu : en 2011, elle l'a fait à 7 reprises.


Bulls-Sharks 18-13 (0-0)

Oui ! 0-0 à la mi-temps entre les Bulls et les Sharks. Les buteurs des deux équipes (Steyn et Lambie) étaient aux abonnés absents, tout comme le jeu.

Au final, on a eu un match du Patop 14 où Morné Steyn a trouvé la mire 5 fois en deuxième mi-temps, plus un drop. Les Sharks ont réagi trop tard même s'ils ont marqué un essai. Cette saison, il y avait un coup à faire et ils repartent avec le point de bonus défensif. Michalak n'a donc pas réussi son premier match d'ouverture dans le super rugby.

Chiefs-Highlanders 19-23 (16-9)

Avoir une paire de centre mondialiste Kahui-Williams même recyclée à l'aile, comme c'était le cas à la coupe du monde, c'est bien mais ça ne suffit pas. Cela suffit d'autant moins que les Chiefs semblaient avoir le match en main au début de la deuxième mi-temps quand ils ont mené 19-9. Les Highlanders ont réagi en l'espace de 5 minutes après l'heure de jeu : ils inscrivent deux essais et les Chiefs n'ont jamais été capables d'être réellement dangereux pour marquer un essai. Au final, les Highlanders se placent déjà comme l'an passé, en outsiders.



Ouaaahhh ! Mais qui m'a piqué le haut de mon kilt pendant que je chantai Flowers of Scotland ?



Waratahs - Reds 21-25 (8-12)

Les Waratahs ont perdu un match qu'ils auraient mérité de gagner, même si la rencontre a été insipide dans sa globalité. D'abord parce qu'ils ont marqué deux essais, même si le premier est un peu heureux (ballon perdu en sortie d'introduction et récupéré sur un placage). Mais les Tahs se sont vus refusés un essai pour un en-avant, que je trouve très difficile à arbitrer en temps réel que ce soit pour le siffler ou pas.


Même si cet essai ne leur a pas été accordé, ils auraient dû gagner le match. L'essai de Don Shipperley alors que la sirène a déjà sonné est invraisemblable : l'ailier attaque à un contre quatre et se faufile, puis il sème un défenseur, échappe au placage du sixième et va marquer. Incroyable mais la bonne étoile des Reds a encore brillé. Alors qu'il remplace Quade Cooper pour au moins la première partie de la saison, l'ouvreur Mike Harris a démontré ses talents de buteur avec un 7/7 (20 points) qui a permis aux Reds de prendre les devants en première mi-temps et de rester dans la course en seconde.



Pour vous en convaincre :



PS. Avant le match, le barbu favori de Berbizier a marqué un essai et aidé son équipe à gagner le match au stade olympique de Sydney.


Stormers- Hurricanes 39-26 (23-16)


La nouveauté 2012, c'est le rougerisme façon Habana. L'ailier springbok est replacé au centre et les Stormers reçoivent les Hurricanes pour l'unique match qui oppose des équipes de conférence différente.


Le scénario est caractéristique du Super rugby : les Stormers dominent la première demi-heure et mènent 23-6. Les joueurs de Wellington profitent des ballons perdus pour revenir dans le match : un essai pour revenir à 16-23 à la pause et un autre pour égaliser. L'indiscipline néo-zélandaise a finalement raison des Canes : des jaunes en série et des pénalités enquillées par Joe Pietersen, ancien bayonnais qui a bien compris le panier de crabe basque. L'arrière inscrit 24 points et les Stormers imposent finalement leur puissance, à l'image d'un essai de pénalité accordé pour une énième faute des "gris". Mais pas de bonus offensif pour l'équipe du Cap.


Lions-Cheetahs 27-25 (9-12)


Match du Patop 14 estival. D'abord parce qu'il s'est résumé en un duel d'excellents buteurs : Jantjes pour les Lions et Goosen -espéré comme la nouvelle pépite à l'ouverture-. Le premier s'est fendu de 9 pénalités en 10 tentatives -de quoi intéresser les dirigeants de Castres-, le second de 20 points. Le carton jaune de celui-ci a peut-être privé les Cheetahs d'une victoire dans la mesure où il n'a pas pu tenter une pénalité qui aurait donné une avance de 10 points. Les Lions ont pris finalement le dessus sans rien montrer d'efficace mais ils gagnent.




Classement.


Les premiers de chaque conférence sont classés de 1 à 3. L'équipe exempte marque 4 points.




Team
Nation
P
W
L
D
Exempt
PP
PC
Dif
Bonus
Total
1. ()1100039261304
2. ()110002521404
3. ()110002319404
4. ()110001813504
5. ()110001917204
6. ()110002725204
7. ()110001918104
8. ()0000100004
9. ()101001819-111
10. ()101002527-211
11. ()101001719-211
12.Waratahs()101002125-411
13. ()101001923-411
14. ()101001318-511
15. ()101002639-1300


En terme de stats, la première journée a ressemblé à du Patop 14. Peu d'essais : 20 en 7 matchs c'est la misère. Plusieurs explications sont possibles : le début de saison, les nombreux changements dans les effectifs, les nombreux blessés de joueurs majeurs et un renouvellement important avec l'arrivée de joueurs peu aguerris.

En tout cas, les buteurs ont eu la part belle comme Elton Jantjes et ses 27 points pour les Lions.

Et voici la récompense pour le meilleur buteur de la semaine : des ballons  de toutes formes !


Toujours dans les stats, on peut relever 6 bonus défensifs en 7 rencontres. La compétition est-elle serrée ? Non mais les affiches confrontaient des équipes de niveau homogène. Par contre, et ça doit être historique, aucune équipe n'a réussi à inscrire quatre essais. Le Sud est-il contaminé par le Nord par le biais de la Coupe du Monde -qui a été tristounette- ?.


Beaucoup en rêvaient, les Hurricanes l'ont fait : prendre Schalk Burger en sandwich. Je serai Mc Caw, O'Connell, Dusautoir, je me méfierai les prochains jours. Mc Donald's cherche à créer de nouveaux produits.

Le programme de la journée 2.


Chiefs- Blues
Rebels-Waratahs
Lions-Hurricanes
Highlanders-Crusaders
Reds-Force
Cheetahs-Bulls
Stomers-Sharks

Exempts : Brumbies




Dans le Pascination


L'Irlande a mis une mi-temps avant de prendre la mesure d'une équipe italienne qui reste encore très limitée, surtout à l'ouverture où la titularisation de Tobia Botes n'a pas été une franche réussite. Le quinze vert inscrit le deuxième point de bonus offensif de la compétition et s'impose largement 42-10.


A Twickenham, les Anglais ont fait leur meilleur match depuis le début du tournoi mais ils ont perdu. Ils ont contrarié des Gallois où Mike Phillips est insupportable et où les gars du poireau ont raté des occasions d'essai en début de match. Les Anglais ont même mené 12-6 en début de deuxième mi-temps en n'ayant pas montré grand-chose (en jouant comme d'ordinaire mais en moins pire). Les Gallois ont mal joué mais ils sont revenus et ils ont failli marquer une première fois par le centre Williams qui a mangé la feuille, puis celui-ci est plus lucide quand il arrache le ballon de Lawes puis il tape à suivre et va marquer (19-12).
L'essai réclamé par les Anglais à la dernière seconde n'est absolument pas valable. Quand un Anglais crie au scandale, on oubliera les fautes non sifflées.


Le troisième match a été le plus intéressant. Malgré un début de match qui leur a été largement favorable (10-0), les Ecossais ont finalement cédé dans les fins de mi-temps. La France s'impose 23-17 au cours d'une rencontre enlevée, avec quelques accents du Sud.


Classement.


1.Galles 12
2-3. France (-1),Angleterre 9
4.Irlande  (-1) 6
5.Ecosse 2
6.Italie 1


Au championnat des Six Nations, nous avons le classement suivant :


1.Angleterre 26
2.Galles 25
3.France (-1) 23
4.Irlande (-1) 20
5.Ecosse 7
6.Italie 5






24 commentaires:

Gin Tonic a dit…

Une première journée de SR décevante au plan du jeu. Et j'ai pu voir 6 des 7 matchs ne travaillant pas vendredi dernier.

Je pense que tu as raison sur causes évoquées et on va voir si les choses se mettent en place dans les prochaines journées.

Sinon, c'est cool le retour des photos !

Pour le tournoi, le premier bonus offensif et pour la France et son 4 essais à 0 contre l'Italie.

Tarswelder a dit…

J'ai rectifié sur le classement mais pas sur le texte. Je m'en occupe.

Gin Tonic a dit…

C'est cool ça. Je pensais pas qu'on pouvait modifier un article après coup.

Tarswelder a dit…

Non c'est tout à fait possible, d'autant plus que je suis le maître du monde. Je suis en train de réfléchir à une nouvelle mise en page.

Gin Tonic a dit…

Dommage, qu'on puisse pas faire pareil pour les coms vu la magnifique faute dans mon premier com...

Gin Tonic a dit…

Pour la mise en page, celle la est déjà pas mal.

Tarswelder a dit…

Tu ne peux que supprimer.

Gin Tonic a dit…

Oui, mais à part d'avoir dit une grosse connerie, c'est pas cool....

Tarswelder a dit…

C'était quoi la connerie ? De dire que c'est super le retour des photos ?

Gin Tonic a dit…

Lol ! Non...
C'était une hypothèse, genre: dans un moment d'égarement je dis: l'USAP va être champion de France cette année.
Quand je reviens à la réalité, j'efface le post...

Tarswelder a dit…

Tu peux le faire : tu t'achètes un jeu de rugby, tu mets pas trop dur, tu trafiques le jeu et c'est dans la poche !

Gin Tonic a dit…

Va falloir beaucoup le trafiquer !

Gin Tonic a dit…

Mes pronos pour la week 2:

Chiefs-BLUES
Rebels-WARATAHS
Lions-HURRICANES
Highlanders-CRUSADERS
REDS(bo)-Force
Cheetahs-BULLS(bo)
STORMERS-Sharks(bd)

Tarswelder a dit…

Tu ne mises pas sur les BO si les BD.

Chiefs (bd)-BLUES
Rebels-WARATAHS (bo)
Lions-HURRICANES (bo)
Highlanders (bd)-CRUSADERS
REDS (bo)-Force
Cheetahs (bd)-BULLS
STORMERS-Sharks (bd)

Gin Tonic a dit…

Ca veut dire quoi: tu ne mises pas sur les BO si les BD ???

Tarswelder a dit…

ni les BD. Que tu ne sois pas supporter du BO je comprends... et pas très BD non plus ! Mais tu en as mis !

Gin Tonic a dit…

Ah, ok.
Je pense que c'est encore un peu tôt pour les BO (cf la 1ère journée). Faut que jeux des équipes se mettent bien en place.

Gin Tonic a dit…

Victoire à la limite des Canes 30-28.

Gin Tonic a dit…

Et victoire des Highlanders 27-24.

Gin Tonic a dit…

23-6 à la mi-temps pour les Reds, avec un essai de 50 mètres de Samo.

Gin Tonic a dit…

Victoire des Reds 35-20.

Gin Tonic a dit…

P'tain, mon lien pour le match de l'USAP a pété !!

Tarswelder a dit…

Le gag du match des Highlanders : par deux fois ils tapent en touche, pensant que le match est fini. Mais il n'y a pas de sirène et le chrono du stade indique le temps de jeu en incluant les arrêts de jeu.

Gin Tonic a dit…

Oui, assez comique.