lundi 20 février 2012

Ce n'est pas possible...

D'avoir des dirigeants du rugby pareils. Non content d'avoir une fédération où Jo Maso exerce encore des fonctions, la LNR nous propose d'augmenter le nombre d'équipes du Patop de 14 à 16. Mais pourquoi donc ?




Ben ... pour rien, pour faire plaisir. Mais à qui ? Aux gros clubs qui s'assurent de ne pas pouvoir descendre une mauvaise année ? Aux petits clubs qui auront plus de chances de rester dans l'élite ? A tout le monde déduisons-en.

Et le pire, c'est que l'argumentaire ne tient absolument pas debout. Prenons l'exemple du président de l'UBB, Laurent Mari dans une interview à Rugbyrama.

http://www.rugbyrama.fr/rugby/top-14/2011-2012/depasser-ses-interets_sto3159030/story.shtml

Il a trois arguments en faveur du Patop 16 :

1. Il y a plus de bons élèves en Patop 14. Peut-être mais à 16 ça veut dire plus de bons élèves ?

2. Le Patop 16 offrirait un meilleur maillage géographique. L'argument le plus comique. A part les clubs franciliens, qui avez-vous comme en Patop 14 et en Pro D2 au nord de la France ? Passer de 14 à 16 augmenterait ce maillage ? A ce niveau, c'est de la malhonnêteté intellectuelle, sauf si maillage signifie autre répartition des clubs dans un tiers sud de la France !

3. Pouvoir lancer plus de jeunes. Excellente aussi celle-là. Parce que le Patop 14 empêche d'en lancer alors à 16 on pourrait ? Pourquoi faire à 16 ce qu'on ne fait pas à 14 ? C'est la reconnaissance implicite de la politique de recrutement de joueurs étrangers au détriment de la formation. C'est le cas en Pro D2 et en Fédérale. En plus, l'inflation salariale (que les clubs disent vouloir maîtriser mais qu'ils alimentent justement en voulant faire venir des internationaux au lieu de lancer des jeunes) menace sensiblement des clubs qui n'ont pas d'appui financier solide ou de public fidèle pour s'assurer des sponsors durables.

Non, le Patop 16 est tout simplement une catastrophe. Encore une fois, le rugby français est victime d'intérêts contradictoires. Je suis désolé mais le niveau de jeu du Patop 14 n'est quand même pas extraordinaire, tout au moins ne produit pas beaucoup de jeu pour une bonne moitié des formations au moins. Ensuite, l'augmentation du nombre de matchs obligera d'augmenter le nombre de joueurs, donc le nombre de contrats, donc la masse salariale. Enfin, les doublons tant décriés seront systématiques. Le Patop 16 n'aura toujours pas de lisibilité, sera inéquitable pour les équipes qui auront des internationaux (et ceux-ci feront la course aux armements tant déplorée par les présidents), le risque de blessure sera plus grand, l'équipe de France en subira aussi les conséquences.

Quelle solution ? Tout le monde la connaît : réduire à 12 équipes si on veut des matchs aller-retour.

J'en ai assez que tous les dirigeants refusent de faire un état des lieux objectif du rugby français ,qui repose sur quelques points :

- La vitrine équipe de France doit être préservée. Les tournées de juin sont catastrophiques car les joueurs sont épuisés et pas préparés. En novembre, l'EDF a moins de temps de préparation, pareil pour les Six Nations.

- Les clubs doivent pouvoir disposer de leurs meilleurs éléments.

- La Coupe d'Europe ne sert à rien. C'est une compétition truquée par le tirage au sort. Il faut l'abandonner.

- Il faut donner plus de place aux jeunes. Il faut leur faire confiance et leur apprendre à jouer au ballon plutôt qu'au tampon.

- Il faut donner un spectacle de qualité. Moins de matchs donneront aussi plus d'enjeu et permettront aussi aux joueurs de plus se livrer.

- Il faut arrêter de se calquer sur le football où les saisons s'allongent. Et après, on ne viendra pas pleurer du dopage.




12 commentaires:

Gin Tonic a dit…

Suis particulièrement amer que Paul Goze soit favorable à un Top 16. Et cela pour de mauvaises raisons de maintien.
Un maintien, ça se gagne sur le pré !

Sinon, suis assez d'accord sur tout. Sauf peut-être sur le jeu.
A 12 (ce dont je serais assez partisan), on aura quand même des matchs pour le maintien donc avec un jeu restrictif: ne pas perdre avant de penser à gagner.
Je dis cela sans être forcément pour un système de franchises.

Tarswelder a dit…

C'est fort probable qu'on aura pas beaucoup de jeu mais on verra plus souvent les meilleurs joueurs.

Gin Tonic a dit…

En tout cas, on allégerait les calendriers et ce serait déjà ça.

Tarswelder a dit…

J'avoue ne pas comprendre toutes ces contradictions...

Gin Tonic a dit…

Moi non plus.
Même l'aspect financier est biaisé.
Plus de dates égal plus de recettes ?
Conneries ! Faudra plus de joueurs pour les doublons en plus, et ce seront les clubs les plus riches qui pourront se les payer. Ca ne fera qu'augmenter les déséquilibres actuels.

Tarswelder a dit…

Et se payer plus de. joueurs dépassera les recettes de billetterie en plus

Gin Tonic a dit…

Ben oui.
L'ITW du président de l'UBB est caricaturale.

Tarswelder a dit…

Il ne cesse de se contredire.

Au passage, il faudrait que je refasse des interviews détournées.

Gin Tonic a dit…

Oui, bonne idée.
Ca me faisait bien rigoler.

Aloïs 06 a dit…

Le ridicule ne tuant pas, les dirigeants du rugby français ne risque rien. Ce qui me dérange, c'est que des mecs soient payés pour être aussi cons !

Tarswelder a dit…

Mais c'est pas eux qui sont payés, c'est eux qui paient ! Ils ont le droit de proclamer qu'ils sont cons parce qu'ils ont le fric.

Gin Tonic a dit…

Et ils le proclament haut et fort !